Partenaires Positifs

Congruence et harmonie

Citation Congruence et harmonie entre vos actes, vos pensées et vos paroles.

Congruence et harmonie entre vos actes, vos pensées et vos paroles.

Nos pensées sont créatrices, elles sont le premier pas vers nos actes et nos paroles, nous le savons. Afin d’être harmonieux, dans tous les aspects de notre vie, nous devons nous assurer que nos actes, nos pensées et nos paroles sont donc complémentaires les uns des autres.

Il ne doit donc pas y avoir de désaccord entre eux.

L’harmonie

Spirituellement, nous savons qu’un être en harmonie est celui dont les pensées agissent de concert avec nos actes et nos paroles. Autrement dit, lorsque nous sommes en accord avec nous-mêmes. Si ma pensée est différente de mes paroles, alors il y a un désaccord.

Où se trouve le problème, me direz-vous ? Certaines personnes peuvent s’apercevoir de notre désaccord intérieur, grâce – notamment – à notre langage corporel. En effet, si nous sommes en harmonie, notre corps va le refléter, et inversement. Nous serons détendus, calmes et apaisés. Si, en revanche, nous vivons une discorde interne (entre nos pensées et nos actes par exemple), nous serons peut-être sujets à l’agacement, nous serons tendus ou encore nous irons mal, tout simplement.

C’est le cas, par exemple, avec la dépression. Un être en déprime n’est en aucun cas en harmonie. Un mal-être se ressent dès lors que la congruence n’est pas – ou plus – atteinte.

En tant qu’êtres vivants, nous vivons avec ces trois éléments : pensées, paroles et actes. Ce sont eux qui nous déterminent.

Je pense donc je suis.

Tout commence par la pensée. Si nous disons qu’elle est créatrice, c’est parce que c’est bien d’elle que tout part. Nous pensons et agissons en conséquence…ou pas. Si nous voulons savoir si nous sommes dans la congruence, il faut donc que nous nous observions et ainsi nous constaterons rapidement si nous vivons dans l’harmonie.

Elle peut être, bien sûr, très difficile et longue à atteindre. Déjà parce qu’elle ne souffre d’aucun mensonge, y compris – ou surtout – à soi-même.

Une question se pose : comment je me sens ? Suis-je bien dans ma vie ? Heureux ? Si je suis quelqu’un qui se sent souvent mal, qui est sujet à la déprime ou au mal-être, qui ne s’accepte pas ; alors je suis en désaccord.

Pour être bien avec les autres, il faut avant tout être bien avec soi-même.
C’est un fait qui est souvent répété au sein du développement personnel. Et, plus loin encore, dans la spiritualité.

Si nous nous sentons bien, à l’aise, heureux, alors nous recevrons en retour les pensées et actes positifs en réponse. Tout simplement parce qu’il est impossible de réellement déranger une personne qui est en harmonie totale avec elle-même. S’il est possible de nous blesser ou de nous gêner, alors nous savons que nous manquons de congruence.

Pourquoi la congruence est-elle importante ?

Il est essentiel d’être en accord avec soi-même. Tout d’abord pour atteindre le bien-être, mais aussi parce qu’il n’y a que comme cela que nous pourrons faire ce que nous voulons et être vraiment heureux.

Si nous faisons quelque chose, cela doit être avant tout pour nous, parce que cela nous apporte quelque chose et nous fait plaisir. Surtout lorsque nous sommes dans l’humanitaire ! Etre dans l’humanitaire, en tant que professionnel ou autre, c’est que nous avons un désir profond d’aider, de soutenir, d’être utile. Si cela n’est pas une vocation, il s’agit d’une passion.

Au final, nous sommes tous, à différents degrés, dans l’humanitaire. Parce que quoi que nous fassions, il est obligatoire que cela finisse par atteindre les autres, à un moment donné.

