auteur

Les Mots Positifs.com recherche des auteurs en développement personnel

Je recherche de nouveaux auteurs pour contribuer au succès du site www.lesmotspositifs.com. Vous hésitez ? Vous n’aimez pas la pub sur mon site ? Vous n’aimez pas le design de mon site ? Vous n’aimez pas ce qu’écrivent les autres auteurs ? Vous souhaitez écrire que pour vous ? Vous ne m’aimez pas ?  Etc., etc., etc. ….

Ma mission à moi elle est très claire, créé de la visibilité. D’ailleurs, je me présente depuis quelques mois comme un créateur de visibilité positive. Ce qui compte pour moi, c’est de créer de la visibilité, plus de visibilité et encore plus de visibilité. Si vous avez été voir mon site depuis les 2 dernières semaines, vous aurez bien compris que je ne construis pas cette visibilité seulement pour moi. À vrai dire, on me voit peu sur le site et je donne la place à qui veux bien collaborer avec moi.

Si vous avez un blogue, c’est que vous voulez qu’on vous lise, vous faire connaître et faire augmenter votre visibilité. Je me trompe ? Les auteurs qui collaborent déjà sur une base régulière ont une augmentation régulière de « mentions J’aime » sur leurs pages Facebook.

Pourquoi ? Simplement parce que je prends la peine d’identifier la page de l’auteur dans le commentaire lorsque je publie sur Les Mots Positifs.com et que j’ai programmé dernièrement mon site pour que les articles soient identifiés à la page Facebook de l’auteur plutôt que la mienne ce qui fait augmenter la visibilité de l’auteur. Je peux sincèrement dire que je suis le seul à redonner autant à mes auteurs dans ce monde qui redonne peu pour la valeur de vos textes.

En moyenne, un seul article publié sur ma page ayant plus de 125k fans et ayant une portée de plus de 1,6 million par mois rejoindra en moyenne 10 000 personnes en 24 heures. Si votre publication devient virale, elle rejoindra facilement 100 000 personnes en quelques jours. Si vous deviez payer pour obtenir cette visibilité en publicité sur Facebook, cela vous coûterait entre 50$ et 100$.

Donc, à chaque fois que je partage un de vos textes, c’est comme si je vous payais de la publicité sur Facebook. Je republie souvent les meilleurs articles, donc en publiant sur une base régulière vos articles, vous vous assurer d’avoir un nombre croissant de fans sur votre page Facebook.  Devenir auteur sur Les Mots Positifs est un investissement pour vous.Quand vous acceptez de publier sur un site, c’est quoi votre objectif ?

Je vais vous dire une chose fondamentale en marketing Internet. Le contenant est moins important que le contenu et le design est moins important que la visibilité. Le plus beau blogue du monde ne rapportera jamais sans un contenu de qualité. C’est ce que l’on appelle le marketing de contenu (content marketing). Même avec un bon contenu, s’il n’y a pas de visiteur, votre blogue ne rapportera pas.

J’ai besoin de vous et vous ne le comprenez peut-être pas, mais vous avez besoin de site comme le mien pour vous construire une visibilité. C’est pour cette raison que je donne beaucoup de visibilité à mes auteurs. Ensemble, on s’entraide à créer de la visibilité positive et à notre façon, nous contribuons à un monde meilleur

Veuillez vous inscrire sur cette page pour un accès immédiat à la section privée des auteurs http://www.lesmotspositifs.com/partenaires-positifs/

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Publié par Francis Machabée

Je suis le fondateur du site Les Mots Positifs.com. Je suis avant tout un webmestre d'expérience. Passionné par les citations depuis plusieurs années. Les Mots Positifs.com étaient au départ un projet personnel qui m'a aidé dans une période difficile de ma vie. Je crois très fort que l'on peut améliorer sa vie en ayant une pensée positive et ce projet m'a permis de garder le focus et de passer au travers cette période sombre. Avec le temps, je me suis rendu compte que cela aidait à beaucoup de personnes alors je me suis donné comme mission de faire évoluer ce site dans le but d'apporter plus de positif dans votre vie.

Visitez le site web
Suivez Francis Machabée sur les médias sociaux

Commentez cette article