LIVRE AUDIO : Découvrir qui vous êtes véritablement – Eckart Tolle

Il se peut que vous ne vouliez pas vous connaître parce que vous avez peur de ce que vous pourriez découvrir. Bien des gens ont secrètement peur d’être méchants. Mais, consolez-vous, rien de ce que vous pouvez découvrir sur vous n’est vous. Rien de ce que vous pouvez savoir sur vous n’est vous.

 

 

Alors que certaines personnes ne veulent pas savoir qui elles sont parce qu’elles ont peur, d’autres ont une insatiable curiosité en ce qui les concerne et veulent toujours en découvrir plus. Il peut arriver que vous soyez si fasciné par vous-même que vous passiez des années en psychanalyse, que vous scrutiez le moindre recoin de votre enfance, que vous dénichiez vos peurs et désirs secrets, et que vous découvrir les multiples couches complexes qui façonnent votre personnalité et votre caractère.

Dix ans plus tard, votre psychanalyste en aura assez de vous et de votre histoire de vie, et vous annoncera que votre psychanalyse est finie. Il vous laissera peut-être partir avec un dossier de 5000 pages. « Tout cela vous concerne. C’est ce que vous êtes ». Tout en transportant sous votre bras l’énorme dossier, la satisfaction initiale d’enfin vous connaître codera rapidement la place à un sentiment d’incomplétude et au vague soupçon que vous ne pouvez pas juste être ÇA.
Bien entendu, vous êtes plus que ÇA . Peut-être pas en termes quantitatifs, mais en termes qualitatifs, sur le plan de la profondeur. 

Il n’y a rien de mal à entreprendre une psychanalyse ou à découvrir des choses sur votre passé, pour autant que vous ne confondiez pas « en connaître sur vous » avec « vous connaître ».

Le dossier de 5000 pages est « sur vous », sur le contenu de votre mental tel que conditionné par le passé. Tout ce que vous pouvez apprendre avec la psychanalyse ou l’observation est « sur vous ». Ce n’est pas vous. Il s’agit de contenu, pas d’essence.

Quand on dépasse l’ego, on sort du contenu. Vous connaître, c’est être vous-même. Et être vous-même, c’est arrêter de vous identifier au contenu.

La plupart des gens se définissent par le contenu de leur vie.

Tout ce que vous percevez, expérimentez, pensez ou sentez appartient au domaine du contenu. Le contenu est ce qui occupe l’attention totale de la plupart des gens et c’est ce à quoi ils s’identifient. Quand vous dites ou pensez « ma vie », vous ne faites pas référence à la vie que vous êtes, mais à la vie que vous avez, ou semblez avoir. Vous faites référence au contenu – votre âge, votre santé, vos relations, vos finances, votre travail, votre lieu de vie, ainsi que votre état mental et émotionnel. Les circonstances intérieures et extérieures de votre vie, votre passé et votre futur, tout cela appartient au domaine du contenu, tout comme les événements et tout ce qui se produit.

Qu’y a-t-il d’autre que le contenu ? 

Ce qui permet au contenu d’être, l’espace intérieur de la conscience.

SOURCE :  YouTube

 

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!