Partenaires Positifs

Journal de gratitude

Citation Le journal de gratitude peut nous aider à mieux supporter les situations et événements.

Le journal de gratitude peut nous aider à mieux supporter les situations et événements.

La gratitude est un sentiment puissant. Lorsque nous l’entretenons, ce sentiment peut favoriser notre bien-être, notre bonheur et nous aider à mieux-vivre et mieux supporter les situations et événements.

Travailler la gratitude

Entretenir cette émotion demande du temps et de l’habitude. Il n’est pas aisé de se mettre à être reconnaissant du jour au lendemain pour diverses raisons. Il est donc important de commencer par travailler l’habitude, grâce à un journal de gratitude, qui nous permet de ritualiser cette habitude, mais aussi de conserver nos pensées positives près de nous. Relire ses pensées et émotions positives est toujours agréable lorsque nous commençons à travailler sur nous – et même après !

Nous pouvons toujours avoir besoin de se remémorer les bons moments et les belles pensées w notamment lorsqu’il nous est plus difficile d’en avoir. Sachons et soyons conscients qu’il existe toujours autour de nous et en nous des éléments positifs et négatifs. Comme le Yin et le Yang, nous savons qu’il est nécessaire d’être en équilibre, le plus possible. Par la suite, c’est exclusivement notre façon de ressentir et de voir les choses qui va déterminer leur côté positif ou négatif. Chaque événement ou situation est, au départ, neutre. Notre ressenti, personnel et unique, va venir donner un sens à cette situation. C’est la raison pour laquelle deux personnes ayant vécu la même situation ne vont pas du tout la ressentir et la vivre de manière similaire : leur compréhension et ressenti est différent, rendant cette situation complètement différente pour l’une et pour l’autre. À tel point que l’on pourrait penser qu’il ne s’agit pas de la même expérience. 

C’est la même expérience générale, mais pas la même expérience personnelle.

En chaque situation, il est possible de trouver du positif. Il suffit de nous focaliser dessus. *Suffit* parce que, finalement, lorsque nous prenons cette habitude, nous nous apercevons rapidement que c’est quelque chose d’assez simple. Il s’agit d’un entraînement de l’esprit : il faut lui apprendre et l’entraîner à visualiser et à intégrer en premier lieu les aspects positifs et bénéfiques.

Généralement, ils sont liés à notre expérience propre : la perte d’une personne nous rend plus fort ; vivre un échec nous apprend nos erreurs ; être en mauvaise posture nous apprend à nous débrouiller ou à l’inverse à accepter de l’aide… La vie est emplie de situations de ce genre. Elles sont nos professeurs et nous apprennent à nous préparer à ce qui nous attend. Nous entendons souvent dire que la vie ne nous envoie que les situations et les épreuves auxquelles nous sommes en capacité de faire face. C’est en effet le cas : elles viennent à nous afin que nous expérimentions et apprenons. 

Chaque situation possède donc son lot d’aspects positifs. Ouvrons les yeux et regardons-les, cherchons-les !

Commencer par le plus évident 

Nous pouvons facilement commencer par inscrire dans ce journal de gratitude les éléments évidents à nos yeux :

  • Le fait d’être en vie,
  • Boire un café ou un chocolat chaud,
  • Lire un bon livre,
  • Sourire à une personne ou recevoir un sourire,
  • Passer une belle soirée entre amis ou en famille…

Les exemples ne manquent pas et pourtant nous pensons rarement à remercier pour tout cela : ce sont des choses tellement inscrites dans nos journées, dans notre vie, qu’elles nous paraissent normales. Mais songeons juste un instant que ces éléments nous soient retirés, que tout à coup cela change, même un seul de ces éléments. Comment réagirions-nous ? Quel serait notre ressenti ?

N’avons-nous pas de la chance finalement, bien plus que ce que nous avons pu croire ou penser ? Bien sûr que si, et le voir écrit quelque part, prendre l’habitude de noter tous ces points positifs et merveilleux nous aide à vivre nos journées dans la pleine conscience de ce que nous possédons. 

Par la suite, nous pourrons petit à petit nous habituer à rechercher les éléments les moins faciles et nous exercerons notre esprit à cette habitude de meilleure façon et de plus en plus souvent. Remercier est, d’autre part, très intéressant lorsque nous souhaitons nous apaiser, car la gratitude ne permet pas aux sentiments et émotions négatives et néfastes d’entrer en nous. Alors remercions, même sans raison, dès que nous en ressentons la nécessité. Tenir un journal de gratitude peut se faire tout au long de la journée naturellement, mais cela est compliqué à tenir en raison de nos activités qui ne laissent peut-être que peu de place pour écrire de façon régulière tout au long d’une journée.

Le matin en se levant est une jolie façon de commencer sa journée dans la bonne humeur, cela met du baume au cœur et nous offre l’opportunité de réagir, de penser et d’imaginer positivement bien des aspects de notre journée à venir ! 

La manière dont nous nous levons contribue grandement à celle dont nous vivrons chaque instant. Si nous sommes de mauvaise humeur en nous levant, il y a des chances pour que cela nous poursuive tout au long de la journée, que nous aurons très mal vécu par conséquent. Il en sera de même si nous la commençons positivement. 

Le soir avant de se coucher permet de clore la journée de façon positive et ainsi d’instaurer un cercle vertueux : des pensées positives de gratitude chaque jour pour vivre positivement une journée et être positif le soir, ce qui permettra d’être positif le matin… Etc. 

Il n’est pas utile d’emporter partout avec soi ce carnet positif, mais il peut être intéressant de le faire suivre le plus souvent possible. De cette manière, l’accès aux pensées positives est constant. Or, il est rare de savoir à l’avance quand nous éprouverons le besoin de nous plonger dans nos pensées positives pour nous sentir mieux, ou même à quels moments nous aurons le sentiment de devoir noter les moments positifs et nos ressentis positifs. 

La gratitude se travaille donc et cela peut s’avérer très long et complexe en fonction de notre état d’esprit de départ : mieux nous sommes dans notre esprit et note corps, plus il sera aisé d’intégrer cette habitude. Elle mérite toutefois, quel que soit notre point de départ, que l’on se serve d’elle et que nous lui accordions notre attention, car elle peut faire des miracles.

Quel carnet choisir ?

À chacun de voir selon son style !

Certains seront plus à l’aise avec l’informatique et opteront pour une application ou un traitement de texte tandis que d’autres ressentiront plus le besoin de noter à la main et choisiront donc un carnet et un stylo.

Il est surtout essentiel de s’approprier ce carnet, quelle que soit sa forme, parce qu’il sera comme un confident, comme un journal intime, exception faite qu’il n’est censé s’y trouver que les aspects positifs. En revanche, il est possible d’inscrire un événement pourvu que nous lui trouvions son aspect positif ! Et ce même s’il est vécu plutôt mal. L’important est de travailler sur soi et de chercher ce qu’il peut y avoir de beau et de positif autour de nous.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2138 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants. En savoir plus ici

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Suivez-nous