Relations toxiques

Citation La peur crée la maladie, l’amour guérit

La peur crée la maladie, l’amour guérit

La PEUR nous empêche d’être nous-même et de répondre aux besoins de notre être. Lorsque nous avons peur, nous nous «crispons» et cela crée des blocages d’énergie dans le corps mental, dans le corps émotionnel et dans le corps physique.

Au niveau émotionnel et mental, ces blocages se traduisent par des pensées et des émotions plus ou moins inconfortables et dont nous sommes plus ou moins conscients… nous avons l’habitude de nommer cela STRESS.

Ni nous ne prenons pas conscience de ce mal-être, que nous n’écoutons pas ces avertissements qui prennent la forme du stress, et que nous ne trouvons pas de solution pour gérer cela, notre corps nous avertira autrement en nous envoyant d’abord des petits signaux physiques sous forme de petits malaises (problèmes de digestion, mal de dos, hémorrhoïdes, règles douloureuses, mal aux articulations, diarrhée, constipation, infections, allergies, insomnie, dépression, douleurs etc.)

Si nous ne faisons rien, ou pire, nous supprimons les symptômes avec des médicaments, alors le corps tentera de nous envoyer des signaux plus forts (autres malaises, effets secondaires des médicaments, douleurs etc).

Si nous ne prenons toujours pas conscience qu’il y a vraiment quelque chose qui ne fonctionne pas dans notre vie, et que nous continuons de faire l’autruche, alors les blocages subsisterons dans le corps et les capacités de réparation du corps seront compromises. Ensuite, le corps – par instinct de survie – et dans son effort d’adaptation, trouvera une solution pour nous sauver la vie… et c’est là qu’arriveront les problèmes de santé plus importants comme les syndromes, les maladies dites «chroniques» ou «incurables» (arthrite chronique, fibromyalgie, sclérose en plaques, SLA, diabète, lupus érythémateux, maladie de Crohn, infarctus, endométriose, lymphome de Hodgkin, leucémie, cancers de toutes sortes etc.).

À ce moment-là, tant qu’il y a encore de la vie, tout est possible. Si le corps peut encore digérer, respirer et éliminer, il peut aussi retrouver la santé… mais ça demandera des efforts non pas seulement au niveau physique, mais aussi au niveau émotionnel, mental et spirituel.

Je peux donner à mon corps de bons outils pour se réparer, de bons aliments, de l’exercice, respirer de l’air frais, bien dormir et éliminer les toxines… et même des suppléments ou des médicaments à l’occasion. Mais si une relation toxique me gruge, je n’aime pas mon travail, j’ai toujours peur d’être vraiment moi-même… et que ça me crée encore beaucoup d’émotions, alors les blocages dans le corps seront difficiles à défaire et cela prendra beaucoup plus de temps pour revenir à la santé…

C’est pourquoi toute démarche de santé devrait impliquer un travail sur soi et sur les causes émotionnelles de la maladie (émotions non-exprimées, peurs, croyances non-bénéfiques, manque de buts dans la vie).

tumblr_m8hk2t7vcu1rckw08o1_400_thumbAu niveau spirituel, un travail sur soi nous permet de mieux nous connaître et de développer une meilleure acceptation de soi en tant qu’être humain ayant des peurs, des croyances, des qualités, des défauts, des limites et des besoins légitimes.

Une meilleure connaissance de notre être nous permet de développer l’amour véritable de soi et des autres. Cela diminue grandement la peur.

L’AMOUR de soi est le plus grand catalyseur dans la guérison des maladies.

La peur rend malade, l’amour guérit…

Julie Turcotte

LECTURES SUGGÉRÉES :
– Artisans de leur guérison – Christian Tal Schaller
– Mourir pour vivre – Anita Moorjani

SOURCE : La peur crée la maladie, l’amour guérit écrit par Julie Turcotte. Toute reproduction de cet article sans autorisation préalable de son auteur est strictement interdite.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!