Développement personnel

Citation Développement personnel : N’oubliez pas de passer à l’acte !

Développement personnel : N’oubliez pas de passer à l’acte !

Le développement personnel est un domaine très stimulant sur le plan intellectuel car il impose une réflexion permanente.

Composé de nombreuses disciplines, les pratiquants découvrent une infinité de possibles, moyens,

C’est donc une quête perpétuelle et une remise en question constance.

Ce qui colle parfaitement ! Le développement personnel implique une progression continue.

Devenir la meilleure version de soi-même est un processus qui ne se termine jamais et c’est plutôt positif, puisque cela nous enseigne l’humilité.

Mais attention toutefois…A force de trop réfléchir et de trop planifier, on finit par ne jamais passer à l’action !

Certains finissent par se contenter des choses suivantes :

Lire des articles, écouter des podcasts, lire des livres, visionner des conférences ou encore participer à séminaires…

C’est un piège qui peut vite se refermer. On a l’impression de progresser alors qu’on ne fait que stagner car on ne passe jamais à l’action.

La raison est simple : Agir, c’est toujours effrayant. Cela implique de sortir de sa zone de confort, d’aller au devant des difficultés.

Au fil des années, j’ai développé un processus qui me permet d’attaquer et concrétiser mes différents projets.

Comme je mets l’action au cœur de mon développement personnel, je cherche à faciliter le passage à l’acte.

J’ai une vision de développement personnel qui est très portée sur l’action et c’est ce que je mets en avant sur mon blog adviene.

Voici les différentes étapes à mettre en place pour passer à l’action :

1. Accepter/assumer son objectif !

Vous avez un objectif à atteindre ? Acceptez et assumez. Même si ça parait difficile à réaliser, vous avez le droit et le devoir d’espérer. Si vous échouez,
c’est pas grave, vous pourrez au moins en tirer des leçons et ça, ça n’a pas de prix.

2. Planifier

Oui, le passage à l’action est essentiel mais la planification aussi. Les deux vont de pair. Prenez votre objectif et segmentez-le en mini-objectifs. Par exemple, vous
souhaitez perdre 15 kilos en un an ? Partez sur environ 1,1 kg par mois. Ensuite, assignez à chaque mini-objectif des méthodes pour le réaliser.

3. Rendre des comptes

Choisissez une personne dans votre entourage (parent, amis, famille, etc.) à qui vous allez rendre des comptes sur l’avancée de votre projet. Chaque mois, vous lui ferez
un petit compte rendu sur vos différents axes de progression. Pourquoi c’est utile ? Parce que personne n’aime l’échec et on a pas envie d’échouer devant ses proches.

En rendant des comptes, vous prenez une sorte d’engagement qui va vous inciter à sortir de votre zone de confort.

4. Mesurer sa progression

Quand on a la tête dans le guidon, on ne voit pas toujours les progrès que l’on réalise. Quand on se lance sur un gros projet, la réussite nous parait toujours très loin.

Et parfois la motivation en prend un coup…Les gros changements ne s’opèrent jamais du jour au lendemain. C’est pour ça que c’est important de traquer sa progression.

Même si l’objectif est encore loin, on réalise qu’on est finalement entrain de progresser chaque moi. C’est bon pour le moral et la motivation !

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!