Articles » Psychologie

Citation Comment aimer sans souffrir ? Une réponse “éclairée” d’un moine bouddhiste

Comment aimer sans souffrir ? Une réponse “éclairée” d’un moine bouddhiste

Comment aimer sans souffrir ou comment apprendre à aimer tout en se préservant ?

Voici une question existentielle que chacun d’entre nous a dû se poser au moins une fois dans sa vie.

Et voilà, je pense, une réponse éclairée qui devrait vous faire du bien…

Si l’amour est l’un des sentiments les plus puissants jamais éprouvé par l’être humain (hommes et femmes confondus) son corollaire négatif peut être aussi puissant et destructeur pour chacun, d’ou la peur, pour beaucoup d’entre nous qui avons eu la chance de connaitre ce sentiment, de retomber dans le schéma « Si j’aime à nouveau, je prends le risque de souffrir également le jour ou il (ou elle) me quittera ».

Par ailleurs, l’amour est un sentiment si entier, qu’il est impossible de n’aimer qu’à moitié ou « partiellement »… Alors, comment faire ?

On a tous en mémoire notre premier chagrin d’amour adolescent, ou pire, plus tard alors qu’on pensait peut-être avoir enfin trouvé l’homme ou la femme de sa vie.

Alors, comment « aimer sans souffrir » ? Cette question me hantait depuis mon adolescence, si bien qu’à une certaine époque de ma vie, j’avais décidé de « contrôler mes sentiments » (Oui je sais ce terme est affreux).

Cette retenue dans mes sentiments n’était pas destiné à offenser l’autre, mais plutôt à me protéger moi-même d’une rupture, d’un départ non souhaité.

Mes lectures m’inspiraient et je me disais bien qu’il existait plusieurs façons d’aimer, et même que l’on pouvait peut-être aimer plusieurs personnes à la fois mais … différemment (cf. les polyamoureux).

La douleur d’une séparation, bien que non proportionnelle au temps passé avec l’autre n’a pas non plus les mêmes impacts sur nos vies selon que l’on aie 15, 25, 45 ou 55 ans… ou plus !

Alors comment faire pour se libérer de cette peur d’avoir à nouveau mal, partant du principe que toute chose sur terre est impermanente et que la vie, comme l’amour, comme la santé, peuvent nous être enlevé d’un claquement de doigts sans même que nous ayons notre mot à dire ?

Relevant moi-même d’une récente « blessure de coeur », j’étais donc intéressé au premier chef par la réponse de ce moine bouddhiste qui, lors d’une réunion d’information sur le thème de « la gestion des émotions » m’a littéralement fait sourire en éclairant d’une simplicité désarmante cette interrogation sur l’amour.

En effet, pour beaucoup d’entre nous, aimer c’est prendre le risque de s’ouvrir …et donc de souffrir.

Cruel dilemme que de choisir de s’abstenir ou alors de prendre la vie comme elle se présente sachant qu’il faudra peut-être « rendre des comptes  » ou « payer l’addition » un jour.

Je lui simplement posé cette question : « Peut-on aimer sans souffrir » et la réponse est d’une simplicité biblique.

Il suffit de savoir se détacher de l’autre en n’en faisant pas sa possession. Il distingue ainsi la notion d’Amour avec celle d’Attachement.

Ce dialogue dont vous allez retrouver le court extrait en vidéo devrait vous faire prendre conscience qu’il y a en fait plusieurs façons d’aimer.

Celle qui nous « enrichit et nous rend encore plus fort » c’est-à-dire l’Amour avec celle qui nous fait ou nous fera souffrir un jour ou l’autre (l’Attachement).

Pour le savoir, cliquez sur la vidéo ci-dessous :

Lien vers la vidéo

Alors, et vous, comment aimez-vous votre « conjoint(e) », « ami(e) », « amour », « moitié »… ? On fais le test et on prend les paris ?

Je tiens à préciser que je ne détiens pas la vérité en matière d’amour, car chacun vit ce sentiment avec « ses propres tripes ».

Le propos de ce post, est simplement de vous aider à mieux appréhender ce sentiment magnifique en l’accueillant PLEINEMENT sans vous préoccuper de conséquences négatives liées à notre propre vision des choses.

Faire de son Amour, « sa chose » ou « sa propriété » ne peut que conduire malheureusement et je le pense qu’à l’échec.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Salut ! Je m’appelle Chris Revel, nouvellement collaborateur sur le site Les Mots Positifs, je suis auteur, blogueur et j’aide les quadras et quinquas séparés à rebondir sentimentalement après une séparation en profitant du potentiel illimité de belles rencontres sur les réseaux sociaux, sites et applications de rencontres. Que ce soit pour profiter de la vie (et de ses innombrables opportunités de rencontres) et vivre une seconde adolescence (en mieux) ou pour faire de belles rencontres et retrouver l’amour je suis à vos côtés.

Pour aller plus loin : Découvrez en cliquant ICI , deux de mes guides pratiques, pour transformer vos soirées connectées sur les sites de rencontres, en véritable « accélérateur de votre vie sociale et sentimentale ».

Merci à Jason du centre  Bouddhiste paramita : https://www.centre-paramita.fr

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!