dance-2179481_960_720

Autonomie Affective : 3 clés pour l’atteindre, la retrouver ou la conserver !

Lorsque j’ai débuté ma carrière de coach sentimental je ne me rendais pas compte à quel point la dépendance affective est un fléau, non seulement pour le couple mais également pour le bien être personnel de chaque individu. A force de faire face à cette problématique j’ai pris conscience qu’il s’agit d’un problème récurrent qui peut toucher n’importe qui et à n’importe quel moment. Quel que soit notre âge, que l’on souhaite trouver l’amour, récupérer son ex ou avoir une vie à deux plus épanouissante, le risque de perdre son autonomie affective est considérable, notamment si l’on vit à travers l’autre.

Le plus dramatique dans tout cela c’est que le mal survient insidieusement, c’est-à-dire sans que l’on s’en rende vraiment compte. D’ailleurs ce sont souvent les proches qui tirent la sonnette d’alarme. Mais encore faut-il les écouter… Cela ne signifie pas qu’il est impossible de retrouver son indépendance affective, mais plutôt qu’il faut réaliser un travail sur soi et avoir conscience de ce qui se déroule.

Que faut-il faut justement pour que l’insécurité affective ne soit plus qu’un lointain souvenir ? Que pouvez-vous faire pour vous sentir mieux et vaincre la dépendance amoureuse ? Quelles sont les techniques pour avoir plus confiance en soi ? Vous trouverez les réponses à ces questions au fil de votre lecture qui sera teintée de développement personnel car la notion d’autonomie affective est bien plus vaste que vous ne pouvez l’imaginer.

Autonomie affective définition et signification

Commençons dans un premier temps par donner une définition stricte de L’autonomie. Il s’agit du fait d’évoluer indépendamment d’une autre personne. En ce qui concerne le terme affectif ou affective, la signification est la suivante : concerne la vie sentimentale. La définition globale serait donc la suivante :

L’autonomie affective est le fait d’évoluer de façon indépendante au niveau émotionnel

On évoque régulièrement le phénomène de dépendance affective, qui a une connotation plutôt négative et qui s’oppose donc à l’autonomie affective. Pourtant la véritable finalité est d’atteindre cet objectif qui consiste à être autonome sur le plan affectif.

L’idée n’est pas de vivre de façon solitaire et totalement autonome, mais plutôt de savoir se libérer de la dépendance affective de la façon la plus absolue qui soit. Comme on le répète régulièrement, avant d’être heureux ou heureuse à deux il faut l’être en étant seul(e) .

Que ce soit pour garder son indépendance dans le couple, pour ne pas aller trop vite quand on fait une rencontre ou bien pour éviter de faire des fausses promesses à son ex à l’occasion d’une reconquête, il est indispensable de préserver une forme de liberté.

La majorité des personnes a tendance à faire la confusion entre autonomie affective et relationnelle avec l’isolement. Mais ces deux termes n’ont rien à voir ! Le but n’est pas de s’isoler et de ne plus jamais montrer des signes d’intérêt ou bien de ne plus exprimer ses sentiments. Simplement, il faut savoir trouver le juste équilibre.

Si votre partenaire ne répond pas à vos messages au bout d’une heure, vous ne devez pas paniquer et l’autonomie affective permet justement de ne pas focaliser toute sa vie sur sa relation car c’est l’effet inverse qui risque de se produire. En voulant surprotéger son couple ou sa moitié on peut même aller jusqu’à briser la relation, tellement la pression est grande. Il faut en réalité être heureux ou heureuse sans forcément être en permanence avec votre chérie(e) car si votre bonheur dépend de la présence ou alors du bon vouloir d’un homme ou d’une femme, vous allez toujours ressentir une forme de blocage ou pire encore de la souffrance si tout ne va pas comme vous le souhaiteriez.

Définissez vos manques pour vaincre l’insécurité affective !

Quand on cherche une solution à une problématique, on ne fonce pas tête baissée vers ce que l’on croit être la solution, sinon les choix risquent d’être hasardeux. C’est notamment pour cette raison que les conseils d’un coach sont nécessaires. Non seulement cela permet d’avoir l’avis d’un expert qui est neutre mais qui est en plus totalement détaché de la situation. Pour être guidé(e) par un pro vous pouvez ici consulter les formules de coaching.

Quand votre voiture est en panne vous prenez le temps de comprendre d’où la problématique peut venir avant d’agir et de faire la moindre manipulation,Comment vaincre sa dépendance émotive ? et encore, bien souvent c’est direction le garage ! J’ai envie de dire qu’en matière de conseil sentimental, c’est un peu le même principe.

