communication

Problèmes de communication : 18 clefs pour une communication efficace

SALUUUUUUUUUUUUUUUT ! Tu m’attendais avec impatience pas vrai ? De retour pour un nouvel article choisi par les lecteurs, LA COMMUNICATION EFFICACE ! C’était serré je l’avoue.

Un petit point chiffré : 

  • Communication efficace : 57%
  • Capacités cérébrales : 41%
  • Psychologie relationnelle : 1 %
  • Gestion de la colère : 1%

Pour 122 votes comptabilisés, contre 56 votes sur le dernier sondage. On progresse !

Maintenant, le concret.
Aujourd’hui nous parlerons donc du sujet que la communauté a choisi, la communication efficace, un des enjeux incontournable de nos foutues relations de couple ou d’amitié, d’employeur ou d’employés.

La communication : généralités

Parlons peu, parlons bien, la #Com , comporte bien des aspects. Commençons par le commencement.
La communication en terme marketing a dans sa mise en pratique 3 objectifs principaux :

  • Objectif cognitif : faire savoir
  • Objectif affectif : faire aimer
  • Objectif conatif : faire agir

La communication en générale s’inspire des mêmes objectifs.
Il s’agit là d’améliorer la transmission des messages que tu fais passer au quotidien et pour cela, il faut appréhender la communication dans son intégralité.

Tout à un sens dans un échange :

  • Les signes verbaux : paroles
  • Les signes non verbaux : gestuelle, apparence, posture
  • Les signes para-verbaux : tonalité, rythme, volume de parole…

Et dernier élément, il faut connaître les enjeux de chacun dans une communication. En effet, chaque acteur exprime à travers sa communication différents aspects personnels selon la configuration au moment de l’échange :

  • Son vécu : blessures, expériences de vie..
  • Ses normes et valeurs : religieuses, sociales, familiales, culturelles..
  • Ses perceptions : qui découlent directement de son vécu et de ses valeurs
  • Sa personnalité : son tempérament, son mindset personnel construit depuis l’enfance
  • Son contexte social : pauvre, riche, statut dans la société
  • Sans oublier le contexte d’espace/temps : lieu de l’échange, heure etc..

Ces quelques éléments permettent à eux seuls si ils sont pris en compte d’améliorer d’un cran ta manière de communiquer. Mais comme je ne fais pas les choses à moitié, lis ce qui suit.

Les obstacles à la communication

Trois types d’obstacles à mettre en lumière, obstacles que tu as sûrement rencontré tout comme moi dans tes récents échanges :

Obstacles techniques :

  • Perception altérée : entraînes des stéréotype, schémas simplifiés pour interpréter une réalité complexe. Donne lieu à des réponses automatiques et des réactions rigides de la part de l’interlocuteur.
  • Distorsions : sélection d’éléments du messages, donne lieu à un message déformé
  • Conception : interprétation du message selon l’image que l’on a de soi

Obstacles sémantiques :

  • Abstraction : réduit une masse d’informations complexe en unités simples à régir. Donne lieu à un message incomplet.
  • Evaluation : il s’agit là de confondre des faits et un jugement de valeur
  • Réification : Il s’agit là de croire que les mots et le message transmis ne font qu’un. Entraîne un choix de mot précis pour interpréter l’intention de l’interlocuteur et parasite la communication

Obstacles pragmatique :
Obstacles plus généraux comme la position socio-économique de chacun, l’environnement de l’échange cité plus haut etc..

Ces obstacles font parti du quotidien des échanges que tu peux avoir. Il me semblait important de les nommer afin que tu puisses les court-circuiter.
Mais comme tu le sais, le meilleur moment de mon article est celui du plan d’action !

 

Plan d’action : 18 clefs d’une communication efficace

Je te donne ci-dessous les clefs d’une communication efficace.
*c’est écrit dans le titre j’ai envie de te dire*
Elles te permettront si tu les appliques, d’être plus convaincant, de fluidifier tes messages et de les rendre plus clairs.

C’est parti :

#1 Harmonise ton body langage et ta communication verbale

Tout comme on ne met pas de chaussettes avec des sandales, il serait mal vu d’accueillir un hôte en faisant la gueule, les mains dans les poches.
T’as capté l’analogie, créer une concordance entre ce que tu dis et ce que ton corps transmet enverra un message positif à ton interlocuteur.

#2 SOURI !

En effet, sourire influe directement sur ta voix et son ton créant ainsi une communication positive et efficace !

#3 Questionne au lieu de déclarer

Cela créer de l’intérêt pour l’interlocuteur et ne lui laisse pas la possibilité de réfuter l’idée que tu as à transmettre.

Exemple : « Chérie, que penserais-tu de partir en week end dans le Sud ? » aura un effet plus efficace que « Fais tes valises, on se barre à Marseille. »

Tu vois où je veux en venir ?

