Comment faire une REMISE EN QUESTION ?

Trouvez plus de coachings gratuits de Zarah Issany sur sa chaîne YouTube

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Zarah Issany!

Ce coaching gratuit vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

La remise en question avec Jeremy Bretigniere.

Jeremy est un auteur-conférencier qui valorise le fait de sortir de ses habitudes, d’aller chercher le défi, l’aventure.

À 17 ans, ses parents l’ont envoyé vivre dans une famille de l’Ohio pendant un an. C’est là que son aventure a commencé. Cette expérience lui a ouvert l’esprit, lui a fait découvrir sa capacité d’adaptation et lui a donné goût aux voyages.

Il a ensuite vécu dans plusieurs pays comme les États-Unis, le Brésil, le Mexique.

Il est convaincu que l’on avance grâce à ses erreurs. Elles nous permettent de développer nos capacité d’adaptation.

Lire l’article original

Quel le premier pas à faire pour changer ses habitudes ?

Il faut vaincre sa peur. On peut toujours surmonter les choses.

Le pire que l’on puisse vivre, c’est la mort. Ironiquement, c’est la seule chose que l’on est sûr qui va nous arriver. On va mourir et le monde va continuer à avancer sans nous. Donc il faut vivre pour soi. Être en accord avec soi.

La plus grande chose qu’on regrette toujours, c’est ce qu’on n’a pas fait.

Ne pas trouver d’excuses.

Jeremy donne l’exemple de son collaborateur chez Airbus au Brésil qui l’enviait de pouvoir voyager autant. Il trouvait les excuses de sa famille pour ne pas tenter l’expérience à son tour.

Quelques temps après cette discussion, cette personne a eu un accident mortel.

Sa famille a bien été obligée de continuer à vivre… mais lui n’a pas été au bout de ses rêves.

 

La meilleure façon de rendre heureux les gens qui nous aiment c´est d´être heureux.

« SI tu veux ressentir de l´amour, aime. SI tu veux ressentir de la générosité, sois généreux. SI tu veux ressentir qui que ce soit, fais-le. »

 

Se mettre dans des situations difficiles.

On se remet de tout. Plus on vit de situations difficiles, plus on se rend compte qu’on est capable de s’en sortir, et plus on prend confiance.

On nait avec l’instinct naturel d’apprendre. On apprend à marcher, à parler, etc. L’attitude de se mettre dans le confort, de se protéger n’est pas naturelle. C’est appris.

Un enfant n’a peur de rien. Quand il tombe. Il cherche à se relever. C’est la réaction des personnes qui viennent le chercher en catastrophe, la réaction des adultes apeurés qui lui apprend la peur.

On peut apprendre d’une autre façon.

« La capacité quasiment unique de la race humaine c’est d’être capable de changer d’avis. »

Il faut aller au plus profond de soi et se rendre compte de tout ce qu’on a et de tout dont on est capable.