se-concentrer-sur-le-positif

Se concentrer sur le positif : 4 méthodes simples

Nous sommes les principaux artisans de notre bonheur et de notre bien-être.

Selon les circonstances et les événements de nos vies, cela peut sembler difficile à croire.

Pourtant, des études sérieuses en psychologie positive montrent que notre bonheur est influencé seulement à hauteur de 10% par les événements. À l’inverse, nos attitudes comptent jusqu’à 40%.

Bien sur, ces pourcentages ne sauraient être exacts et à prendre au pied de la lettre. Mais ils donnent malgré tout une indication forte.

Nous avons tout loisir de nous sentir mieux et plus heureux, indépendamment de ce qui nous arrive.

Il est donc primordial de se concentrer sur les aspects positifs de sa vie.

Le problème réside dans comment réfléchir sur ce qui est positif dans nos vies.

Voici quatre techniques à essayer.

L’habituel journal de gratitude

Le grand classique s’il en est.

Je dois reconnaître qu’il y a quelque chose, dans ce conseil qui préconise d’être reconnaissant, qui m’énerve un peu : je trouve ça un peu gnan-gnan. Et parfois, je ne suis pas d’une humeur très reconnaissante !

Mais là encore, de nombreuses études scientifiques ont montré que la gratitude :

  • rend plus heureux : la pratique active de la gratitude permet d’accroître la sensation de bonheur ;
  • rend plus heureux plus longtemps : la pratique active de la gratitude pendant 3 semaines a des effets notables pendant quelques mois ;
  • réduit le matérialisme : les biens matériels sont moins importants, moins recherchés et moins significatifs de votre réussite ;
  • augmente la sociabilité : la gratitude rend plus empathique, serviable et disposé à être disponible pour les autres ;
  • améliore la santé : cultiver la gratitude diminue le stress, améliore la qualité du sommeil, augmente la capacité de concentration, …

Pourquoi ne pas essayer ?!

Au mieux, vous passerez quelques minutes chaque soir pour noter une courte liste des choses dont vous êtes reconnaissant.

Cela peu être n’importe quoi, depuis une vraie bonne tasse de café, ce matin là,  jusqu’à écouter votre enfant dire « Je t’aime ».

Mais n’insistez pas  si un effort quotidien vous paraît trop. 1 à 2 fois par semaine seront toujours d’une grande aide.

Dites « Merci »

La continuité du point précédent. Ou de la gratitude instantanée !

Cela ne coûte absolument rien de dire « Merci ». mais cela peut éclairer la journée de 2 personnes :

  1. la personne à qui vous le dites
  2. vous !

Le truc est de le dire en toute conscience, et pas seulement de manière automatique, et en regardant la personne, ne serait-ce que 2 secondes.

Cela permet aussi de se concentrer sur le plaisir d’être avec quelqu’un, plutôt que de le critiquer ou de pester parce-que … J’en sais rien mais vous voyez de quoi je parle. Cela nous est arrivé à tous.

Chez vous, la prochaine fois que votre partenaire fait le dîner ou que vos enfants rangent leurs jouets, ou n’importe quoi d’autre, dites « Merci ».

C’est également important sur le lieu de travail car cela aide à apprécier ses collègues ou ses employés. Et cela peut aussi être motivant pour eux de faire du bureau un endroit plus agréable à fréquenter.

Le livre de bord des réalisations mensuelles

La grande erreur, c’est de ne considérer que ce qui pourrait être mieux, ce qui pourrait être amélioré, ce qui doit être fait ou ce qui est planifié.

La grande erreur, c’est de ne considérer que les objectifs.

Cela est important pour avancer et progresser. Mais cela n’est pas suffisant. En particulier si, en dépit de nos efforts, les résultats ne sont pas à la hauteur.

La vérité est qu’il y a toujours quelque chose d’accompli et de positif à partir du moment où on s’active.

Sur les trois dernières années, j’ai essayé de :

  • passer cinq à dix minutes chaque semaine à écrire les choses que j’ai réussies
  • passer cinq à dix minutes chaque mois à les rassembler, les compléter et les relire

Pas besoin de gros challenge, comme « aller skier pour la première fois », ou d’une étape marquante, comme « le premier jet de mon roman ».

Tout ce que vous faites peut faire partie de cette liste. Même ce que vous n’aviez pas prévu de faire. Surtout ce que vous n’aviez pas prévu de faire.

C’est une habitude importante, car :

  • elle amplifie le sentiment de gratitude vu précédemment
  • elle encourage le mouvement et l’action

Essayez en particulier les mois où vous sentez que vous n’avez pas accompli grand chose. Vous verrez : il y a toujours plus que vous ne le pensiez.

Se concentrer sur l’effort et le valoriser

Encore une fois, la continuité du point précédent 🙂

Les objectifs à atteindre, les résultats obtenus. Encore une fois, tout cela est bien.

Mais il ne faut pas que ce soit la seule chose sur laquelle vous portez votre attention au quotidien. Au risque de vous essouffler et de vous lasser.

Rien ne sera accompli sans action et sans effort.

Or vous ne maîtrisez pas tout ce qui entre en ligne de compte pour les objectifs et les résultats que vous visez. La seule chose que vous maîtrisez et contrôlez vraiment, ce sont les actions dans lesquelles vous vous engagez, ainsi l’énergie et la conviction que vous y mettez.

Concentrez-vous sur vos efforts et valorisez-les.

Si vous avez essayé avec conviction de réussir quelque chose, l’essentiel est là. Peu importe si vous avez réussi complètement ou pas.

Plutôt que de vous préoccupez seulement des résultats que vous obtenez, regardez l’effort que vous y avez consacré. Peut-être essayez-vous de perdre du poids. Et le pèse-personne n’a pas bougé cette semaine bien que ayez fait 3 jogging. À long terme, cette habitude cohérente que vous avez créée est plus importante que les fluctuations mineures de votre poids.

Conclusion

Nos attitudes sont essentielles pour notre bonheur et notre bien-être. Elles sont le cœur de la sensation d’une vie accomplie.

Essayez les 4 techniques présentées dans cet article pour vous concentrer sur les aspects positifs de votre vie :

  1. tenez un journal de gratitude : exercice quotidien ou bi-hebdomadaire
  2. dites « Merci » consciemment
  3. tenez un livre de bord de vos réalisations mensuelles
  4. concentrez-vous sur vos efforts plus que sur les objectifs visés et les résultats obtenus

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".