cultureviol

La #CultureDuViol est nuisible pour les hommes

En ce moment, au Québec, nous entendons beaucoup parler dans les médias de la #cultureduviol. La culture du viol est un concept établissant des liens entre le viol (ainsi que d’autres violences sexuelles) et la culture de la société où ces faits ont lieu, et dans laquelle prévalent des attitudes et des pratiques tendant à tolérer, excuser, voire approuver le viol .

Ce mouvement, principalement propager par les femmes sur les médias sociaux m’a inspiré une réflexion et comment cela affecte également la vie des hommes.

La #cultureduviol est également nuisible pour les hommes. Des femmes ayant subi la violence (psychologique ou physique) et des agressions sexuelles, il y en a beaucoup trop. Les femmes ayant subit de la violence ou des agressions sont de plus en plus sur la défensive et n’ont pu confiance en les hommes. Rempli de peur et d’incertitude, ont ressent tellement leurs mal de vivre. Chaque réaction vive est comme une page de leurs histoires qu’elles nous racontent a travers différents mécanismes de défense.

Il n’est pas rare de discuter avec une femme et ce que nous disons soit perçu négativement. On nous porte souvent mauvaise intention même si nous avons une bonne intention et une pensé bienfaisante. Nous parlons d’amour et nous sommes perçu comme des menteurs ou des dépendants affectifs. Nous parlons de sexualité et nous sommes perçu comme si nous savions pas ce qu’était l’amour ou que nous sommes incapables d’engagement. La communication devient difficile avec ses femmes bafouées par les hommes. Elles s’endurcit avec le temps et même que certaines décident de jouer le même jeu que l’homme pour souvent s’attirer plus de souffrance.

Les bons gars s’adaptent et il deviennent moins authentique et utilisent plus de stratégies pour conquérir le coeur d’une femme dans le but de réussir à passer au travers toutes ses barrières psychologiques. Ils accumulent des déceptions sachant très bien que la cause vient souvent du passé de la femme qu’il souhaitait conquérir le coeur et sur lequel il n’a aucun pouvoir.

L’homme et la femme sont des engrenages d’une même machine. Nous sommes tous reliés. S’il y a du sable dans l’engrenage, c’est la machine au complet qui fonctionnera mal. Si ça va mal d’un côté, inévitablement, cela aura des répercussions de l’autre côté.

Francis M.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!