Formation en ligne. Comment aimer sans se perdre

image Aimer sans se perdre, en ligne

Vous découvrirez ici des outils précieux pour vous aider à identifier et libérer ce qui fait que vous avez, parfois ou souvent, eu mal en amour. Vous verrez et comprendrez comment mettre fin à la souffrance venant de scénarios répétitifs décevants.

Que vous soyez célibataire ou en couple, cette ressource pourra vous aider dès aujourd’hui et à de hauts niveaux.

Vous saurez comment vous autoriser une relation affective heureuse et que faire pour la créer et la vivre pleinement.

Que vous soyez célibataire ou en couple, cette ressource pourra vous aider à de hauts niveaux.

Ce qui cause déception en amour et dépendance affective

Une personne qui vit de la dépendance affective manque généralement d’estime et de confiance en elle. Elle s’auto évalue grandement sous le regard de l’extérieur. Elle pourra cherchera à combler ce vide par l’espoir qu’une personne la rende heureuse, par les biens matériels, le contrôle ou la soumission, un côté sexy pour attirer, etc.

Elle a avantage à optimiser sa connaissance de l’intelligence émotionnelle. Le psychologue Daniel Goldman dit qu’elle « réside dans la capacité à savoir reconnaître, analyser et maîtriser ses émotions, surtout quand elles nous perturbent ou nous dépriment ». Elle permet aussi « de reconnaître le ressenti des autres ».

Cette aptitude à être en contact avec soi, nous rend plus sensible à soi et aux autres et nous guide pour prendre de bonnes décisions dans le respect de soi. Les émotions sont utiles à notre fonctionnement Toutefois, quand celles qui sont limitatives en viennent à prendre le contrôle sur nous, il y a mal-être et dépendance affective notamment.

Choisir l’autonomie affective, c’est se donner des ressources pour avoir une bonne valorisation de soi et pouvoir conscientiser les blessures profondes innées de l’enfance, qui ont continué de s’ancrer au fil des années.

S’empêcher de toucher ce bel espace en soi, garde dans la superficialité et crée des attentes illusoires. Ça favorise des comportements dignes de l’enfant blessé qui cherche de l’amour éperdument, sans avoir rempli son propre intérieur par de nouvelles ressources (lectures, formations, aide…).

N’ayant pas une bonne intimité avec elle-même, cette personne répète des scénarios de souffrance tant que cette conscientisation ne se fait pas pleinement.

Ne se choisissant pas, elle fait de mauvais choix amoureux. Elle se ment à elle-même, se trahit, donc risque de se faire trahir, etc. Si elle ne s’aime pas assez, elle accepte des choses qui font mal en espérant recueillir des miettes d’amour et la vie passe dans ce temps-là et rien ne change.

Elle espère que l’autre personne en arrivera à comprendre et qu’elle comblera ses besoins. Elle perd son temps, car ce n’est que le miroir de ce qu’elle ne se donne pas assez à elle-même. Quand elle dira « assez c’est assez » et n’acceptera plus de souffrir, qu’elle verra sa valeur, il lui sera possible d’être heureuse en amour.

Il est important de porter un regard en toute authenticité sur votre relation amoureuse ou votre passé amoureux. Cela permet de pouvoir faire des ajustements au besoin et d’en parler ensemble si vous êtes en couple, ou savoir comment bien choisir votre futur partenaire si vous êtes célibataire. L’amour de soi, c’est savoir ce qui est bon pour soi et oser se l’offrir.

La suite sur ce lien Comment aimer sans se perdre. Formation en ligne

127 $ ou 127 euros


Achetez en ligne