Le cerveau et ses automatismes

À 6 h ce matin, je n’arrivais pas à dormir. Je vais aux toilettes par automatisme. Je mange et me fais un café par automatisme. Encore par automatisme, je me connecte à mon compte Facebook au cas ou j’aurais manqué quelque chose de majeur cette nuit pendant mon sommeil. Je n’ai pas envie d’entrer dans ma routine habituelle par automatisme. Je retourne dans mon lit et je cherche quelque chose à écouter sur YouTube. Depuis longtemps, j’ai développé l’automatisme d’aimer apprendre alors j’ai décider d’écouter un documentaire scientifique sur le cerveau et ses automatismes.

Le cerveau et ses automatismes (2005), Documentaire réalisé par Stephen Rooke.

Notre capacité de raisonnement atteint vite ses limites et peine à influencer nos comportements. Des objets banals tels que des allumettes et des chaises permettent des expériences surprenantes quand ils sont manipulés par des chercheurs. Pour prouver le bien-fondé de leurs thèses, ces derniers n’hésitent pas à s’élancer sur une planche de surf ou à étudier les méthodes des prestidigitateurs. Autant de raisons de s’inquiéter parfois, notamment quand nous apprenons que notre cerveau prend les décisions sept secondes avant que nous en ayons conscience !

À 90 %, les actes que nous entreprenons au quotidien se déroulent à notre insu, avec un cerveau en pilotage automatique… La conscience ne serait ainsi qu’une sorte de clap de fin qui se manifeste lorsque tout est déjà joué – un tour de passe-passe de notre cerveau pour nous faire croire que nous avons encore notre mot à dire.

L’amour est le domaine dans lequel nous sommes le plus assujettis à des automatismes inconscients, mais selon les individus, ce sont quatre cerveaux différents qui président au choix de l’élu(e).

Les ballets que dansent dopamine, sérotonine, testostérone, oestrogènes, endorphine et ocytocine dans notre tête ne peuvent que nous la faire perdre. La grande distribution qui, elle, a les pieds sur terre, a sollicité les neurosciences pour comprendre et faire fructifier nos humeurs “acheteuses”.

D’autres experts étudient la part d’intuition qui intervient chez des personnes en état de stress devant une table de casino ou chez des pilotes devant un simulateur de vol.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!