Partenaires Positifs

Effet placebo

Citation L’effet placebo : Croire que tout va bien est le meilleur moyen d’aller bien.

L’effet placebo : Croire que tout va bien est le meilleur moyen d’aller bien.

Nous savons à quel point notre cerveau est puissant. Nous savons qu’il contrôle tout, dans notre esprit comme dans notre corps.

Si nous sommes malades et que nous pensons que nous sommes en pleine santé, la guérison sera plus rapide, mais la maladie sera également moins virulente. Il y a, en effet, eu des cas de cancers prétendus « miraculeusement » guéris parce qu’une personne avait décidé de n’y jamais penser pour vivre sa vie comme elle l’avait toujours fait.

De même, chez les hypocondriaques, ils se croient malades…et finissent réellement mal, puisqu’ils s’en sont à ce point persuadés que le cerveau a réagi de manière à les rendre malades.

L’effet placebo est donc le fait de croire en quelque chose (bonne ou mauvaise) de façon à ce que cette croyance amène de véritables résultats chez eux.

Je crois donc je suis

Les croyances, quelles qu’elles soient, sont différentes chez chacun d’entre nous. Ce qui est logique, puisque nous sommes uniques et, par conséquent, tous différents les uns des autres.

C’est particulièrement visible chez les spirituels : ces derniers croient en la force de l’Univers, croient en la Loi de l’Attraction et, ainsi, pour eux, cette loi devient réelle. Mais l’est-elle pour tout le monde ? Non, puisque ceux qui n’y croient pas n’ont pas accès à ces effets.

Si nous visualisons chaque croyance comme étant un « effet placebo », c’est-à-dire comme quelque chose régit par notre cerveau, la rendant réelle, alors il devient évident que chacune d’entre elle est vraie.

Tout dépend donc de la force de notre croyance, mais aussi de ce que l’on est. Nous ne croyons, évidemment, pas aux mêmes choses.

Il est même possible qu’un produit scientifiquement prouvé et établi puisse ne pas fonctionner sur une personne qui n’y croit pas, ou qui croit que les effets sont néfastes. Auquel cas, les effets seront mauvais.

Dans la psychologie positive, nous disons qu’il faut Croire pour Être ou Devenir. Quelqu’un qui croit en lui, en ses capacités, va se donner bien plus de chances de réussite que quelqu’un qui n’a pas confiance en lui. Ce qui est normal. Et prouvé.

La croyance est donc une arme redoutable, qui peut être bonne ou mauvaise, en fonction de la manière dont elle est utilisée. Et cette même croyance est au centre de l’effet placebo. Prenons l’exemple de deux personnes radicalement différentes : l’une pense que les plantes (l’aromathérapie et la phytothérapie) sont un moyen de se soigner, de traiter des symptômes, tandis que l’autre ne jure que par les médicaments et produits pharmaceutiques. Cette dernière ne va jamais trouver que la médecine des plantes fonctionne, puisqu’elle n’y croit pas !

Dans ce cas, qui a tort et qui a raison ? Personne. Aucune de ces deux personnes n’a ni raison ni tort, c’est beaucoup plus complexe que cela. Elles ont raison de croire que leur méthode marche pour elles, mais ont tort de croire que cela fonctionnerait sur tout le monde.

La croyance est quelque chose de très personnel, d’intime. Tout le monde n’a pas les mêmes résultats puisque tout le monde n’a pas les mêmes pensées, la même vision des choses ni le même fonctionnement d’esprit.

En revanche, si nous croyons réellement en quelque chose, nous avons raison de penser qu’une technique marche pour nous.

La croyance est extrêmement puissante. Et est contrôlée par notre cerveau.

L’effet placebo

L’effet placebo est souvent nommé lorsque l’on parle de guérison, de techniques de traitements et autres. Bien qu’il soit très loin de ne se résumer qu’à cela, il est vrai qu’il agit dans cette optique.

Changer notre manière de voir les choses, devenir plus positifs, nous apporte donc un meilleur mental tout comme une meilleure santé. Croire que tout va bien est effectivement le meilleur moyen d’aller bien. Et inversement.

Croire que :

  • Nous sommes capables de…
  • Nous pouvons faire…
  • Nous réussirons à…
  • Nous sommes…

…nous aide considérablement à devenir réellement la personne que nous sommes, et nous définis comme étant qui nous sommes.

Si ces fins de phrases sont positives, nous deviendrons positifs et nous parviendrons à aller bien plus loin que nous aurions pu l’imaginer.

Si ces fins de phrases sont négatives, il est tout à fait normal que nous allions mal et n’arrivions pas à nous en sortir. Comme un cercle vicieux, les pensées appellent des résultats, comme en effet miroir. Nous pourrions d’ailleurs traduire l’effet placebo comme un effet miroir.

Ou le Karma, pour les spirituels. Les ondes que j’envoie reviennent vers moi, positives comme négatives. Partant de là, nous comprenons bien à quel point il est important, et même essentiel, de penser positif.

Il s’agit, bien sûr, d’un exercice compliqué. Surtout pour des personnes qui ne parviennent pas à voir le positif autour d’elles.

Dans ce cas, un petit exercice peut faciliter les choses. Sur une feuille – enjolivée, pourquoi pas, de dessins ou autres décorations – inscrivons ces phrases :

  • Je suis…
  • Je veux…
  • Je vais faire…
  • J’aime…
  • Je suis capable de…
  • Je crois en…

Terminons chacune de ces phrases par une chose importante pour nous, en laquelle nous croyons ou voulons croire. Répétons-nous ces phrases chaque jour (le matin en nous levant par exemple, ainsi que le soir avant d’aller nous coucher).

Nous verrons que, petit à petit, ces phrases qui étaient dites d’un ton peu convaincu deviendront plus justes et plus vraies. Parce que notre cerveau les intégrera et les admettra comme vraies. De ce fait, elles le deviendront.

Naturellement, il est nécessaire, pour cela, de les terminer de manière positive !

Petite conclusion sur l’effet placebo :

Le cerveau est le centre de contrôle de tout notre être.

La Croyance est extrêmement puissante et amène des résultats, quels qu’ils soient.
Ce que nous envoyons revient vers nous.

Les pensées positives appellent les résultats positifs.

Si nous sommes cartésiens et que nous ne croyons – ou ne pouvons croire – que ce que nous voyons, alors sachons qu’il a été prouvé que le cerveau contrôle absolument tout. Croire est, en outre, un phénomène typiquement humain, depuis la nuit des temps.

Les hommes ont besoin de croire en quelque chose. Choisissons donc nos croyances, mais essayons de les tourner en positif. Toutes les croyances sont positives à la base, mais nombreux sont ceux qui les détourne pour en obtenir des effets négatifs et donc néfastes.

C’est là qu’est le piège.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2138 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants. En savoir plus ici

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Suivez-nous