Pourquoi faut-il accepter le changement ?

Citation Accepter le changement

Accepter le changement

Toutes les évolutions ont tendance à effrayer. Les bouleversements qu’ils peuvent engendrer ainsi que la nouveauté et le concept de l’inconnu peuvent empêcher et bloquer les décisions de changement.

Pourtant, c’est en sortant de notre zone de confort que nous trouvons, enfin, le bonheur et la liberté.

Oser le changement

Évoluer, ça n’est pas forcément un changement radical de mode de vie. Nous évoluons constamment, sans même nous en apercevoir. La plupart du temps, ce sont nos expériences quotidiennes qui nous permettent cette évolution. De petits détails que nous pouvons avoir la bêtise de croire insignifiants et qui se révèlent être des catalyseurs pour nous.

Le changement est donc inévitable.

Et il ne nous fait pas peur tant que nous ne l’avons pas réellement dexide et qu’il se produit de manière naturelle. Dans ce cas, nous sommes sereins face à lui.

Dans le cas d’un changement choisi, nous sommes conscients que les choses vont évoluer et bien plus rapidement que si nous avions laissé faire les choses. Il arrive aussi souvent qu’il nous faille prendre des décisions, sans quoi les choses ne bougeraient pas où si lentement que nous risquerions d’en être frustrés. Et cela, tant dans le milieu professionnel que personnel.

Il faut alors donner un coup de pouce à cette évolution naturelle et choisir. Ce qui signifie accélérer les choses.

Nous avons donc deux états d’esprit :

  • L’envie de changer, d’avancer et d’oser,
  • La peur que cela ne fonctionne pas, la peur des regrets.

Or très souvent, nous pouvons constater que c’est la crainte qui fini par l’emporter. Dans notre esprit, nous imaginons l’avenir en focalisant notre attention sur les points positifs et négatifs et ces derniers l’emportent souvent. Parce qu’ils font peur. La peur est l’ennemi numéro un du changement. Elle contrecarre nos envies et désirs et nous oblige à rester à la même place, même si nous savons pertinemment que celle-ci ne nous convient pas ou plus.

En effet, tant que nous savons avec certitude ce qui se passe, nous pouvons encore exercer un certain contrôle sur la situation, même si elle ne nous plaît pas. Quelque part, elle nous rassure parce que nous la connaissons.

En revanche, nous ne connaissons pas du tout ce qui peut se passer si nous prenons une décision, quelle qu’elle soit ! Nous pouvons aménager le terrain, envisager les options et possibilités, mais nous ne pouvons pas avoir de certitudes.

Le manque de certitudes et de connaissances nous fait peur. Et nous nous retrouvons bloqués. Nous finissons donc par ne prendre aucune décision et rester à notre place.

La peur

La peur peut être très rationnelle : nous pouvons avoir peur si nous sommes en danger, nous avons peur si nous sommes dans une situation précaire ou pour de nombreuses raisons plausibles.

Néanmoins, la majorité du temps, c’est notre esprit qui crée nos angoisses et celles-ci sont alors irrationnelles. Plus nous pensons à ce qui nous effraie et plus cela nous effraie, simplement parce que nous fixons toute notre attention dessus.

L’avantage, c’est que cela fonctionne également dans l’autre sens : plus nous regardons ce qui nous fait envie et y pensons, et plus nous aurons de chances de réussir et d’aller là où nous voulons. Le problème, c’est que nous agissons rarement ainsi.

La peur représente le danger.

L’envie et les désirs, nos espoirs.

Nourrissons le danger ou l’espoir, avec la certitude qu’ils ne nous apporterons pas le même résultat.

Si nous optons pour nourrir le danger, nous ne bougerons pas car nous aurons trop peur.

Si nous optons pour l’espoir, nous observons parce que nous desirons réussir et changer. Mais surtout parce que nous aurons une motivation.

Cherchons, chaque jour, à faire quelque chose qui nous angoisse ou qui contribue à aller de l’avant et nous aurons bien plus de chances de nourrir nos espoirs et de parvenir, au final, à notre but véritable.

La carte associée 

Dans le tarot de Marseille, une arcane majeure est particulièrement représentative de l’avancée et du fait d’oser : le Mat.

Le Mat avance, avec pour seul bagage ces connaissances et expériences passées. Il est conscient qu’elles constituent une force pour lui, qu’il peut y puiser lorsqu’il doute. Ce personnage est libre. C’est d’ailleurs l’une de ses symboliques les plus puissantes.

Il s’est libéré de ses craintes et de ses doutes et va de l’avant en se basant sur l’espoir. Il va donc se trouver, se concrétiser et avance avec cette unique certitude : il a confiance en lui et il réussira, tant qu’il croira en lui.

Croire en soi est donc une force, mais aussi la seule façon d’aller de l’avant sans fléchir, sans se laisser freiner.

Autrement dit, si nous décidons de réellement avancer et d’oser réaliser ce que nous désirons, nous devons croire en nous et en nos aptitudes. Mais surtout en nos choix. Nos choix sont ce qui nous définissent. Bien plus que nos aptitudes. Nos aptitudes sont en nous, certes.

C’est un fait irréfutable.

Mais nos choix sont plus importants. Et pour faire les choix qui vont, à terme, nous caractériser, nous devons croire en nous, considérer que nous sommes capables.

En résumé

Avancer, oser créer ce que l’on souhaite et prendre des décisions qui nous effraient est compliqué. Alors l’intuition devient notre plus précieux moyen de parvenir à y accéder malgré ces craintes : nous ressentons, au fond de nous, quelle est la décision à prendre et quel est le bon chemin.

Dans tous les cas, nous n’avons pas à demeurer dans un endroit qui ne nous correspond pas ou qui ne nous va plus. Il faut alors bouger, changer les choses et créer quelque chose de nouveau pour trouver notre nouvelle place.

Nos ressentis sont donc nos guides les plus efficaces. Fions-nous à eux et nous irons dans la bonne direction ! Nous devons, pour nous et notre bien-être, faire les choix qui nous mènent à ce bien-être.

Si nous ne nous sentons pas bien ou que nous pensons pouvoir être encore mieux, alors il n’y a pas à hésiter, nous devons oser.

Même si c’est difficile.

Surtout si c’est difficile ! Une fois que nous aurons réussi, nous pourrons être réellement très fiers de nous et nous aurons gagné une confiance et une assurance qui valent de l’or pour toute notre vie.

C’est là le principal.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2262 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !