saboter

Le saboteur en nous

CES VOIX QUI NOUS FONT VIVRE LE SENTIMENT ENVAHISSANT QUE :  ON EST PAS NORMAL

Le saboteur a besoin d’être démasqué sinon il n’en finira plus de faire ses ravages. C’est selon moi, notre pire ennemi. Notre manque d’estime de nous est toujours provoqué par notre saboteur. Nous vivons alors des émotions désagréables qui viendront provoquer des situations qui prouveront que :

  • Je suis nul(le)  =  dévalorisation
  • Je ne vaux rien   =  dévalorisation
  • Je rate tout ce que j’entreprends  =  anxiété
  • Je ne suis pas digne  =  honte
  • C’est de ma faute  =  culpabilité
  • Je ne le mérite pas  =  honte

Le réflex humain sera de cacher, refouler ces sentiments en développant des mécanismes de défense (masques) ou en utilisant  des moyens anesthésiants (alcool, drogue, jeu compulsif, etc…)  On développe ainsi  des comportements de survie.

PRENDRE CONSCIENCE

C’est très important de prendre conscience de ces voix qui nous empoisonnent l’existence, nous font douter de nous, nous  font tomber régulièrement dans les mêmes schémas (patterns), nous empêchent d’atteindre nos objectifs et de réaliser nos rêves.

Nous pouvons les ignorer et  accuser la malchance ou les autres, mais en vérité nous sommes responsables de nos vies et de tout  ce que nous acceptons autour de nous qui en fait parti. C’est à partir de nos pensées que nous créons notre réalité, ce dans quoi nous vivons au quotidien. C’est ça devenir responsable et conscient. Apprendre à confronter nos idées irréalistes (de  honte, de dévalorisation, d’anxiété) afin d’éprouver des émotions plus agréables  pour enfin attirer dans nos vies des situations plus positives et bénéfiques pour nous. Devenir responsable de la capacité et de l’immense pouvoir que l’on possède à l’intérieur de nous , de faire des choix.

MOYENS DE DÉJOUER  LE SABOTEUR

Ne laissons pas le saboteur diriger notre vie; quand il s’efface, plus rien ne nous résiste il suffit de se le rappeler

On peut déjà commencer par utiliser des mots différents pour le détourner.  Par exemple; à la place de devrais on peut  employer  choisir : JE DEVRAIS FAIRE CELA…  devient   JE CHOISI DE FAIRE CELA…   Vous voyez !  Juste en changeant  UN MOT  on peut déjà ressentir  que c’est nous qui  prenons le pouvoir sur la situation au lieu de la subir.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".

Publié par Lyne Roy

Je suis coach de vie en relation d’aide avec l’approche Émotivo-rationnelle. Je possède également une formation comme praticienne en hypnose alternative je suis Maître de Reiki et conseillère en Fleurs de Bach. À l’aide de mes articles je vous guide sur des pistes de prise de conscience et de décodage de croyances limitantes et d’idées irréalistes.Je vous accompagne dans un cheminement de croissance personnelle qui vous permettra de dissoudre les barrières qui entravent votre chemin vers le bonheur, la réussite et l'atteinte de vos objectifs...

Visitez le site web
Suivez Lyne Roy sur les médias sociaux

Plus d'articles de Lyne Roy

À voir


Tous les articles Ajouter un article

Commentez cette article