Citation Qu’est-ce qui se cache derrière nos réactions ?

Qu’est-ce qui se cache derrière nos réactions ?

Combien de fois t’es-tu dit :

– j’aurai dû réagir différemment,

– j’aurai dû dire quelque chose,

– j’aurai pu m’affirmer plus,

– j’aurai pu demander une augmentation de salaire,

– que va-t-elle penser ?

– pourquoi n’ai-je pas de reconnaissance au travail ?

ou encore :

– je n’aurais pas dû crier et m’énerver.

Vivre ce genre de discours interne fatigue et nous empêche d’être bien et totalement heureux.

Je veux aujourd’hui, te parler de ce qui enclenche nos réactions lors de nos échanges avec les autres ou avec nous-mêmes.

L’émotion nous parle

Ce que tu dois savoir en premier c’est qu’à chaque fois que tu vis une émotion, tout ton être te parle. Par exemple, disons que tu as réussi à livrer un projet d’envergure au travail, que tu t’es démenée pendant plusieurs mois, tu as sacrifié ta vie personnelle et ta famille et lors du lancement du projet ton boss oublie de reconnaître ton travail. Tu es triste et en colère. Ou cela peut tout simplement être le fait que ton client est toujours en retard lors de vos rencontres, ce que tu trouves que c’est injuste vu que tu fais attention d’être à l’heure. Des situations où tu vis colère, stress, tristesse ou encore des situations où tu juges l’autre ou toi-même. Ces situations te donnent des indices de ce qui se cache derrière tes réactions.

Lorsque tu prends conscience que tu es en train de vivre une émotion, que fais-tu ? Quel est le premier réflexe que l’on a ? En général, on se parle : « non, tout va bien, respire, ça va bien aller ». On mentalise l’émotion, on l’explique, on se convainc que tout va bien. Par exemple dans l’exemple du boss qui a oublié de citer ton nom lors du lancement du projet, tu vas dire : « il avait beaucoup de choses en tête, c’est normal ». Ou à l’inverse tu vas le juger d’être égoïste, d’avoir volé la vedette. Tu vas dire que c’est injuste, etc.Le problème, c’est qu’en essayant de te convaincre que tu ne vis pas d’émotions, tu la fais grossir. Imagine, tu es entrepreneur et tu dois terminer de mettre en forme un projet, mais le problème c’est que tu es fatigué. Tu te réveilles à 4h du matin et termines tes journées à 23h le soir. Normal, tu es entrepreneur, si tu ne travailles pas, tu n’as pas de revenu ! Lorsque tu réalises que tu es crevée et fatiguée, que se passe-t-il en général ? Le discours interne l’ayant eu il y a quelques années, c’est généralement : « ce n’est pas grave si tu es fatiguée, continue, tu y es presque. Tu te reposeras après. » Après voulant dire, quand les sous rentreront…dans quoi deux, trois, six mois voire, un an ?

Plus on fait la sourde oreille et plus les émotions s’intensifient et nous empêchent d’avancer. Donc, la première chose à faire, c’est d’écouter cette émotion, ce jugement, cette croyance.  Écoute ce qui monte, car c’est un cadeau pour t’aider à en apprendre plus sur toi !

Oui je dis bien un cadeau. Je sais que c’est dur de croire que le boss qui ne te donne pas de reconnaissance t’offre un cadeau J. Et pourtant…

Le scoop

Lorsque tu te réveilles le matin, ta première idée est-elle de faire du mal à quelqu’un par tes paroles ou tes gestes ? Penses-tu que ton collègue de travail ou ton boss arrive le matin en se disant : « aujourd’hui, je vais dire quelque chose à Marie qu’elle n’aimera pas ! Je veux la blesser ! »

Ne penses-tu pas qu’à l’inverse, tout le monde souhaite que ce que l’on dit soit compris et passe comme une lettre à la poste ? Malheureusement, il arrive souvent qu’un problème de perception entrave le message, les émotions montent et on croit que la personne a fait exprès, car elle aurait dû savoir.

Ce que tu dois savoir

L’émotion veut dire qu’il existe un besoin non satisfait. Lorsque tu vis une émotion ou que tu portes un jugement, c’est qu’il y a à l’intérieur de toi un besoin qui n’est pas comblé. Ton besoin est d’être reconnue, mais ton boss t’a oublié. Ton besoin est d’être entendu, mais tu n’es pas écoutée. Ton besoin est d’avoir une augmentation de salaire, mais cette année il y a un gel des salaires. Ton besoin est de te faire respecter, mais tes collègues et même tes amis sont souvent en retard, etc.

À chaque fois que tu vas avoir un besoin qui n’est pas comblé, tu vas avoir une émotion ou un jugement. Pour se sortir de l’émotion pas confortable, l’humain est trop fort, il a trouvé un truc ! LE TRUC !

Le truc

Le truc que l’humain a trouvé, c’est de ne pas sentir l’émotion et de porter un masque. Il va être en mode réaction. Il peut y avoir plusieurs masques selon la personne et la blessure activée.  Par exemple : prenons une personne qui se fait licencier.  Il peut y avoir plusieurs réactions différentes. Il y a la personne qui va se rejeter elle-même et va dire qu’elle part tout de suite, car elle se sent rejetée dans son être, dans qui elle est. Il y a la personne qui va dire qu’elle ne comprend pas, que ce n’est pas juste. Il y a celle qui va entrer dans une colère monstre, se fâcher, claquer des portes, etc. Il y a celle qui va se morfondre et va dire combien elle triste et se faire plaindre à qui veut bien l’écouter. Au final, cette personne est blessée et pour accuser le coup, elle va réagir de manière différente.

Le masque

La personne porte un masque. Au lieu de sentir, on réagit. Cette personne qui s’est fait licencier aurait pu vérifier pourquoi elle se sentait rejetée. Elle aurait découvert qu’elle s’est sentie nulle à ce moment-là. Ce licenciement est venu lui donner une information utile sur elle. Lorsqu’une situation de ce genre arrive, elle se sent rejetée et nulle. Et en général, elle est portée à fuir la situation. Elle doit donc travailler sa confiance et le fait qu’elle se sente rejetée. Lorsqu’on regarde la politique ou les relations entre pays ou encore entre humains, on réalise que c’est l’ego qui parle et qui nous fait porter un masque.

En conclusion, il me semble important de savoir comment nous réagissons, quels sont les masques que l’on utilise pour se protéger. Plus nous en saurons sur nous, plus nos relations avec les autres, mais aussi avec nous-mêmes se porteront mieux. L’objectif est donc de répondre en tout temps au besoin essentiel qui se cache derrière une situation.

Je vais certainement écrire un autre article spécifiquement sur les masques. Reste à l’écoute. Pense à télécharger ton guide gratuit pour donner du sens à ton travail.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".

Source original : https://www.zarahissany.com/blogue/quest-se-cache-derriere-nos-reactions/