Les yeux dans les relations humaines

Citation Le sourire des yeux

Le sourire des yeux

Dans les relations humaines, ce qui nous porte c’est la lumière du regard qu’on perçoit chez l’autre, ses yeux pétillants qui s’éclairent pour nous accueillir, sa joie visible qui sourit à notre vue. Bien plus que les paroles, c’est ce qui nous donne envie d’interagir, de tisser des liens, de partager de vrais échanges. Ne dit-on pas que le regard est la porte de l’âme!

Un regard éteint, c’est une froideur qui nous restreint, qui nous freine dans nos élans, qui nous bloque d’emblée, comme une porte fermée qui nous fait reculer intérieurement. Cela ne nous donne aucune envie de franchir le pas, ou alors on se met à distance naturellement de l’autre. L’échange est alors dénué de chaleur et devient vite comme désincarné comme déconnecté, vide et futile.

C’est à travers les yeux de l’autre que nous nous sentons  soit compris et appréciés, soit jugés et méprisés. C’est une communication non-verbale qui peut faire beaucoup de mal si on y accorde trop d’importance. Souvent, le souvenir d’un « mauvais regard » ravive des blessures de dévalorisation qu’on croyait guéries.  Et cette peur du jugement qui remonte souvent à l’enfance devient le pire poison qui  nuit  aux relations humaines et à toute mise en action.  Soyons-en conscients !

Comment accepter le regard de l’autre sans en souffrir?

Plus on apprend à développer notre paix intérieure dans une qualité de présence à soi et à l’instant, plus on change de rapport avec nous-même, avec les autres et avec le Monde. On remet à sa place chaque lien  à travers une autre manière d’exister plus sûre, plus confiante, plus apaisée. Un sentiment de soi qui se diffuse autour de nous de manière lumineuse.  L’acceptation de soi est  notre plus grande sérénité intérieure. Si on s’accepte comme on est, tout devient  plus facile. Aucun regard ne peut nous déstabiliser. Ainsi, l’autre ne peut plus nous faire du mal par son regard car on ne lui donne plus notre autorisation ni notre validation.

Il est donc important quand on s’engage à  côtoyer l’autre, d’apprendre à le voir avec les yeux du cœur, sans aucun jugement et sans  aucune attente, juste dans un élan spontané. La relation s’ouvre alors dans une belle réciprocité chaleureuse, nourrie par une attention bienveillante à l’autre. Comme s’il devenait à son tour le miroir de ce mouvement créateur de vie. Nous sommes des êtres de relation, et ce n’est que dans la douceur de nos intentions que les liens se créent …

Nos yeux parlent pour nous, laissons-les raconter de belles histoires, d’amour, de bienveillance, de tolérance, d’acceptation … Soyons doux intérieurement avec les autres  ! Faisons sourire nos yeux plus souvent pour panser les plaies de ceux qui souffrent !

Maryse de Mes Mots de vie

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2263 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !