Citation Ce qu’un dessin peut dire sur ta personnalité

Ce qu’un dessin peut dire sur ta personnalité

Dessine-toi et je te dirais…le dessin te parle

Te dessiner, c’est savoir où tu en es dans ta vie. Souvent, il te donne aussi des pistes sur les blocages qui t’empêchent d’avancer et de créer ta vie. Plusieurs personnes ont compris pourquoi ils manquaient de reconnaissance, ils ont découvert certains blocages dans leur vie, ils ont mis des mots sur ce qu’ils vivaient ou ils ont découvert les blessures qui les empêchaient de mordre et d’avancer dans la vie. Et en fait, ce n’est pas étonnant, puisque depuis longtemps le dessin est souvent utilisé avec les enfants afin de découvrir leur inconscient et connaître leurs états d’âme.

Depuis quelques mois maintenant, on me demande comment je fais pour interpréter un dessin. Cela intrigue les gens et même ma mère éducatrice m’a demandé comment je faisais.  Je vais donc essayer de t’éclairer du mieux que je peux. Pour ce faire, je vais me prendre en exemple afin de ne pas compromettre les dessins des personnes qui préfèrent rester dans l’ombre.

—-> Cliquez ici pour faire l’exercice et recevoir une analyse personnalisée de ton dessin

Avant de commencer, je dois te dire que selon ce que je perçois, je saute des étapes. Des fois, d’autres points attirent mon attention. Il y a ce que je vois et ce que je perçois et ressens, cela influence donc mon interprétation et tu dois en être conscient.

Alors, voici mon dessin fait en 2006 alors que j’avais 26 ans.

Zarah

1. Ce qui me saute aux yeux en premier

Ce qui me saute aux yeux en premier, c’est l’écart entre les deux jambes. Je me retrouve complètement écartelée de part et d’autre. Effectivement à cette époque dans ma vie j’étais entre le fait de rester au Québec ou partir travailler avec mon père. Le choix était difficile. La direction ne semblait pas claire et je n’étais pas sûre de moi du tout.

2. Les pieds

Comme dans mon dessin, j’ai commencé par les jambes, je vais rester au même endroit. Alors je regarde maintenant la direction des pieds. Les pieds regardent deux côtés opposés. Ils auraient pu se faire face ou aller dans le même sens. Ce qui vient corroborer le choix à faire devant lequel je me sens indécise. De plus, le pied gauche semble mince par rapport au droit, plus long (cheville) et moins sûr que le pied droit. Dans mon cas, je me rejetais complètement dans l’activité en question. Le doute de ne pas y arriver, de ne pas savoir faire.

3. La taille du dessin par rapport à la feuille

Je semble flotter dans la feuille, je ne suis pas ancrée. J’existe, mais ne suis nulle part, car c’est comme si je n’acceptais pas mon incarnation. Comme si je n’avais pas le droit d’exister. Encore une fois, c’est exactement ce que je pensais.

Attention, je te rappelle que ce n’est pas tout le monde qui se retrouve au milieu de la feuille pour qui ça a de l’importance. Il y a la signification et le ressenti.

4. Est-ce que tout semble vouloir être parfait ?

Si tu regardes mon dessin, les détails sont là : le pantalon va avec le haut, les bijoux sont de la même couleur que le haut. On voit une bague, un bracelet, un sac, un collier, une ceinture et des boucles d’oreilles. J’essaye de rentrer dans un moule, la perfection est importante. Maman ne me laissait jamais sortir de la maison si je n’étais pas bien habillée. Je m’en demandais beaucoup et cette rigidité se voit dans mon dessin.

5. Le regard

Le regard semble perdu. Elle se regarde et ne se trouve pas assez bonne et incapable de relever les défis d’où les bras qui tombent vers le bas. Et c’était vrai à ce moment-là. Je me jugeais beaucoup et je me sentais nulle et incapable.

Encore une fois, chaque dessin est différent, fais confiance à ton ressenti.

6. La tête

La tête me semble un peu grosse par rapport au corps. Je la sens lourde et remplie. Elle est pleine de pensées, de critiques et de jugements.

7. Des parties manquantes

Dans mon cas ce qu’il manque c’est une poitrine. Il semble que je ressemble à moi lorsque j’avais 14 ans et je me percevais encore comme tel. Pourtant j’étais une jeune femme à la veille de son mariage ! Selon les parties qui manquent, les interprétations peuvent varier.

8. Le coup de crayon

Dans mon cas, on doit vraiment porter attention pour voir quelque chose dans le dessin. Je suis effacée. Les coups de crayon et la couleur sont faibles. On voit que je ne prends pas de place et me fait petite dans ma vie à l’extérieur de la maison. Je n’ose pas parler ni prendre ma place. Les lèvres serrées sont aussi un bon indice du fait que je n’ose pas dire ce que je pense tout haut. Je me rejette dans ce que je dis.

9. Ton intuition

Mon intuition et mon ressenti ne se voient pas dans l’image. Mais en regardant le dessin, je perçois ce qui n’est pas dit et caché. Les éléments que je ne veux pas voir.

Tu dois apprendre à te faire confiance, c’est ce que tu perçois et ressens au premier coup d’œil.

Des fois je me laisse guider par l’intuition en premier et je regarde les éléments dessinés par la suite. À l’inverse je me sers des éléments pour savoir ce qu’il se passe dans  l’inconscient de la personne. Les gens me disent qu’il y a ce petit plus et sont étonnés, car finalement, je ne les connais pas et je parle d’eux à travers un dessin.

Si tu veux en savoir plus, regarde ce qu’en disent les personnes qui ont fait l’exercice.

—-> Cliquez ici pour faire l’exercice et recevoir une analyse personnalisée de ton dessin

kraje(1)

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".

Source original : https://www.zarahissany.com/blogue/quun-dessin-dire-toi/