Citation Créatif ? Moi ? Ah bon ?

Créatif ? Moi ? Ah bon ?

Aujourd’hui je vous emmène au pays des rêves. Tout le monde connaît le terme créativité, ou un mot proche, création, créatif… Mais je me suis rendue compte au fil de discussions très variées ces derniers mois, que cette idée de créativité est très loin du concept de départ.

La créativité sociologique, nos rêves confisqués par une certaine idée de la culture

Lorsqu’on parle de créativité lors d’un dîner ou autour d’un café, tout le monde à son avis sur la question. Entre ceux qui sont « hyper créatifs », et ceux qui n’en ont pas un grain, chacun a un avis.

Là où la question se corse, c’est lorsque je pose la question de savoir ce que chacun considère comme créatif. Et là les réponses sont plutôt stéréotypées.

Dans l’ordre, ou dans le désordre, on retrouve le dessin (ou un art plastique, peinture, sculpture…) et la musique, voire éventuellement l’écriture (poésie, roman, chansons…).

Quoi ? Et c’est tout ? Vous considérez donc que la créativité se réduit à une conception étriquée de la culture ?

Car c’est cela qui est présent ici. Une certaine idée de la culture et de l’art, oh pardon l’Art !

Mais la créativité ce n’est pas ça, où en tout cas pas QUE ça !

Petit retour sur la définition de la créativité

Comment définir la créativité ? La meilleure définition que j’ai trouvée dit que c’est la faculté d’imaginer, de rêver un monde différent.

J’aime bien cette idée, et je la trouve juste.

Car alors nous sommes tous créatifs. En tout cas dans nos rêves, dans notre tête. Ce qui nous différencie les uns des autres, c’est alors la faculté de concrétiser ce rêve.

La faculté ou l’autorisation qu’on se donne de réaliser nos rêves ?

Et là je ne parle pas seulement des grands rêves, vous savez, ceux qu’on repousse toujours à plus tard… quand j’aurai le temps… quand j’aurai l’argent…

QUAND, SI et MAIS sont les 3 adversaires les plus coriaces que nous pouvons rencontrer. Ils n’ont l’air de rien, quelques petites lettres, insidieuses, au début d’une phrase.

Mais leur action est implacable, car ils se placent justement aux endroits les plus stratégiques, avant ou après une idée, une proposition ou un projet. Et ils emprisonnent déjà l’élan qui nous poussait à réaliser une idée.

La créativité est une certaine idée du monde, et alors ?

Une idée, ça ne concerne pas seulement un air de musique ou un trait de crayon.

Notre vie est pleine de bonnes idées qui nous changent la vie. Celle qui a inventé le parapluie, ou les boutons pression. Celle de la roue, ou de la râpe à fromage.

Ce que j’aimerai vous amener aujourd’hui, c’est une idée, une simple idée, que tous les artistes ne sont pas des créatifs, et que des techniciens, des ouvriers, des jardiniers ou des boulangers peuvent être de fantastiques créatifs, amener l’innovation dans leur métier et dans leur vie.

La différence entre un créatif et un exécutant, sans que cela soit péjoratif pour les exécutants, c’est que la force du créatif c’est l’idée, le rêve. Alors que la force de l’exécutant, c’est la réalisation de l’idée, l’application pratique.

Certains d’entre nous ont les 2 talents. Certains d’entre nous ont l’un, ou l’autre. Et le plus important alors, ce n’est pas de chercher à tout prix à améliorer le talent que nous n’avons pas, mais plutôt de cultiver celui que nous avons. Et de trouver des partenaires avec le talent complémentaire, afin d’optimiser ce travail de créativité par l’émulation du travail d’équipe.

Alors la créativité parfois, c’est de trouver de nouvelles solutions pour organiser un service, pour améliorer un circuit logistique, pour faciliter la vie de quelqu’un. Et parfois, la créativité, c’est une forme, une couleur, un son, un mot. Mais dans les 2 cas, c’est une recherche d’harmonie.

Sandrine

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".