Santé & bien-être

Citation Le secret de l’hypnose

Le secret de l’hypnose

Si l’hypnose est aujourd’hui utilisée de façon efficace pour traiter les phobies, faire des anesthésies, favoriser la récupération physique, accélérer la psychothérapie … c’est qu’il y a un fonctionnement derrière tout ça. Ce n’est pas de la magie! (comme certains pourraient le penser).

Le secret de l’hypnose

Tout est basé sur le fonctionnement de notre inconscient. L’inconscient, c’est cette partie en nous, dont nous n’avons pas conscience, qui régule plusieurs fonctions de notre corps, nos comportements, nos réactions… qui cumule nombre de connaissances et aussi de croyances.

Par exemple, il permet la respiration, la régulation de la température corporelle, du taux de sucre dans le sang, etc. C’est aussi lui qui nous fait fuir devant un danger, qui nous fait réagir lorsqu’on se sent menacés.

Il a le rôle d’assurer notre survie. Depuis notre jeune âge, il a donc appris nombre de comportements et de réactions à adopter en cas de danger afin de nous protéger. Seulement, ces dangers ne sont pas toujours réels et les comportements appris et répétés ne sont pas toujours des plus utiles non plus.

Prenons un exemple tout simple : si on se promène en pleine savane et qu’un tigre se met à rugir, il serait probablement important d’agir en prenant la fuite ou en l’attaquant. Par contre, si c’est votre patron qui «rugit» après vous, il n’est pas nécessairement adéquat de fuir en courant ou de l’attaquer avec votre coupe-papier! (fortement déconseillé par ailleurs).

Votre inconscient par contre ne fait pas la différence entre ces deux «menaces» et tendra à réagir fortement face à votre patron mécontent. C’est qu’il a environ l’âge mental d’un enfant de 4 ans (votre inconscient, pas votre patron!) Il est donc parfois utile, voire même nécessaire, que quelqu’un lui dicte comment se comporter (toujours en parlant de votre inconscient, bien sûr 😉 ).

C’est ici que l’hypnose prend tout son intérêt. En état d’hypnose, on peut avoir un contact direct avec l’inconscient d’une personne, avec son accord bien entendu, et lui donner des directives (appelées des suggestions) afin de le calmer, de le rassurer et de lui dire comment réagir, ce qu’il doit faire. On envoie donc des directives à notre inconscient comme si on envoyait des directives à un programme informatique par exemple. Avec les bonnes directives, il pourra donc traiter les données de la façon la plus optimale et la plus appropriée pour nous.

L’hypnose peut être induite de différentes façons. Lorsqu’on est particulièrement concentrés et captivés par quelque chose, que l’on n’a plus la notion du temps, nous sommes déjà en état de transe hypnotique (rien de bien spectaculaire, sinon que l’on se sent bien!). Par exemple : lorsqu’on lit un bon livre, qu’on regarde un film ou que l’on rêvasse…

Le thérapeute en hypnose, quant à lui, peut utiliser plusieurs méthodes dites «d’induction» afin d’amener une personne en état d’hypnose. Il induit volontairement l’état d’hypnose chez la personne par des mots, des phrases, un exercice visuel ou d’autres techniques pertinentes.

L’état d’hypnose peut se détecter par un changement au niveau des ondes cérébrales mesurables par un électro-encéphalogramme. Mais, de manière plus simple, on peut détecter l’état d’hypnose chez une personne par plusieurs signes : changements au niveau de la respiration, du clignement des yeux, de la déglutition, apparition de spasmes musculaires, etc.

Dans cet état, votre inconscient vous est plus facilement accessible. Vous pouvez lui donner une direction bien précise à prendre afin de réaliser un objectif de votre choix. Vous pouvez aussi lui poser des questions et le solliciter afin qu’il vous aide dans votre vie de tous les jours. C’est l’utilisation de l’hypnose à des fins thérapeutiques : l’hypnothérapie.

Même s’il a parfois besoin d’un coup de pouce afin d’être bien dirigé, il faut comprendre que l’inconscient est un énorme réservoir de connaissances et qu’il est très créatif. Il en connaît beaucoup plus que la partie consciente de votre cerveau et il est en mesure de prendre les bonnes décisions!

Lorsque les gens disent qu’ils se fient à leur instinct ou à leur intuition, ils font souvent référence à cette partie en eux que nous nommons « inconscient » en hypnose.

Votre inconscient peut donc vous être d’une grande aide si vous savez comment communiquer avec lui et, grâce à différentes techniques d’hypnose, devenir votre meilleur allié!

Pour découvrir et débuter votre pratique de l’hypnose, visitez ma boutique.

par Dominique Chayer

Je m'appelle Dominique Chayer et je suis une passionnée du développement personnel et du mieux-être. Praticienne en PNL et technicienne en hypnose, j'aime en apprendre...

Visiter le site web
Suivez Dominique Chayer sur les médias sociaux

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Top articles du mois

La pudeur de nos émotions
par Nelly Delas Auteure Relation

La pudeur de nos chagrins. Quand on a mal et qu’on n’ose rien dire à ceux qu’on aime.

Quand on a mal et qu’on ne dit rien à ceux qu’on aime, on crie à l’intérieur de ...
Numérologie et prédictions pour 2022
par Suzanne Deborah Jennings

Numérologie : Que nous réserve 2022 ?

En partant de la base que l’Humain est Créateur de sa Vie, les propos qui vont suivre vous ...

Vous aimerez aussi

Ayurvéda et la couleurs des aliments
par Inès Chamane

Selon la médecine ayurvédique, chaque couleur des aliments influencent la santé et l’âme

La médecine ayurvédique, est considérée comme la plus ancienne médecine holistique du monde. Cette médecine d’origine indienne repose sur l’harmonie ...

SuiteAvis de non-responsabilité : Les propos et les conseils de cette publication, incluant les produits et services offerts, sont le point de vue de son auteur(e), de ses croyances, de son expérience de vie et/ou professionnel. Les Mots Positifs.com est un magazine collaboratif d'inspirations ouvert à tous, donc, nous nous dégageons totalement de toutes responsabilités du résultat de son application. Pour toutes problématiques de santé physique et/ou psychologique, il est conseillé de choisir avec discernement et de consulter un spécialiste (médecin, psychologue, services sociaux, etc.) afin d’arriver à mettre l’information dans le contexte de votre réalité.

Ajouter un commentaire

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Nous recommandons

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2611 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici