Citation Les bienfaits du comfort food

Les bienfaits du comfort food

Vous rappelez-vous des bons petits plats mitonnés par les membres de votre famille, et que vous mangiez dans certaines occasions spéciales : la tourtière de grand-maman, les oeufs farcis de tante Germaine ou les mokas d’oncle Claude… Vous en rêviez parfois pendant des mois! Mais qu’est-ce qui rend ces aliments si attrayants? On les apprécie particulièrement parce qu’on sait qu’ils ont été préparés avec amour par des gens qui nous sont chers.

Et vous? Prenez-vous le temps de cuisiner? Lorsque je pose cette question lors de mes conférences, j’ai le droit aux réponses habituelles : « pas le temps », « avec 2 enfants, je ne suis pas capable »,« ce que je cuisine ne goûte rien donc je vais au restaurant ».

Personnellement, lorsque mon poids a atteint 452 livres, j’ai dû apprendre à cuisiner et je dois vous avouer que ma vie a été transformée. Grâce au « comfort food » et à l’art de cuisiner en général, j’ai réalisé bien des choses. Permettez-moi de vous énumérer quelques-uns des bienfaits que vous retirerez en prenant le temps de cuisiner.

Prendre un temps d’arrêt

La vie va si vite. Enfants, dodos et boulot font que le temps que l’on prend pour soi diminue d’année en année. Lorsque vous décidez de cuisiner un plat, vous n’avez d’autres choix que de passer du temps avec vous-même. Vous devez prendre le temps de réaliser chaque étape de la recette, sans quoi, le chef d’oeuvre culinaire risque d’être de qualité médiocre. En passant du temps à cuisiner, cela vous pourrez décompresser tout en vous amusant.

Avoir du temps de qualité en famille

Lorsque vous prenez le temps de cuisiner un repas pour la famille, l’ambiance est festive. Vous pouvez prendre le temps de discuter avec votre conjoint ou vos enfants. Pendant la semaine, il n’est pas rare de ne voir le reste de la famille que lors du souper. Il serait intéressant que cette heure ou ces 30 minutes soient agréables. Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour que le souper (ou tout autre repas) devienne un rituel familial.

Économie de calories

Lorsque vous allez dans les restaurants, vous n’avez pas idée des calories qui sont cachées dans votre assiette. Afin de donner du goût aux aliments, on y ajoute volontiers des gras hydrogénés et de l’huile de piètre qualité. Même votre salade préférée du restaurant contient généralement un maximum de calories. En cuisinant vous-même, vous aurez la chance de contrôler ce que vous mettez dans vos plats et de comprendre certaines notions de nutrition.

Vous allongez votre espérance de vie!

Avez-vous déjà consulté la liste des ingrédients d’un dîner congelé ou d’une boîte de craquelins supposément santé? Vous seriez surprise de constater à quel point l’industrie agroalimentaire injecte des substances plus ou moins acceptables à leurs produits afin de leur donner du goût.

Croyez-le ou non, mais un spaghetti sous forme de dîner congelé peut contenir jusqu’à 32 ingrédients. Certains des agents de conservation utilisés sont très controversés et pour ce qui est du sodium, je ne vous surprendrai sûrement pas en vous indiquant qu’il peut y avoir 1500 milligrammes de sel dans un seul repas alors qu’on ne devrait pas en consommer plus de 2400 milligrammes quotidiennement.

Alors? Que cuisinerez-vous ce weekend?

Article rédigé par Jimmy Sévigny pour Canal Vie Web

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!