man-888591_1920

Être humain ou être énergétique ?

On est bien d’accord qu’on est fait d’énergie et que celle-ci a une importance capitale dans le fonctionnement de notre corps . Cependant, focaliser toute son attention sur cette énergie et sur la manière de la préserver et résumer toute sa raison d’être en cela, sans creuser les valeurs divines qui sont les valeurs du cœur nous coupe de notre partie humaine et de notre âme qui veut justement se perfectionner et se rapprocher de son créateur en travaillant ces valeurs.

Je parle de cela parce que moi-même j’ai été l’une des adeptes de ces écoles et que j’ai avalé, sans m’en rendre compte, une quantité d’informations que je remets aujourd’hui en question, car elles ne riment pas avec ma vraie nature et elles n’ont apporté que des résultats superficiels, voire artificiels dans ma vie.

Parmi les idées sur lesquelles on insiste par exemple, il y a le fait de ne pas laisser son énergie se contaminer par la négativité des gens.

Être conscient de ce qui se passe à l’intérieur de soi, de ses guerres intérieures, de l’énergie des autres est une très bonne chose. Mais qu’est-ce qu’on est censé faire si l’une de nos épreuves, c’est d’avoir à traiter avec un parent, un conjoint ou un enfant difficile qu’on aime et qui nous aime à son tour et qui a besoin d’un regard de compassion et non d’un regard robotique se poser sur lui ?

Ces «  négatifs » peuvent de même être des gens sans abris couverts de tristesse, des orphelins déprimés ou des personnes malades et faibles énergétiquement, mais qui ont besoin d’un cœur pour les réchauffer.

Doit-on presser sur le bouton « suppr » pour se protéger ou être tout simplement HUMAIN ?

Qu’on le veuille ou pas, on est ange et démon à la fois. S’entraîner à voir les gens ou les relations sous le premier angle est beaucoup mieux que de faire un tri froid et calculateur.

S’aimer en refusant d’absorber les énergies négatives, OUI. Mais de là à transformer cela en le but de son existence nous coupe, contrairement à ce qu’on fait passer de qui nous sommes à l’intérieur et de notre vraie nature.

Si l’excuse c’est notre âme, elle est là justement pour expérimenter l’amour,  la compassion et le partage. Ces valeurs la font vibrer, car ce sont des directives divines et non des formules humaines à suivre machinalement.

Si on fait les choses avec la sincère intention de servir son créateur ou d’être tout simplement avec lui, les conflits se régleront d’eux-mêmes et nos vibrations s’élèveront naturellement, car on est bel et bien dans sa sphère. Il en est de même pour notre santé, car notre coeur est en marche.

Tout cela, c’est pour dire que c’est notre intention qui crée la différence. Il faut tout simplement savoir doser les choses et être conscient de ce qu’on fait.

L’énergie et ses règles n’est que l’artifice ou la façade auquel beaucoup d’entre nous s’accrochent. Mais la pulpe, c’est dans la pureté du cœur et le travail qu’on fait pour le garder dans cet état, et c’est ce qu’on est venu réellement faire à mon avis.

Source : http://lumiere-du-coeur.over-blog.com/

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".