humilite

Les 12 étapes pour développer votre humilité

Selon un vieux proverbe absurde, il est difficile d’être humble, lorsqu’on est parfait dans tous les domaines. Bien sûr, peu de gens estiment être parfaits dans tous les domaines. Toujours est-il qu’être humble est difficile dans notre société qui encourage la compétition et l’individualisme. Pourtant l’humilité reste et sera toujours une vertu importante dans la plupart des traditions spirituelles.

Être humble à de nombreux avantages. L’humilité vous procure un sentiment de satisfaction, vous aide à supporter les moments difficiles et à améliorer vos relations avec les autres. Cette qualité est également essentielle pour apprendre efficacement. Si vous pensez déjà tout savoir, vous ne serez jamais assez ouvert d’esprit pour aller à la recherche de nouvelles connaissances. Après tout, si vous vous sentez supérieur aux autres, vous n’aurez aucune envie de vous améliorer. Être humble vous permet surtout d’être honnête avec vous-même.

1- Acceptez que vous ne soyez pas le meilleur.

Il y aura toujours quelqu’un pour faire mieux que vous. Même si vous êtes vraiment le meilleur dans votre domaine. Observez ceux qui font mieux et apprenez comment vous pouvez vous améliorer. Reconnaître vos limites vous permet d’apprendre de nouvelles choses et même améliorer vos capacités.

2- Reconnaissez vos erreurs.

Juger les erreurs des autres est beaucoup plus facile que de juger nos propres erreurs. Ce n’est pas seulement contre-productif, c’est aussi nuisible pour votre propre évolution. Juger les autres conduit à des conflits relationnels et nous empêche de nous améliorer. Essayez de corriger vos défauts. Souvenez-vous que le développement et l’amélioration sont des processus continus.

3- Appréciez ce que vous avez.

Souvenez-vous toujours qu’un mauvais choix d’hier aurait pu faire basculer votre vie entière. De même, les bons choix d’aujourd’hui peuvent changer en bien votre vie. Il existe certainement une autre personne avec les mêmes qualités que vous, sauf qu’elle n’a pas eu la chance, a grandi dans la pauvreté ou a tout simplement fait un mauvais choix dans sa vie. Vous auriez pu être à sa place. Bien que vous avez sans doute travaillé dur pour obtenir ce que vous avez, ne pensez pas que tout est « gagné » et que vous avez le droit de vous vanter de vos réalisations.

4- N’ayez pas peur de faire des erreurs et admettez-les.

L’humilité implique d’assumer que l’on va faire des erreurs, tout le monde fait des erreurs. Accepter vos erreurs est essentiel pour apprendre. Les gens apprécieront le fait que vous êtes prêt à admettre que vous n’êtes pas parfait et que vous travaillez à améliorer la situation. Admettre vos erreurs vous fera gagner le respect des autres que ce soient vos propres enfants ou vos collègues de travail. Cela montre que vous n’êtes pas têtu, égoïste et que vous ne pensez pas être parfait. Apprenez à admettre que vous avez tort et ne laissez pas votre orgueil justifier vos actions.

5- Évitez la vantardise.

Ne vous vantez pas de vos réalisations. Si vous êtes si formidable que cela, les gens reconnaîtront vos efforts et vous féliciteront d’eux-mêmes. Vous vanter de vos succès vous fera juste paraître égocentrique et aura beaucoup moins d’impact que laisser les personnes se rendre compte d’elles-mêmes que vous êtes formidable. Ne vous vantez jamais des choses que vous avez. Donnez d’abord et vous recevrez.

6- Appréciez vos talents.

Être humble ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous sentir bien dans votre peau. L’estime de soi n’est pas de l’orgueil. Bien que les deux proviennent d’une reconnaissance de vos talents et qualités, l’orgueil, ce penchant vers l’arrogance, est issu d’un manque de confiance en soi. Songez à vos capacités et montrez-vous reconnaissant de les avoir.

7- Appréciez les talents des autres.

Il n’y a rien de mal à parler de vous de temps en temps, mais faites un effort conscient pour aussi poser des questions aux autres. Être capable d’apprécier les talents et les qualités des autres peut aussi vous montrer des qualités que vous souhaitez améliorer ou posséder. Comprenez que les gens sont différents et chacun possède des qualités et talents. Savourez l’idée de côtoyer différentes personnes. Apprenez à séparer vos opinions de vos peurs pour mieux apprécier les autres.

8- Arrêtez de vous comparer aux autres.

Il est pratiquement impossible d’être humble lorsqu’on s’efforce d’être le « meilleur » ou de faire mieux que les autres. Au contraire, essayez d’aborder les choses plus objectivement. Cessez les comparaisons puisque chaque individu est unique. Apprenez de leurs différences.

9- Fiez-vous davantage au jugement des autres.

Il est facile de reconnaître que vous faites des erreurs et que vous n’avez pas toujours raison. Il est plus difficile cependant, de reconnaître que, dans bien des cas, les autres ont peut-être raison. Au lieu de simplement dire que vous savez que vous êtes faillible, agissez en conséquence. Parfois, en y regardant de plus près, vous pourrez constater que vous n’avez pas toujours la réponse. Posez des questions lorsque vous ne savez pas, lorsque vous savez un peu et même lorsque vous pensez tout savoir.

10- Aidez les autres.

Soyez gentil et prévenant. Considérez les autres comme étant au même niveau que vous et aidez-les. Si vous aidez quelqu’un qui ne peut vous rendre votre bonne action, alors vous aurez appris l’humilité. N’hésitez pas à aider les gens, en particulier les pauvres, les faibles, etc. Aider ceux qui sont dans le besoin vous fera apprécier encore plus ce que vous avez.

11- Complimentez les autres.

Arrêtez-vous sur les points positifs des autres et non sur leurs défauts. Complimentez un proche ou même quelqu’un que vous connaissez à peine, juste par plaisir.  Faites au moins un compliment par jour et vous verrez l’effet que cela aura sur les autres et sur vous-même.

12- Écoutez plus que vous ne parlez.

Il s’agit d’un autre moyen d’apprécier les autres et d’être plus humble. Bien sûr, vous devez contribuer à la conversation, mais prenez l’habitude de laisser les autres s’exprimer plus que vous ne le faites afin de ne pas donner l’impression qu’il n’y a que ce qui se passe dans votre vie qui vous intéresse. Posez des questions pour montrer que vous comprenez ce dont parle la personne. N’attendez pas simplement qu’elle finisse de parler en pensant que ce sera enfin votre tour.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!