borderline

Borderline et amour, comment vivre avec une personnalité limite?

La personnalité borderline est également connue sous personnalité limite. Une personne qui souffre de ce trouble de la personnalité est généralement impulsive, a souvent une image d’elle instable et particulièrement négative, facteurs qui l’empêchent alors d’entretenir sereinement des relations de couple, que ce soit avec son compagnon, conjoint ou avec d’autres personnes. Pourtant, comme de nombreux autres individus, les personnes aux traits de caractère borderline  peuvent tomber amoureux et nourrir l’envie de construire une relation stable avec l’être aimé.

Personnalité Borderline ou limite, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le trouble de la personnalité borderline n’est pas connu de tous. On le désigne aussi par « trouble de la personnalite limite » et il est considéré comme une maladie qui touche environ 4% de la population française. Trouble psychologique, il se manifeste de différentes manières.

Les comportements qu’il engendre empêchent la plupart du temps un couple à vivre sereinement. Malgré tout, certains couples parviennent à dépasser cette maladie. Toutefois, le quotidien peut être aussi dur à vivre pour l’un comme pour l’autre.

Extérieurement, les personnes souffrant du trouble de la personnalité borderline paraissent comme tous les autres : calmes, souriants ou indifférents et poursuivent leur bonhomme de chemin chaque jour comme tout le monde. Alors qu’intérieurement, elles ont tendance à nourrir anxiété, stress, dépression, culpabilité et d’autres sentiments négatifs.

Des impressions qui sont rarement provoquées par des éléments extérieurs, mais plutôt suscitées par l’image qu’elles ont d’elles-mêmes, souvent négative et réductrice.

En effet, le conjoint borderline a surtout du mal à gérer ses émotions et il se remet souvent en question, se demande fréquemment qui il est en réalité, ce qu’il représente dans la société, pourquoi il se trouve même sur la terre. À cause de leur trouble d’identité, il manque considérablement de confiance en soi, nourrit souvent un sentiment de vide et s’avère enclin aux tendances suicidaires.

La gente féminine semble plus exposée à cette maladie, laquelle essaie souvent de soigner alors ses maux par la boulimie ou en recourant à tout moyen qui augmentera la sensation de bien-être.

Le trouble de la personnalité borderline est d’une manière incertaine associée à un traumatisme subi durant l’enfance ou à des troubles au niveau des neurotransmetteurs, comme l’adrénaline et la sérotonine, ce dernier étant relié à la sensation de douleur.

Comment vivre avec un broderline?

En couple avec un borderline ? Comment mieux gérer votre quotidien à deux, et peut-on soigner ce problème mental ?

Le conjoint borderline est particulièrement incapable de gérer ses émotions, ou du moins, il y parvient difficilement. Ainsi, votre compagnon vous surprend fréquemment par ses sautes d’humeur. Un jour, il sera des plus rayonnants, croquant la vie à pleines dents, d’une humeur agréable et qui semble imperturbable. Puis soudain, le lendemain ou après quelques heures, il semble broyer du noir, submergé par ses pensées, lunatique et devient alors colérique ou au contraire il finit par déprimer.

Cela peut arriver sans raison apparente. Mais il suffit d’une petite source de stress et d’anxiété pour que son humeur change radicalement et il aura alors du mal à surmonter la situation, à apaiser ses impressions. En somme, avec lui, soit c’est noir, soit c’est blanc, d’où sa « personnalité limite« .

Ainsi, pour le conjoint borderline alors extrémiste dans ses actes et ses humeurs,  son compagnon sera soit entièrement bon ou complètement mauvais. Quand une chose ou une situation le dérange intérieurement, il aura en effet tendance à prendre la place de la victime et manipuler l’autre.

La plupart du temps, il finira par surmonter la situation lorsqu’il sera parvenu à se recentrer. Pendant ce temps, vous essayez de le calmer et de lui faire comprendre que vous n’être pas contre lui. Mais, la mauvaise image qu’il a de lui ne fait qu’augmenter son sentiment de solitude ou de culpabilité et il s’enfermera dans sa bulle comme il aura coutume de le faire chaque fois que les pensées négatives le submergeront.

Votre partenaire pique une crise et se montre têtu en restant sur ses gardes ou en se renfermant sur lui ? Avant tout, il est essentiel d’essayer de comprendre ce qui se passe dans sa tête à ce moment-là. Généralement, un borderline se montre lunatique, colérique ou déprimé, suite à une situation qui aura alors déstabilisé sa sérénité intérieure.

A ce moment-là il pense surtout que vous ne le comprenez pas, que vous n’êtes pas apte à l’aider à surmonter l’étape qui survient, car, il pensera généralement qu’il aura obligatoirement besoin d’être aidé pour y arriver. Il aura aussi tendance à penser que les sentiments, notamment d’injustice et de douleur qu’il ressent sont insupportables et ne feront alors que s’intensifier. À cause de ses pensées et sentiments négatifs, le partenaire borderline aura du mal à réagir à ce que vous lui dites, à considérer vos efforts et votre attention.

Vous n’êtes toujours pas parvenus à comprendre son attitude et à trouver les comportements adéquats à adopter quand pour un rien votre partenaire pique une crise de colère, d’anxiété ou de dépression ? En outre, vous l’aimez tout de même ? S’il n’est pas évident de se mettre dans la peau de l’autre et de surmonter sereinement les moments de trouble, une solution afin de passer outre la situation et venir à bout des problèmes tout en s’armant de patience, est de recourir à des séances de psychothérapie. Parallèlement, vous pourrez continuer à dialoguer avec votre partenaire borderline, sans chercher à jouer au psy et en l’aidant à se faire violence, à se secouer afin de contrôler ses pensées.

Comme il est extrémiste, le quotidien de la personne borderline est généralement mélangé de moments d’extase et de moments de vide, de moments de jouissance et de moments de larmes. Ainsi, vous pourrez par exemple essayer de pimenter davantage votre quotidien afin d’aider votre partenaire à diminuer ses moments de remise en question, de doute et de peur. Mais, le conjoint qui a un caractère borderline devra apprendre en même temps à contrôler ses émotions afin de ne plus chercher systématiquement à compenser ses moments de vide.

Alors, si les personnes atteintes par cette maladie sont comparées à des volcans en ébullition, que diriez-vous d’une activité relaxante afin d’apaiser tout cela ? Étant donné que le trouble de la personnalité limite influe sur l’harmonie de votre couple et sur votre paix intérieure à tous les deux, il est aussi essentiel de ne pas vous enfermer dans votre cocon et de partager vos problèmes afin de mieux traverser les moments déroutants.

Vivre avec un borderline : en conclusion…

Votre conjoint change souvent et brusquement d’humeur, il se montre colérique, lunatique, dépressif ou semble subir un profond mal-être sans raison apparente ? De tels comportements sont propres aux personnes touchées par le trouble de la personnalité limite, également connu sous trouble de la personnalité borderline.

Si pour certains, ils sont surtout des hyperémotifs, pour d’autres les borderlines seront des hyperlucides ou encore des hypersconscients. Ils sont enclins à ruminer, paniquer et s’autodiminuer, à cause de leur incapacité à canaliser leurs émotions. S’en suivent alors des comportements surprenants et incompréhensibles pour leurs conjoints à qui ils volent souvent la place de la victime et subissent colère, douleur et anxiété dramatisées.

Mais, malgré cela, vous pouvez très bien vivre avec un conjoint borderline. Il faudra surtout contribuer à son harmonie intérieure, être patient, et vous montrer à l’écoute!

SI vous avez détecté un problème dans votre couple, n’attendez plus et réagissez dès maintenant avant qu’il ne soit trop tard..

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".