Pour connaitre et vivre dans l’autonomie affective totale, il est au préalable nécessaire de savoir quelle est la problématique de départ de manière à savoir exactement quelle est la méthode la plus adéquate à appliquer. En effet, quand on veut apporter des changements concrets, il faut déterminer ce qui ne va pas et il peut y avoir plusieurs éléments à prendre en considération qui vont conduire tel ou tel choix.

Lorsque j’accompagne des personnes dans leur épanouissement sentimental et personnel, j’ai pu remarquer qu’il existe des problématiques récurrentes :

1) Un manque de confiance en soi : le manque de confiance est la cause principale qui conduit à un manque d’autonomie au niveau affectif. Ce manque peut provenir de plusieurs facteurs comme par exemple des complexes physiques, le fait de ne pas se trouver à la hauteur ou alors une perte de confiance générale.

2) Le passé : Tout ce qui s’est déroulé antérieurement peut avoir une incidence sur le présent et donc provoqué un besoin de nourriture affective. Une enfance difficile lors de laquelle on a manqué d’amour, une histoire douloureuse qui s’est mal terminée, avoir été avec une personne qui a peur de l’engagement. Tout cela peut laisser des traces et conduire à avoir peur de perdre celui/celle que l’on aime plus que tout.

3) Suite à une infidélité : Après avoir vécu un traumatisme affectif une perte d’autonomie est souvent observée par peur d’être de nouveau pour tromper. Pour surmonter une infidélité je vous suggère de lire cet article.

Le constat est donc clair, la dépendance affective n’arrive pas par hasard, vous ne devez pas vous en vouloir mais il ne faut pas rester les bras croisés en pensant que les choses vont s’arranger d’elles-mêmes. Vous faites déjà un premier pas en lisant cet article, il faut maintenant prendre le temps de savoir ce que vous devez faire changer et surtout ce qui vous empêche d’être heureux(se).

Pour aller plus loin et savoir comment agir pour retrouver confiance, je vous propose de découvrir le programme en 30 jours pour reprendre confiance en soi.

Comment retrouver son indépendance affective ?

J’aimerais ici préciser qu’il ne s’agit pas uniquement d’amour, de couple, de séduction mais que c’est bien plus global que ça et que la clé réside dans votre attitude. C’est uniquement vous, votre capacité à rebondir et votre personnalité qui feront la différence car nul ne fera le travail à votre place. Celles et ceux qui vont avoir le courage d’agir vont sortir d’une addiction affective car tout est dans la tête. L’aspect psychologique est prépondérant…

Il faut en effet être prêt à entendre des choses qui ne font pas plaisir et parfois même aller contre nature afin d’aller de l’avant. Une réelle et profonde motivation au fond de soi sera indispensable car ce processus ne se fera pas en quelques jours. C’est en construisant un programme complet pour votre autonomie psychologique que vous allez pouvoir enfin trouver et partager le bonheur !

Pour ne plus avoir ce manque d’autonomie au niveau affectif il va falloir surtout développer l’image que vous avez de vous que ce soit d’un point de vue social, mais également physique ainsi que familial. Vous devez avoir des activités qui vont vous permettre de vous sentir beau/belle, utile, aimé(e). Vous allez devoir être actif ou active car ce n’est pas en restant en chez soi à ne rien faire que vous allez pouvoir faire évoluer les choses.

Vous allez devoir faire fructifier votre cercle social, vous intéresser à de nouvelles choses tout en ayant un seul objectif en tête : passer du temps sans votre partenaire.

C’est avec des actions simples mais répétées dans le temps que vous allez pouvoir vous sentir mieux et gagner en confiance. Par exemple, rejoindre une association pour aider des personnes en difficultés. Faire du sport et rencontrer de nouvelles personnes à la salle. Se reprendre en main physiquement pour enfin avoir l’image que l’on veut. Chaque action aura son importance et n’oubliez pas de cibler les causes de votre mal être car c’est ce qui devra déterminer vos prochaines actions afin de lutter avec force contre une insécurité affective.

Il n’y a pas de fatalité dans cette situation, vous pouvez vous en sortir et pour vous accompagner davantage votre équipe de coach a créé une formation complète, qui permet justement de combattre la dépendance affective avant qu’il ne soit trop tard. Pour en savoir plus cliquez ici : je veux stopper ma dépendance et être autonome affectivement !

Je vous souhaite d’accéder au plus vite à l’indépendance sentimentale.

Votre conseiller sentimental,

Hugo.
Coach de l’équipe Alexandre Cormont

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".

Source original : https://www.alexandrecormont.com/vie-de-couple/autonomie-affective/?ref=7