eye-1132531_1920

PRUDENCE

J’aime la spiritualité. C’est l’amour de mon âme et parce que je l’aime, j’ai beaucoup lu , mais aussi assisté à plusieurs formations et séminaires.

La terre vit un mouvement d’élévation de la conscience. Les informations qui y sont fournies sont énormes, mais elles ne sont pas toutes à prendre avec un coeur d’enfant. Certaines d’entre elles sont, en effet, empoisonnées et peuvent même nous programmer de manière erronée.

J’ai avalé certaines d’entre elles et je me suis laissée convaincre qu’elles étaient vraies. Mais avec du recul, et en me fiant à mes ressentis, j’ai constaté qu’elles vibraient faux à l’intérieur et que bien au contraire, elles volaient mon énergie.

Voici quelques exemples des informations qu’on véhicule et que mon intérieur rejette :

1- On nous dit qu’on ne doit pas sentir la souffrance de l’autre parce qu’on risque de perdre sa propre énergie.

L’amour , la compassion et l’affectation sont les valeurs clés du cœur. Si on est sur cette terre, c’est bel et bien pour donner l’amour et l’offrir à ceux qui ont en besoin.

Aider l’autre en souffrance, ou se mettre pour un moment à sa place rien que pour le comprendre et l’aider à surmonter cette étape, c’est jouer son plein rôle en étant HUMAIN. Quant à notre énergie, elle ne fera qu’augmenter, puisque le cœur est en marche.

2- On efface Dieu du grand plan, et on ne mise que sur notre pouvoir créateur. De la même manière, on ne fait parler que de la loi d’attraction qui devient un but en soi par attirer tout ce qu’on veut dans la matière.

Connaître cette loi pour acheter la maison de ses rêves, voyager ou encore avoir un compte bancaire bien rempli, c’est toujours légitime, voire même souhaitable. Mais de là à ce que cela devienne exclusivement la raison de son existence nous déconnecte de qui nous sommes à l’intérieur et encourage l’égocentrisme.

La loi d’attraction n’est qu’une loi parmi d’autres de l’univers nous permettant d’accéder à ce qu’on veut dans la matière. Mais elle n’est en aucun cas le but de notre âme qui est venue principalement pour connaître Dieu, son essence, qui est AMOUR, aimer et partager l’AMOUR.

D’ailleurs nul besoin de rappeler que si on est dans l’AMOUR, tout devient magique et facile, sans même besoin de se rappeler les formules d’activation de la loi d’attraction.

Toujours et en parlant de cette loi, on nous dit qu’on doit beaucoup rêver. Or et à mon avis et d’après mon propre vécu, c’est l’action qui l’emporte toujours.

Le rêve n’a aucune importance si on ne l’acte avec des pas solides et concrets combien même petits. C’est notre manière de dire à Dieu qu’on est prêt et qu’on est déterminé à faire le nécessaire pour recevoir ce que notre cœur souhaite.

3– On fait circuler l’idée qu’on doit positiver tout le temps et à tout prix. Or si on ne vit pas ses émotions quelles que soient leurs couleurs, on se coupe de qui on est. La vie n’est pas toujours rose et ses vagues sont des épreuves à surmonter dans l’AMOUR. On ne doit pas culpabiliser pour se sentir triste ou en colère. Bien au contraire, on est censé accueillir ce qui est avec paix. Le rôle du soldat nous détruit à l’intérieur et sape notre énergie.

4– On nous dit qu’on ne doit manger que ce qui est vivant et cru.

Opter pour une alimentation saine, c’est bien, mais sans emprisonner son corps dans des dogmes et des règles toutes faites et qui ne résonnent pas en lui. Le meilleur est e laisser celui-ci être son meilleur guide et surtout ne pas jeter des émotions de culpabilité sur ce qu’on mange.

5-On nous répète qu’il n’y a , ni bien , ni mal et que l’autre est toujours notre projection. Or l’effet miroir, n’est pas toujours vérifiable. Voir le verre à moitié plein et programmer son subconscient à voir le bon côté des choses, oui, mais sans ignorer l’existence du mal et le dénoncer. Ne pas le faire, c’est entrer dans une passivité qui anesthésie nos repères et nous tue à l’intérieur.

Dieu même a dénoncé le mal et nous a donné le choix entre empreinter la voie de la lumière ou celle de l’ombre. Ignorer l’existence du mal, c’est se plonger dans le déni et refuser de voir la réalité telle qu’elle se présente pour pouvoir la corriger ensuite…

C’étaient des constations personnelles. Elles ne sont pas véridiques, mais j’ai voulu les exposer rien que pour dire que l’essentiel, c’est d’être vigilant et de bien filtrer ce qu’on véhicule et de se fier à ses ressentis, car ils sont son meilleur guide.

La liste est incomplète et vous pouvez certainement trouver d’autres informations que votre intérieur dénonce ou reçoit avec naturel et aisance, car c’est sa vérité…

Source : http://lumiere-du-coeur.over-blog.com/

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".