La pédagogie de l'âme

Citation La pédagogie de l’âme pour se connecter à notre confiance et oser rêver de l’amour

La pédagogie de l’âme pour se connecter à notre confiance et oser rêver de l’amour

J’ai la certitude que la pédagogie de l’âme commence dès le plus jeune âge et se poursuit toute la vie. Aujourd’hui, je vous partage un petit extrait de mon livre « Les 7 rêves de l’amour : Un voyage en pleine confiance du coeur » inspiré de mes 20 années d’enseignement.


Ces années auprès de mes élèves ont été d’une très grande richesse. Et le mot reste faible. Ces êtres ont tout à nous apprendre. J’y ai très clairement construit tout ce que je suis aujourd’hui au travers de mon écriture, au travers de cette identité d’auteure relation.

Alors oui, j’ai emmené mes élèves dans des rêves, je les ai emmenés rencontrer leur rêve de l’amour, de leur amour pour avoir le goût de l’exquis, pour avoir le goût de l’intouchable, le désir du palpable, l’envie de l’indicible et le plaisir de dire et d’aimer.

Et le sens de la vie : on peut oui aimer quelqu’un un jour et le lendemain changer de paradigme tout en restant en lien tant que c’est nécessaire. Les enfants arrivent aisément à être dans cette présence humaine pour continuer à s’élever. Ils savent entretenir cette corde de la relation, car ils ont bien compris que la perte de quelqu’un, l’absence d’un lien fragilise.

Alors comment éveiller cette corde sensible, cette jubilation de l’amour pour oser rêver de l’amour ?

Le sac à émotions

Très régulièrement, pour se connecter à leur centre émotionnel, je les invitais à rêver à l’intérieur d’eux-mêmes en se dirigeant à l’endroit de leur coeur afin d’y déposer leur émotion pour ensuite la partager.


📌 À lire aussi : Le rêve de l’amour et la connexion relationnelle à la vie


Dans cet espace du cœur, l’enfant imagine un sac précieux brodé d’or qui est déposé dans un coin de notre cœur. Ce sac est gardé par un gardien humain, ou animal, ou végétal ou minéral. Dans ce sac, il y pose son émotion sans fermer le sac.

Une fois que cette émotion est à l’intérieur du sac, je leur demande d’effectuer trois répétitions du mouvement respiratoire : inspiration/ expiration pour intégrer ce mouvement.

Puis, je leur propose de demander au gardien de leur sac à émotions de leur donner un message ou un présent pour guérir cette émotion ou la rendre puissante afin que cela leur permette d’être confiant.

De retour de ce rêve d’amour, l’enfant, dans un certain apaisement, peut exprimer son émotion oralement en groupe ou par écrit en l’associant à un événement. Cette émotion, je peux aussi l’exprimer en la jouant en prenant le rôle d’un clown.

Le clown est en nous mais face au groupe il devient un autre miroir qui peut parfois drôlement nous ressembler. Nous sommes alors tous en connexion relationnelle.

Ce rêve de l’amour est une pratique activant nos ressources personnelles.

Je constatais au fil des expériences avec mes élèves que l’émotion n’était plus gênante pour leur engagement au travail car l’enfant se libère d’une émotion sans la nier. Et il se sentait sécurisé dans ses relations d’amour qu’il entretenait alors avec nous tous.

Ce processus rend les émotions plus fluides et surtout créatrices. L’enfant  accepte ses émotions avec beaucoup plus de douceur et moins de blocages. Permettre aux enfants d’avoir un lieu d’accueil secret en soi pour ses émotions les rassure beaucoup. Le fait également que ce sac soit protégé par un gardien imaginaire leur donne de la confiance, car ils se sentent accompagnés dans leur émotion quelle qu’elle soit.

Cet environnement intime, ce rêve de l’amour est une voie essentielle pour s’aimer et aimer les autres.

Dans le rêve de l’amour, il y a tout le sens de la vie. Il y a tout le mouvement essentiel de la vie. Il y a notre créativité de l’amour.

Il m’a paru essentiel pendant ces 20 années d’enseignement d’avoir une pédagogie de l’âme, de connexion au sens de l’univers et de notre place. Et au regard de celle-ci, j’ai l’intime conviction que nous tous nous pouvons reprendre ce chemin pour se connecter à notre confiance.

Le rêve de l’amour, c’est toute cette dimension de la spiritualité sans aucun dogme ou autres croyances. C’est juste le silence ou la parole qui se font une place dans notre cœur et qui nous font avancer et grandir.

On ne grandit pas tout seul. Que l’on soit enfant ou adulte, nous avons besoin de cette connexion relationnelle. Une connexion relationnelle où tout est fluide, circulaire, où tout est relié simple- ment.

Retrouver les espaces de vie qui nous permettent de nous exprimer, de faire de notre présence une richesse pour soi et pour les autres.


📌 À lire aussi : La résilience : 7 étapes pour passer du cœur blessé au cœur guéri


Aimez-vous cet article ? Merci de m’encourager en vous abonnant à ma page Facebook

Avec amour

Nelly

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Nous recommandons

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2588 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Top articles

Vous aimerez aussi