ami_empathique

Estimez les personnes selon le comportement qu’elles ont avec vous, pas selon leurs croyances.

Dans cette société où semble régner le «si tu n’es pas avec moi tu es contre moi», il est important d’estimer les gens selon le comportement qu’ils ont avec nous et pas selon leurs croyances. Finalement, une croyance est un état d’esprit où on suppose que sont vraies la connaissance ou l’expérience que l’on a à propos d’un événement ou d’un objet.

Les croyances décrivent le contenu éducatif et culturel des gens ; en revanche la manière de traiter les autres montre quelque chose de plus personnel, à savoir la capacité d’empathie. La façon que nous avons de nous comporter avec les autres en dit long sur nous.

L’empathie, c’est la capacité de percevoir ce que l’autre peut ressentir en nous mettant dans ses conditions, à sa place, et en adoptant son échelle de priorités. Il y a deux types d’empathie ; l’empathie affective, qui correspond à la capacité de répondre avec un sentiment adéquat aux états mentaux de l’autre, et l’empathie cognitive, se traduisant par la capacité de comprendre le point de vue ou l’état mental de l’autre.

Les personnes empathiques réussissent à faire en sorte que les autres se sentent compris-e-s, écouté-e-s et émotionnellement accueilli-e-s. Depuis un point de vue psychologique, dans les liens affectifs que l’on tisse, notre manière de nous lier aux autres est plus déterminante que les croyances que l’on réunit.

«La croyance est involontaire, et ce qui est involontaire n’est ni méritoire ni condamnable ; un homme ne peut pas être considéré mieux ou pire en fonction de sa croyance.»

– Percy Bysshe Shelley –

Pourquoi avons-nous besoin de nous faire une impression des autres ?

Toutes les informations que nous recevons et la manière que nous avons d’organiser le monde passe par notre filtre perceptif. L’interprétation que l’on fait de la réalité qui nous entoure est le fruit de notre bagage personnel et se manifeste sous forme d’attentes, d’émotions, de besoin, de valeurs.

La perception des autres est le processus au travers duquel on tente de connaître et de comprendre d’autres personnes. On se réfère à notre façon de percevoir les autres, et on suit les mêmes principes que la perception que l’on fait de nous-même. Le concept de soi est intimement lié à la perception des autres, car la connaissance de soi passe en partie par la perception que l’on a de la réaction des autres.

On a besoin de catégoriser les autres dans des schémas ou des groupes, ce qui nous permet de nous guider et de pouvoir nous orienter. Cette évaluation est liée à l’évolution de notre espèce, et c’est un recours adaptatif. Nous avons besoin de nous faire une impression des autres pour adapter ainsi notre réaction. Nous avons besoin d’informations pour estimer si nous devons nous montrer proches, nous éloigner le plus possible, ou manifester de l’indifférence.

«Le cadeau le plus précieux que l’on peut donner aux autres est notre présence. Quand notre attention pleine embrasse ceux que l’on aime, ils fleurissent alors comme des fleurs.»

– Thich Nhat Hanh –

Des personnes qui simplifient notre monde

Entourez-vous de gens qui vous simplifient la vie. Les personnes agréables et qui nous font nous sentir apprécié-e-s présentent toute une série de caractéristiques ; ce sont des personnes gentilles, nobles, tendres, respectueuses et qui aiment écouter les autres…tout le contraire donc de ce que font les personnes qui ne respecteront pas notre mode de vie, nos décisions et notre manière de voir le monde.

Posez-vous donc la question suivante : est-il préférable d’être entouré-e-s de personnes méchantes, orgueilleuses et arrogantes qui pensent la même chose que nous, ou bien de personnes aimables, tendres et qui prennent soin de nous, même si elles ne partagent pas plusieurs de nos croyances ?

Chacun-e aura sa propre opinion sur la question, mais il a été prouvé que le fait de s’entourer de personnes empathiques nous aide à affronter de manière plus optimiste notre quotidien, puisque que compter sur elles est déjà en soi une bonne raison d’être optimiste. N’oublions pas qu’une croyance est une manière d’interpréter la réalité, et qu’il en existe donc plusieurs. Les bénéfices sont multiples lorsque que l’on choisit les personnes qui nous entourent en fonction de leur manière de se lier aux autres et d’apprécier les autres et pas exclusivement pour leurs croyances.

Quand les jours passent et se ressemblent, c’est que l’homme a cessé de percevoir toutes les bonnes choses qui se sont accumulées dans sa vie.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Source original : https://nospensees.fr/estimez-personnes-selon-comportement-ont-selon-leurs-croyances/