Forces de caractère

Citation Les 24 forces de caractère

Les 24 forces de caractère

C’est Martin Seligman, qui a contribué à faire naître la psychologie positive, qui a été à l’origine du test des 24 forces de caractère. Ces forces sont présentes en chacun de nous, à différents degrés. Il existe des tests en ligne (attention à leur fiabilité) afin de voir celles que nous avons le plus. Chaque personne en a 5 plus importantes que les autres, qui constituent en quelque sorte sa signature. Ce sont ses points forts.

Se voir de façon positive

Trop peu de personnes se voient de manière réellement positive et bienveillante. Nous n’avons que trop l’habitude de focaliser notre attention sur nos défauts plutôt que sur nos qualités, ce qui est une erreur. Lorsque notre esprit fixe son attention sur quelque chose, cela amplifie la puissance de cet élément. C’est parfaitement visible avec la peur : nous pouvons vérifier que lorsque nous sommes soumis au stress, à l’angoisse ou à la peur, plus ce sentiment augmente, plus nous trouvons de raisons d’avoir peur.

Ce qui est extraordinaire et merveilleux, c’est que cette faculté est également possible dans l’autre sens : se concentrer sur les éléments positifs permet d’en trouver et d’en voir beaucoup plus. Au fur et à mesure, nous pouvons apprendre à reconnaître énormément de points positifs, auxquels nous n’aurions même jamais pensé.

Dans la psychologie positive, l’objectif des séances et du professionnel est de focaliser l’attention de la personne sur les éléments positifs et exclusivement sur eux : cela permet à cette même personne de se voir sous un jour nouveau, d’un oeil nouveau. Il est donc plus que recommandé, en particulier dans le développement personnel, de pointer ce qui est positif, ce qui fonctionne, plutôt que sur ce qui ne marche pas. Sachant que nous avons tous des défauts et des qualités, apprendre à les accepter tous et à les voir tous est long et compliqué. C’est donc plus aisé lorsque nous visualisons essentiellement le positif : nous nous découvrons d’une façon que nous n’aurions jamais pu imaginer, ou même rêver.

Les forces de caractère

Elles sont au nombre de 24 et sont toutes présentes en chacun de nous, même si nous ne les voyons pas parce que nous n’avons jamais observé les avantages de chaque qualité. Certaines peuvent en effet sembler moins puissantes que d’autres, ou moins intéressantes et utiles. Toutefois, toutes ces forces, autant qu’elles sont, sont nécessaires et utiles.

Elles sont divisées en six catégories :

  • Sagesse et connaissances,
  • Courage et volonté,
  • Humanité,
  • Justice,
  • Tempérance,
  • Transcendance.

Les 24 forces de caractère se retrouvent dans ses six vertus. Nous ne parlons pas de savoir-faire avec les forces de caractère, mais plutôt de savoir-être. Elles favorisent la compréhension et la connaissance de soi en nous montrant qui nous sommes. Lorsque nous réalisons le test, nous établissons au final nos cinq vertus principales, nos cinq forces majeures. Naturellement, au cours d’une vie, nous évoluons et nos forces de caractère évoluent avec nous, en même temps que nous. Il est donc intéressant de faire le test plusieurs fois dans sa vie, notamment lors des périodes de doutes et/ou de changement.

Ce sont les éléments positifs et nos forces personnelles sur lesquelles nous pouvons nous appuyer afin d’avancer.

Ces forces de caractère nous permettent de mieux nous connaître, mais aussi de mieux nous comprendre. Nous pouvons être certains d’une chose : se connaître soi-même pleinement et totalement est impossible, c’est évident. Une psychanalyse complète elle-même ne peut offrir la connaissance parfaite de soi. Nous sommes, tout simplement, la personne que nous connaissons le moins. Nous pouvons néanmoins apprendre à être en harmonie, en paix avec soi-même, dans l’acceptation et l’appréciation de soi. C’est là tout le travail, tout le rôle et le but du développement personnel.

Connaître ses forces de caractère, c’est avant tout s’offrir une vision nouvelle et bienveillante de soi, et apprendre à s’en servir de façon à avancer. La Foi, la spiritualité par exemple, est une des forces présentes dans la transcendance : c’est l’aptitude à voir le monde plus grand, à comprendre le monde et l’univers d’une manière plus importante qu’avec le seul regard de l’être humain. Même si cela paraît peu de choses, c’est réellement une force puissante qui peut guider et aider une personne à avancer, à se relever de tout. Il en sera de même pour chacune des forces : elles dénotent toutes des capacités merveilleuses.

Par la suite, il est aussi possible d’en apprendre plus sur ces forces, avec un professionnel, et de voir comment tirer un maximum de capacités et d’opportunités de ces cinq forces majeures.

Une signature

Si nous disons que les cinq forces majeures que nous possédons sont notre signature personnelle, c’est bien parce qu’il s’agit de notre caractère. Si tous les caractères sont dans la nature, c’est parce que les 24 forces sont en nous à différents degrés. Nous n’avons pas les mêmes à la même puissance qu’une autre personne, parce que nous sommes uniques. Ces forces sont également nos valeurs les plus profondes, les plus ancrées en nous. Ce qui constitue une raison supplémentaire de ne pas forcément les remarquer : sans que nous ayons besoin de les travailler, elles se sont déployées en nous, nous les avons révélées au fil du temps et des expériences vécues.

Il est donc compliqué de remarquer et de mettre soi-même l’accent sur quelque chose qui fait tellement partie de nous que cela nous semble normal. Ces cinq forces majeures sont intégrées en nous. Elles peuvent bien évidemment changer, augmenter, varier, selon ce que nous vivons et le travail d’introspection que nous pouvons faire, mais elles sont en nous.

Nous nous apercevons souvent que beaucoup de personnes qui ne s’acceptent pas refoulent ces forces de caractère (la gentillesse notamment, l’intégrité…) parce que ces forces sont parfois interprétées comme des faiblesses. Par soi-même et par les autres. Nous en oublions donc leur beauté et les refoulons, au profit d’autres forces majeures qui ne correspondront cependant pas vraiment à la personne que nous sommes réellement. C’est là toute l’importance du travail d’acceptation de soi : se voir réellement comme nous sommes, ôter les masques que nous pouvons parfois mettre en société, accepter ses qualités comme ses défauts. En un mot comme en cent : il s’agit de donner libre court à la personne que l’on est réellement au fond de soi.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2224 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Suivez-nous