Une danseuse qui danse parce que c’est sa passion, ce qui donne un sens à sa vie, le fait avant tout pour elle. Parce que c’est, en quelque sorte, sa raison d’être. Pourtant, lorsqu’elle danse sur scène, face aux spectateurs, elle leur apporte un moment de félicité, de magie et de beauté. Cette passion devient alors un partage.

Soyons donc conscient que nous sommes tous en lien avec les autres, mais également en lien avec tous les êtres vivants. Energétiquement, nous sommes tous liés, tous unis. Un acte que nous avons posé, ou une parole dite, peut toucher quelqu’un que nous ne connaissons pas et dont nous ignorons même l’existence. A ce moment-là, cet acte ou cette parole s’est propagé au-delà de nous-mêmes, sans que nous le sachions ou même que nous le souhaitions.

Voilà pourquoi il est important d’être congruents. Parce que, si nous le sommes, alors nous ne risquons pas de regretter nos actes ou nos paroles.

A l’inverse, si nous ne sommes pas en harmonie, alors nous pouvons agir ou avoir des paroles que nous ne désirions pas et que nous regretterons plus tard (si ça n’est pas immédiat !).

C’est pour cela qu’il faut réfléchir, penser à ses pensées. Nos pensées sont créatrices, c’est elles qui vont impacter nos actes comme nos paroles. Lorsque nous sommes impulsifs, nous risquons par conséquent de commettre des actions que nous pourrions regretter.

Il faut donc avoir en tête cette notion de regret et regarder, actuellement, dans notre vie : est-ce que je vis la vie que je souhaite ? Comment est-ce que je me sens, en ce moment ?

Naturellement, il faut voir la situation face à soi-même, sans prendre en compte certains éléments qui, bien qu’il nous impactent, ne sont pas sous notre contrôle.

Ce qui est, justement, une excellente manière de se rendre compte de son véritable état d’esprit. Lorsque nous sommes sereins avec nous-mêmes, en harmonie, il nous est beaucoup plus aisé de supporter et de traverser les épreuves et les obstacles qui font bien entendu partie de la vie.

Parler et agir en harmonie avec nos pensées doit être notre but. Celui qui nous permettra d’atteindre le bien-être. Il est possible, pour cela, de réaliser certains exercices :

  • Une pratique sportive régulière,
  • La méditation,
  • Une activité personnelle, en solitaire…

A chacun de choisir la méthode qui lui correspond et lui permet de se recentrer, de se retrouver. Pour certaines personnes, ce sera la pratique de leur passion, d’une activité qu’elles aiment et avec laquelle elles se sentent bien.

Pour d’autres, il leur faudra un moment de détente avec du yoga ou de la méditation. D’autres encore vont avoir besoin de se dépenser.

Le but de ces activités est de nous « vider la tête » en quelque sorte, d’éloigner le surplus de pensées et de nous concentrer sur une chose en particulier. Lorsque nous entrons en contact avec une chose que l’on aime faire, qui est une passion, nous pouvons alors atteindre ce que, dans la psychologie positive, l’on nomme le flow.

C’est-à-dire l’état le plus optimal. Nous nous sentons alors parfaitement à notre place au sein de l’univers et nous nous apaisons.

Tant que nous avons cette soupape de sécurité, nous avons un moyen de demeurer serein. Or, la sérénité est un bon moyen pour être dans la congruence, parce qu’alors nous serons plus réfléchis et moins impulsifs.

Lorsque nos pensées, nos actes et nos paroles sont en harmonie, c’est là que nous trouvons le bonheur.

La congruence n’est ni plus ni moins que le bonheur. Comment pourrions-nous être heureux si nos paroles divergent de nos pensées ? Ou si nos actes sont à l’opposé de ce que nous avons imaginé ? Nous serons frustrés, malheureux et plein de regrets. Ce qui est, justement, l’exact opposé de ce que devrait être la vie.

Soyons nous-mêmes, assumons-nous, pensons-nous, libérons-nous !

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2131 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants. En savoir plus ici

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Suivez-nous