Échelle de Rosenberg

Citation Comment et pourquoi s’auto-évaluer avec l’échelle de Rosenberg ?

Comment et pourquoi s’auto-évaluer avec l’échelle de Rosenberg ?

Il existe, dans le développement personnel, de nombreuses méthodes pour apprendre à mieux nous connaître, mais aussi pour nous évaluer.

Ces évaluations servent aux professionnels à comprendre à quel degré nous nous situons sur différents critères, comme l’estime de soi. Cette dernière s’évalue via l’échelle de Rosenberg.

Qu’est-ce que l’échelle de Rosenberg ?

Le rôle de ce test est de s’auto-évaluer. Y compris lorsque nous passons le test pour un professionnel (certains psy peuvent le faire passer, tout comme des professionnels du bien-être). Il s’agit d’une auto-évaluation pour la simple et bonne raison que personne ne peut y répondre à notre place.

Néanmoins, comme tout test, il a une faille : il est, en effet, nécessaire que nous soyons honnêtes – avant tout avec nous-mêmes – pour répondre à ces questions. Il est inutile de tenter de répondre de manière faussée, car alors le test n’aura plus aucune valeur et les résultats seront faussés eux aussi.

Être honnête avec soi-même nous sera d’une grande aide. Lorsque nous engageons un processus de développement personnel, il va de soi que nous espérons en tirer le meilleur et parvenir à l’apaisement et à l’harmonie.

Comment le pourrions-nous si nous nous refusons à nous voir tels que nous sommes ? Il est également possible de se tester sur Internet, seul, mais il est évident que la règle du test sera la même : être honnête.

Ce test se résume à des questions sur nous-mêmes, auxquelles nous devons répondre et ainsi savoir quelle est l’estime que nous avons pour nous-mêmes. Ou plus précisément, quel degré d’estime nous avons pour nous-mêmes.

Nous faisons face à des questions positives et des questions négatives et le résultat nous offre l’opportunité d’ouvrir les yeux sur ce que nous pensons de nous-mêmes.

  • En dessous de 25 et entre 25 et 31, notre estime de soi est très faible et nécessite donc un travail plus en profondeur,
  • Entre 31 et 34, nous avons une bonne estime de soi, qui se situe dans la moyenne,
  • Entre 34 et 39, ou supérieur à 39, le score indique une excellente estime de soi.

Soyons très attentifs à ces résultats, qui ne signifient pas toujours ce qu’ils semblent indiquer. Une mauvaise estime de soi est naturellement néfaste, elle nous freine et cela peut expliquer le manque de confiance en nous que nous pouvons avoir.

Mais il est également important de se pencher sur une estime de soi forte, voire très forte.

Pourquoi une excellente estime de soi peut être négative ?

Tout va dépendre de ce qui nous apporte cette estime de soi. Des questions se posent à ce moment-là :

  • De quoi suis-je fier(e) ?
  • Peut-on m’enlever la raison de cette fierté, de cette estime ?
  • Comment pourrais-je réagir si cette raison m’était ôtée ?

En effet, nous devons comprendre qu’entre deux personnes possédant une importante estime de soi, si l’une d’elles est fière de ses capacités, de ses aptitudes, il y a peu de chance pour que cela risque de lui être enlevé.

Ce qui est fait est fait et elle en a eu la preuve. Sa confiance en elle et son estime dépendent donc intégralement de ces capacités. Il existe pourtant une possibilité : que ces aptitudes soient physiques. Auquel cas, il s’agit de quelque chose qu’il est possible de perdre. Se demander ce que nous ferions dans ces conditions est alors nécessaire. Ce n’est qu’un exemple, mais il y en a de nombreux autres.

De l’autre côté, nous avons une personne dont l’estime d’elle-même se résume à son apparence physique. Nous sommes d’accord pour dire que cette personne pourrait se retrouver avec une estime de soi qui dégringole rapidement. Il suffirait, pour cela, que son apparence change et qu’elle ne se plaise plus.

Il s’agit donc d’une raison fragile.

Nous devons être fiers de ce que nous avons accompli, c’est un fait. Et cela, à priori, nul ne peut nous l’enlever (sauf cas exceptionnels).

En revanche, en ce qui concerne le présent, et même l’avenir, nous devons savoir ce qui nous rend fiers de nous. C’est, en quelque sorte, une garantie d’estime de soi.

Autre chose, sachons être fiers de plusieurs choses en nous, c’est aussi cela qui fera notre force.

En résumé, nous devons toujours faire attention aux résultats de ce test et à la façon dont nous les comprenons. Il est toujours positif, et même essentiel de savoir ce qui nous porte, ce qui nous permet d’avoir de l’estime pour nous-mêmes.

Soyons conscients que certaines choses peuvent nous être enlevées. Naturellement, personne ne le souhaite, mais cette interrogation nous permet de réfléchir sur nous-mêmes. De cette manière, et dans le cas où cela se produirait, nous serions plus à même de récupérer (ou de conserver intacte) l’estime que l’on a pour nous-mêmes.

Un juste-milieu

Sachons être fiers de nous, conscients de nos capacités, mais sachons également être conscients de nos défauts et de ce qui peut éventuellement nous ralentir.

Exemple avec les capacités physiques : les avoir nous apporte une confiance en nous, mais si elles nous sont enlevées, que faisons-nous ? Avons-nous la possibilité de rebondir ?

En d’autres termes, nous devons comprendre que n’avoir qu’un seul sujet de fierté est dangereux. En avoir plusieurs est la garantie que notre estime de s’évanouira pas dans les airs. Que nous conserverons malgré tout notre confiance en nous, même si nous devons passer par des moments difficiles.

Le développement personnel est un travail sur soi, c’est une chose qu’il faut garder en tête. La réflexion ainsi que la compréhension de soi qui résultent de ce travail peuvent grandement nous aider et favoriser notre capacité à réagir en de nombreuses circonstances.

C’est la raison pour laquelle nous ne devons pas nous focaliser sur une personne (un ami ou un amoureux par exemple). Une personne, pour une raison ou pour une autre, peut s’en aller, nous quitter et nous laisser avec une estime de soi très affaiblie. Ce sera le cas, par exemple, chez les personnes pour qui l’estime de soi résulte essentiellement de leur pouvoir de séduction. C’est une estime de soi qui peut effectivement être forte, voire même très importante, à un moment de sa vie, mais qui finira peut-être par s’éteindre au fil du temps.

Il faut savoir que, dans certains cas, une estime de soi importante peut se révéler finalement très faible puisqu’elle repose sur des aptitudes qui ne resteront pas forcément intactes.

Réaliser ce test sur Internet, sur un site professionnel, cela va sans dire, nous apporte un début de réponse. Néanmoins, un travail en profondeur avec un professionnel peut s’avérer judicieux si nous espérons tirer le meilleur de ces résultats et mieux nous comprendre.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2256 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !