med

C’est un Chemin..soyez patient avec vous!

Nous faisons tous & toutes face à des défis lorsque nous développons nos pratiques méditatives. L’un des plus commun est de croire que la méditation produit plus de pensées.

Rassurez-vous, cela fait simplement partie du chemin spirituel de chacun.

La plupart d’entre nous passent leurs journées perdus dans leurs pensées, sans savoir que nous sommes perdus dans nos pensées. Lorsque nous faisons l’effort de nous concentrer pour regarder à l’intérieur de nous, nous réalisons combien nos esprits sont compulsifs et comment ce bruit mental continu fait partie du paysage quotidien de nos existences.

Voici l’exemple de quelqu’un que nous appellerons Sandra:

1.) Sandra commence à méditer, persuadée que cela va être bénéfique pour elle. La première fois, elle est convaincue qu’elle sera capable d’arrêter ses pensées et de faire taire son esprit.

“Tout ce concept autour de la méditation est vraiment bien…et je suis assez bonne à ça. Je me sens tellement Zen!”

2.) Après quelques sessions, Sandra commence à être frustrée car elle se sent désormais “bombardée” de pensées (et d’émotions..et de sensations..et de pulsions..). Pourquoi cela arrive-t-il? Il y a encore de ça quelques jours, elle arrivait à s’asseoir et à ne pas penser. Maintenant, elle ne fait que ça!

“Méditer en ce moment rend les choses encore plus compliquées.”

3.) Sandra est de plus en plus frustrée et finit par arrêter de méditer.

“Ça n’a pas marché pour moi — ça n’a fait qu’empirer les choses.”

Bien évidemment, méditer n’a pas empiré les choses — et le processus ne créée pas plus de pensées. Sandra a juste pris conscience de ce qui a toujours été là…elle est devenue consciente de son esprit compulsif, de ses pensées, de ses émotions, de ses pulsions, de ses sensations et de ses perceptions qui infiltrent ses jours sans qu’elle s’en rende compte.

Elle entend clairement — peut-être pour la première fois — un récit intérieur qui commente et juge tout (y compris elle-même!). Cela peut-être une expérience effrayante pour beaucoup d’entres nous.

“Pour beaucoup, l’expérience est comparable à quelqu’un qui se croirait seul dans un stade, mais qui réaliserait qu’il/elle est en fait entourée par des centaine de milliers de fans hurlants (et pour la plupart en colère!)”

Nous devons nous rappeler qu’il y a des étapes dans chaque séance de méditation. Et souvent, la première étape est de prendre conscience de la véritable nature de notre esprit. Et une partie de cette prise de conscience est d’accepter que vous ne vous en êtes pas soucié jusqu’ici…que vous étiez perdus dans vos pensées sans savoir que vous étiez perdus dans vos pensées.

Une fois cette étape passée, vous arriverez peut-être à la conclusion que “mon esprit est trop occupé pour méditer”. C’est également une réflexion habituelle chez celles & ceux qui savent déjà que nous avons un esprit compulsif (ils/elles sont arrivés à cette conclusion tout(es) seul(e)s), et ont rationalisé la non-méditation car ils/elles pensent qu’ils/elles sont différent(e)s ; ils/elles croient que leurs esprit est unique et que la méditation ne marche tout simplement pas avec eux.)

Bien évidemment, c’est une nouvelle fausse croyance. Nous reviendrons d’ailleurs sur cette croyance dans un prochain article!

En espérant que ce petit billet vous aura inspiré et poussé à avancer dans vos méditations!

Namaste

A très bientôt! #StayTuned

Retrouvez nos guides gratuits à télécharger sur la page d’accueil site
Suivez nous sur Facebook & Twitter

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".

Source original : http://www.zenergies.cool/reflexion1/