woman-walking-along-the-road-with-suitcase-and-balloons

16 sentiments inconfortables qui indiquent que vous êtes sur la bonne voie

L’inconfort est ce qui arrive lorsque nous nous retrouvons au seuil d’un changement. Malheureusement, souvent nous confondons cela avec le malheur, faisant face à ce dernier et tentant désespérément de fuir ce qui est inconfortable.

Mais généralement, il est nécessaire que l’inconfort ait lieu pour donner place à une nouvelle compréhension, pour lâcher prise des croyances limitantes, pour nous motiver à créer un changement réel. L’inconfort est un signal, qui est souvent très utile. Voici quelques sentiments (peu souhaitables) qui peuvent indiquer que vous êtes sur la bonne voie:

1. Le sentiment de revivre les luttes de votre enfance.

Vous avez l’impression de voir réapparaître dans votre vie d’adulte les problèmes auxquels vous étiez confronté dans l’enfance, et tandis qu’à première vue cela peut sembler être une question qui ne nécessite pas plus d’attention que cela, toutefois, vous devriez réellement prendre davantage conscience du ‘pourquoi’ de ces ressentiments, de sorte à ce que vous puissiez les changer ultérieurement.

2. Le sentiment d’être « perdu » et désemparé.

Se sentir perdu indique en fait que vous êtes de plus en plus présent dans votre vie – vous vivez moins dans les récits et les idées préméditées ont moins d’influence sur vous, et surtout, vous êtes plus présent dans le moment. Tant que vous ne serez pas habitué à cela, vous aurez toujours l’impression de ne pas être sur la bonne voie (ce qui n’est pas le cas).

3. La confusion dans « l’hémisphère gauche du cerveau ».

Lorsque vous utilisez plus souvent le côté droit du cerveau (vous devenez de plus en plus intuitif, vous traitez les émotions que vous créez), il peut parfois sembler que les fonctions assurées par l’hémisphère « gauche du cerveau » vous donnent une sensation de flou. Des choses telles que la concentration, l’organisation, le fait de se souvenir des moindres détails, deviennent soudainement difficiles.

4. Des afflux aléatoires de colère ou de tristesse irrationnelle qui s’intensifient jusqu’à devenir une évidence.

Lorsque les émotions ‘surgissent’, c’est généralement parce qu’elles désirent être reconnues; et notre travail consiste à apprendre à cesser d’être aux prises avec elles, à cesser de leur tenir tête, et à simplement prendre conscience de celles-ci. Et ensuite seulement, nous pourrons être en mesure de les contrôler, et non l’inverse.

5. Des habitudes de sommeil imprévisibles et disséminées. 

Il vous sera nécessaire de dormir beaucoup plus ou beaucoup moins. Vous vous réveillez en pleine nuit parce que vous ne pouvez vous empêcher de penser à quelque chose, vous ressentez une grande énergie ou un épuisement total, avec peu de récupération entre chaque cycle de sommeil.

6. Un changement de mode de vie fondamental est en train de se dérouler, ou vient à peine de se produire.

Il vous faut soudainement déménager, divorcer, perdre un emploi, avoir une panne de voiture, etc.

7. Avoir un profond besoin de solitude

Vous êtes soudainement désenchanté par l’idée de passer chaque week-end à entretenir des rencontres sociales, et les problèmes des autres vous drainent plus qu’ils vous intriguent. Cela signifie qu’il y a une réorientation du Soi.

8. Des rêves vifs et intenses dont vous vous souvenez presque toujours en détail.

Si les rêves sont la façon dont votre esprit subconscient communique avec vous (en projetant une image de votre expérience), alors il est certain que votre esprit essaie de vous dire quelque chose. Vous avez des rêves d’une intensité telle que vous avez jamais connu auparavant.

9. La rationalisation de votre groupe d’amis; éprouvant davantage le sentiment d’angoisse autour des personnes négatives.

Le truc avec les gens négatifs c’est qu’ils réalisent rarement qu’ils sont négatifs, et étant donné que vous vous sentez mal à l’aise de dire quoi que ce soit (et que vous êtes encore plus mal de garder ça pour vous), vous évitez d’éventuels rapports avec les vieux amis.

10. Vous avez le sentiment que les rêves que vous aviez eu pour votre vie s’effondrent. 

Ce que vous ne réalisez pas en ce moment c’est qu’il y a une voie qui s’ouvre pleinement pour faire place à une réalité meilleure que ce que vous n’auriez pu pensé, une voie qui est plus alignée avec qui vous êtes, et non pas avec ce que vous pensiez devenir.

11. Avoir l’impression que vos pensées sont votre pire ennemi. 

Vous commencez à réaliser que vos pensées créent votre expérience, et souvent, c’est au moment ou nous sommes poussés à l’extrémité de notre esprit que nous essayons de reprendre le contrôle de celui-ci — et c’est là que nous nous rendons compte que nous avions le contrôle tout le long.

12. Avoir des incertitudes sur la personne que nous sommes réellement.

Vos illusions passées sur la personne que vous ‘auriez’ dû être sont en train de se dissoudre. Vous êtes hésitant à cause de l’incertitude! Vous êtes dans le processus de l’évolution, et nous ne devenons pas incertains lorsque nous changeons pour le pire (nous nous mettons en colère et nous fermons). En d’autres termes: si c’est de l’incertitude ou de l’insécurité que vous ressentez, cela signifie habituellement que vous mènerez une vie meilleure.

13. Reconnaître tout le parcours qu’il vous reste à faire.

Quand vous prenez conscience de cela, c’est parce que vous pouvez également voir vers quoi vous vous acheminez, et cela signifie que vous savez enfin où et qui vous voulez être.

14. « Savoir » des choses que vous ne voulez pas savoir.

Comme ce que ressent vraiment une personne, ou qu’une relation ne va pas durer, ou que vous ne serez pas à votre travail pendant trop longtemps. Beaucoup d’anxiété « irrationnelle » vient du fait de pouvoir détecter inconsciemment quelque chose, mais sans pour autant la prendre au sérieux, car c’est une information incohérente.

15. Avoir un désir radicalement intense de défendre ses intérêts.

Se mettre en colère sur le nombre de fois où vous vous êtes laissé marcher sur les pieds et que vous avez laissé les voix des autres entrer dans votre tête, est un signe que vous êtes enfin prêt de cesser d’écouter ce qui ne vous sert plus, et de vous aimer, en commençant par vous respecter en premier.

16. Réaliser que vous êtes la seule personne responsable de votre vie, et votre bonheur.

Ce type d’autonomie émotionnelle est terrifiant, parce que cela signifie que si vous vous trompez, tout vous sera pointé. Conjointement, le savoir est la seule façon d’être vraiment libre. Ça vaut la peine de courir le risque dans ce cas-ci, c’est certain.

Sandra Véringa

SOURCE : 16 sentiments inconfortables qui indiquent que vous êtes sur la bonne voie pour ESM : Merci à  The Unbounded Spirit pour le partage de cet article| Source image source

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!