#4 Engager la communication positivement et s’attendre à un retour positif

Je ne rappellerai jamais assez l’importance d’une attitude positive sur tout les plans de ton quotidien.
Cette logique s’applique aussi à ta communication. T’attendre à une réponse positive de ton interlocuteur te placera d’emblée dans une attitude qui favorisera le résultat escompté.

#5 Proscrire le vocabulaire négatif

Inutile d’expliquer. *Positive attitude comme disait Raffarain et Lorie*

#6 Se placer en retrait, s’intéresser aux autres

L’interlocuteur en ressentira l’intention positive, se détendra, et sera plus réceptif.

#7 Croire en sa communication

De même que le sourire, avoir confiance en ce que l’on transmet et dans la manière de le transmette jouera sur le ton ainsi que sur la réception du message. Parler en étant sûr de soi fera toujours plus d’effet que d’avoir une voix tremblotante.

#8 Privilégier l’écoute à la parole, être attentif

Comme dans tout, il faut donner pour recevoir. Un interlocuteur sera plus réceptif à ton message si tu l’es le premier.

#9 Adapter son approche et son vocabulaire au contexte et au destinataire du message

En effet, tu ne parleras pas de la même manière à ton patron ou à ta dulcinée.
Ton interlocuteur se sentira respecté si tu fais l’effort d’adaptation, et par conséquent plus à même de recevoir ton message.

#10 Utiliser la puissance des prénoms !

Une étude française prouve que le mot préféré d’une personne est son propre prénom !
Utilise donc cet avantage à foison. L’effet sera immédiat.

#11 Qui, quoi, comment, pourquoi, quand, combien ?

Autant de questions qui posent la base d’un message efficace. Exit les ressentis et les interprétations. Un message clair et concis sera préféré par beaucoup d’interlocuteurs.

#12 Structure tes messages !

  • Ordre chronologique
  • Hiérarchie des idées
  • Associations d’idées, métaphores, analogies..

A ta guise ! Un message structuré est toujours plus efficace, qu’un mélimélo d’idées confuses.

#13 Crée une accroche qui attire l’attention

Commence ta communication par un témoignage, la mise en lumière d’un paradoxe, peu importe ! Une accroche permettra de capter l’attention de ton interlocuteur et de rendre à l’écoute ton message.

#14 Illustre ton discours

Donne des exemples, des données chiffrées, quoi que ce soit qui étayera ton discours et le rendra plus crédible !

#15 Connais ton publique

Il est plus facile lorsque tu sais à qui tu t’adresses d’adapter ta communication globale et de rendre tes interlocuteurs réceptifs au message.

#16 Pas de jugements de valeurs, préjugés, ou ressentis !

Dès lors que tu connais ton publique, il serait mal venu de communiquer par le biais de jugements de valeurs qui iraient à l’encontre des valeurs de ton publique. Pour éviter toutes mésententes, reste dans la communication de faits étayés, plutôt que dans l’explication de ressentis.

#17 KISS : Keep It Smart and Simple

Rend le simple et malin littéralement. Fais en sorte que ton message soit pertinent et simple à expliquer ainsi qu’à comprendre.

#18 Entraîne toi !

Une communication efficace ne vient pas du jour au lendemain. Entraîne toi avec tes proches, devant ton miroir, dans ta tête ! Pratique jusqu’à atteindre l’excellence !

Bonus : La communication non-verbale ou Body Langage

Certains connaissent, d’autres non. La communication non verbale représente prêt de 75% d’une communication lambda !
Elle permet entre autre :

  • De répéter, appuyer, compléter le message verbal
  • De réguler l’interraction

Je ne développerai pas le sujet ici mais voici un article qui en parle très bien .

BONUS BIS : LA COMMUNICATION NON VIOLENTE INFOGRAPHIE

Conclusion :

Une communication efficace est un élément indispensable lorsque l’on souhaite se développer. Et comme tout élément de #DéveloppementPersonnel, sans pratique pas de résultat. Le chemin est long pour tout le monde. Garde en tête que si tu arrives chaque jour à t’améliorer ne serai-ce que d’1%, tu resteras dans la bonne dynamique.

Cet article a été voté par les lecteurs de mon site. Si tu désires que ton sujet soit traité n’hésite pas à nous rejoindre et à voter sur notre page Facebook, notre compte Twitter ou par le biais de notre Formulaire de contact !

La formation #ReprogrammeTonEspritPourLeSuccès toujours disponible ! Plus d’informations en cliquant sur le Hashtag !

N’oublies de partager si tu as aimé, et même si tu n’as pas aimé c’est gratuit !
Et passe nous voir sur le site, on t’accueil avec du thé et des makrouts 😉

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".

Source original : http://trust-community.fr/2017/04/17/communication-efficace/