Développement personnel

Citation Sortir de sa zone de confort

Sortir de sa zone de confort

Si vous êtes comme moi et que vous trouvez que des pantoufles en Phentex c’est confortable et bien la suite pourrait vous intéresser. Quand on est d’un naturel anxieux, les vieilles pantoufles sont rassurantes.

Vous êtes peut-être de ceux qui hésitent à sortir de leur zone de confort. Il y a quelques années, j’ai souhaité sortir de ce cercle, où je n’allais que là où j’étais confortable dans ma vie. À tous les niveaux. C’était une zone rassurante et connu et sur le coup ça me faisait du bien. Puis, il y a quelques années, j’ai eu un appel du cœur. Un appel à changer de carrière et à travailler à mon compte. Ce fut la première grande sortie de zone de ma vie de mère. Depuis, je tente de sortir de ma zone le plus souvent possible et force est de constater que je ne le regrette jamais. Je délaisse ces vieilles pantoufles qui sont ne me permettent pas d’accéder à la meilleure version de moi-même.

L’an dernier, j’ai eu la chance de rencontrer un homme admirable, qui s’est donné pour mission d’amener les gens à sortir de leur zone de confort, en se défaisant des peurs et limites qu’ils s’imposent souvent eux-même. Son thème m’a beaucoup interpellé, d’abord pour mon propre développement, mais également pour mes clients, qui bien souvent se retrouvent à une croisée des chemins dans leur vie. J’ai dévoré le livre Sorties de zone de Daniel Blouin. Je l’ai lu d’une traite, alors que j’étais dans un spa nordique. Et en plein milieu de ma lecture, j’ai réalisé que ce n’était pas pour rien que j’avais apporté ce livre plutôt qu’un autre lors de ma journée au spa nordique.

Quoi de mieux qu’un spa nordique pour sortir de sa zone de confort? Non mais, c’est vrai, on y sue à grosses gouttes avant d’aller dans une fontaine d’eau glaciale. C’est effrayant cette fontaine d’eau. Tellement, que ce n’est qu’à ma quatrième visite dans un spa nordique que je m’y suis risquée pour la première fois. Poule mouillée me direz-vous. Peut-être. Mais comme je vous le disais, je l’aimais ma zone de confort et mes pantoufles en Phentex. Par contre, il faut une de ces bonnes journées pour oser en sortir et constater les bienfaits ressentis dans notre corps d’avoir fait la routine nordique complète. Des bienfaits qui sont bien au-delà des craintes que l’on ressentait initialement. C’est la même chose pour notre vie et Daniel le vulgarise bien dans son livre.

En y pensant bien, mes principales fiertés ont eu lieu dans cet espace magique, à l’extérieur de ma zone de confort.  Ces sorties de zone qui m’ont amené à parcourir des chemins où jamais je n’aurais pensé m’aventurer. Ces chemins qui ont chaque fois, au delà de l’inconfort initial, mené à des parcelles de bonheur. Petits et grands bonheur que je prend plaisir à collectionner au fur et à mesure de mes sorties de zone de confort. Ces bonheurs toujours plus grands, plus vrais et plus vibrants, que ceux que me procurent mes pantoufles en Phentex…

Et vous? Quelles ont été vos plus grandes sorties de zone et qu’avez-vous appris?

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!