homme_montagne

Choisir sa vie, c’est accepter de se faire mettre de côté!

En effet si vous décidez un jour de vous aimer assez pour cesser de vivre votre vie de fausses illusions sans vous soucier des qu’en-dira-t-on. Sachez que votre choix sera mis en doute automatiquement par tous les manipulateurs qui voudraient bien vous voir scraper votre vie comme eux ont choisi consciemment ou inconsciemment de le faire. Si vous affirmez vos intentions claires à vouloir accéder au bonheur, bien des gens, principalement les plus près de vous, ceux-là même en commençant par les très chers membres de votre famille (vous savez bien… ceux qui sont supposés vous aimer inconditionnellement) vous feront la grosse tête. La raison en est bien simple. Ils n’exerceront plus aucun contrôle sur vous, sur vos activités, ni même sur vos idées. Vous aurez moins de disponibilité pour leur rendre leurs petits services auxquels ils étaient habitués de vous voir courir devant eux. Donc vous diminuez leur qualité de vie, car ils comptent sur vous pour les accommoder, voire même faire le clown pour les divertir comme bon leur semble.

Si vous avez l’intention de vivre votre vie comme vous l’entendez, sachez que le grand ménage autour de vous va commencer. On vous fera sentir coupable de toutes les façons. Des reproches en passant par le rejet et le message très clair que vous faites de la peine… wow! Quelle belle façon de dire : ‘ Je t’aime inconditionnellement pour ce que tu es ‘…

Décidez pour vous ce qui vous convient entraîne un jugement immédiat de la part de vos proches… du moins ceux qui disent vous aimer… Si on vous aimait réellement on vous laisserait choisir vous-même vos propres valeurs et ce que vous avez réellement envie de vivre sans essayer de vous contraindre à leurs fausses valeurs souvent bien discutables.

Sortez des sentiers battus genre : marié (mariage à crédit), enfants, maison (à crédit), gros carrosse de luxe (à crédit), toutou de compagnie (sur la carte lol) voyagent dans le sud (à crédit) et ballon gonflable de bon voisinage (à crédit), (à crédit), (à crédit), (à crédit), et décidez de vivre seul en pensant à vous en premier et vous allez sentir une pression afin de vous faire sentir coupable de votre choix.

Aimez-vous assez pour terminer une relation qui ne vous mènent plus nulle part ni un ni l’autre et vous verrez les clans se dessiner autour de vous. Allant du blâme d’avoir laissé votre pauvre conjoint(e) après tout ce qu’il a ou qu’elle a fait pour vous pendant toutes ces années. Quel ingrat vous êtes! Sans cœur, hypocrite, lâche et les pires mots qui font mal. Pourquoi? Voyons pour vous faire revenir sur votre décision d’être enfin heureux! Le nivellement par la base est la devise. Mais encore une fois pourquoi?? Parce que les personnes qui vont vous adresser ces mêmes reproches n’ont pas le courage de rompre la monotonie parce que leurs petits conforts pourraient être altérés. Il est difficile pour un ou pour l’autre de sortir des patterns établis encore plus difficiles de compromettre son petit confort d’une cage doré. Votre courage altère leur piètre perception d’eux même il faut bien vous faire sentir coupable après tout!!! Trop minable, il faut bien se trouver une base pour se sentir moins moche pour ces pauvres minables. Et tout ceci sans avoir le moindre doute du pourquoi d’une telle décision. Juste par dépit. Action réaction. Se disant, je suis moche, il faut que j’élève mon image! Image de moche à un peu moins moche du moins!!!

Imaginez demain matin, vous n’avez plus cette personne fantomatique que vous côtoyiez depuis des années sans être vraiment présent… Difficile d’avouer et de dire bien haut et fort que vous n’êtes pas vraiment heureux … Le plus difficile est cependant de vous l’admettre à vous-même. Aie beau cave… je vivais cette vie d’illusions sans me plaindre. Le non-dit et les fausses illusions étaient au rendez-vous quotidiennement et je ne faisais rien pour changer quoi que ce soit…. Chercher l’erreur ! Pourtant chacun aspire au bonheur sans vouloir réellement savoir ce que c’est que de s’aimer pour se donner la vie qu’on désire.

Aimer quel beau mot, dire je t’aime. Demandez la description du mot aimer. On vous répondra sûrement : c’est le don de soi, ou partager ce qu’on a de meilleur ou bien d’autres phrases toutes faites. Aimer, c’est vouloir être heureux et les personnes qui vous entourent sont là parce qu’elles vous rapportent dans votre quête de bonheur. Si une personne ne vous rapporte pas une forme de satisfaction, on ne peut parler d’amour. Si vous n’apportez pas de satisfaction par votre présence ou par vos actes on ne peut vous aimer non plus. L’être humain est égoïste et ne peut aimer sans que le gain soit important. Cessons de nous cacher la vérité si on dit je t’aime c’est que cette personne nous apporte quelque chose dont nous avons besoin. On dit je t’aime dans le seul but que toutes ces attentions n’arrêtent pas de nous combler tout simplement !!!

Aimer, c’est un geste égoïste et pourquoi pas, chaque être ne veut-il pas accéder à son bonheur ? Alors entourez-vous de personne qui vous apporterons et comblerons vos besoins. Vous serez heureux et pourrez enfin redonner pour recevoir encore davantage. Ne perdons pas l’objectif de combler nos propres besoins. Pas de contraintes, pas d’explication à donner à qui que ce soit. Venons-nous enfin de définir le mot Aimer ? Nous venons tout simplement de définir que nos besoins sont pour être comblé et laissons aux grandes âmes pures le plaisir de donner sans rien attendre.

Choisissez-vous et laissez parler dans votre dos. Rappelez-vous que si on parle dans votre dos, vous marchez dans la bonne direction. Vous serez bientôt hors limites pour ces manipulateurs de sentiments. Si vous entendez encore parler dans votre dos… marchez plus vite vous éloignerez ces individus négatifs dont vous n’avez aucun besoin. S’il y a de ces personnes qui se trouvent dans votre parenté ou encore dans votre cercle d’amis. Il est grand temps de rétrécir le cercle.

Si tout va bien, ne changez rien, si vous ne vivez pas la vie que vous désirez, faites le changement immédiatement, ça presse d’être heureux. Mais sachez que les gens heureux font des envieux. Rappelez-vous que si vous êtes heureux, vous serez la cible des grosses têtes connaissantes qui voudraient bien vous faire réintégrer les rangs des pisseux. La seule optique qu’ils connaissent !!!

Je vous aime! Qu’avez-vous à m’apporter ?

@copyright Claude Tanguay

Claude Tanguay dit Dragon. La permission de partager ce texte est accordée à toutes personnes de bonne foi, à condition que rien ne soit ajouté, ni retranché ni modifié au texte. Les conditions doivent être observées sous peine de poursuite légale.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!