Articles » Relations amoureuses

Citation Recoller les morceaux

Recoller les morceaux

Vous avez suivi au fil de mes mots le parcours initiatique emprunté par mon coeur, je vous ai livré sans pudeur chaque étape de mon voyage amoureux, et parce que « Toujours pas maintenant » ne faisait pas mon bonheur, vous savez que j’ai fini par prendre la plus juste des décisions, celle de me choisir.

Alors peut être vous demandez vous comment l’on fait pour recoller les morceaux d’un coeur qui s’est brisé en mille au passage, où l’on va chercher la force de sourire alors même que rien ne ressemble à ce que l’on a tant désiré. Comment l’on passe de «tu es tout pour moi » à « je te sors de ma vie »?

Et bien, une fois encore, je ne vais pas vous mentir, ce chemin est presque aussi difficile que l’histoire en elle même, il n’y a pas de bouton on/off sur lequel appuyer pour faire cesser les battements de son coeur. Mais puisque ce choix a été fait pour aller mieux, sombrer ne serait pas judicieux!

En tout premier lieu, ce qu’il faut garder à l’esprit, chaque fois que le palpitant se remet en service, c’est pourquoi vous en êtes arrivés à vouloir refermer cette porte. Si tout y avait été beau vous n’en seriez pas là, alors préparez vous à laisser remonter les émotions qui font mal, remémorez vous la déception, la trahison, les mensonges, l’ennui, vos différences, selon votre vécu, ressentez et bien vite vous allez relever la tête parce que vous le savez, au fond de vous, que vous méritez beaucoup mieux.

Certains jours, vous allez vous sentir complètement perdus. Les « pourquoi » vont revenir vous chatouiller les neurones, vous vous demanderez a quel moment vous avez raté quelque chose, ce que vous auriez pu faire de plus, du faire de moins, mais croyez moi, c’est de l’énergie dépensée à perte. Les choses sont ce qu’elles sont, laissez ce passé derrière vous, refaire l’histoire n’y changera rien, les faits sont là. L’amour c’est à deux que ça se vit, se construit et si votre autre n’est plus près de vous, que vous soyez à l’initiative ou non de cette fin, ce n’est pas nécessairement parce que vos avez mal agi. Bien sur, il est important de savoir se remettre en question, prendre sa part de responsabilité mais la votre est peut être d’avoir trop aimé, trop accepté, et de vous être oublié… Alors, regardez devant et ne vous blessez pas inutilement.

Le vide va vous habiter un temps, il va vous falloir perdre toutes ces petites habitudes qui vous accompagnaient, vous faisant vous sentir soudain très seul. Ce moment c’est à vous de le vivre à votre image. Certains choisiront de se jeter à corps perdu dans des aventures sans lendemain ou dans une autre histoire, d’autres iront chercher auprès de leur famille, leurs amis, la tendresse qui leur fait défaut, d’aucuns se perdront dans le travail, le sport pour ne plus avoir à penser. Dans ce domaine, je n’ai pas de conseils à apporter, nous sommes tous différents, le tout étant de rester fidèle à soi même, sans oublier de prendre le temps nécessaire pour faire le deuil de ce moment de vie. Parce que si vous êtes un tantinet honnête avec vous même, vous savez que vous ne pourrez pas repartir sur des bases saines, vers un autre chose, autrement, sans avoir guéri ce qui a besoin de l’être, que dans ce cas, vous pouvez faire confiance à la Vie pour vous envoyer alors un autre défi à relever et non pas cette histoire d’amour toute simple et pourtant si belle à laquelle vous aspirez.

Peut être que par moment la colère pointera le bout de son nez, qu’une certaine aigreur vous envahira, qu’un désir de vengeance fera surface mais ne laissez pas votre ego l’emporter. Votre âme est bien trop jolie pour vous laisser guider pas ce genre de petitesse. Ne vous transformez pas en ce que vous n’êtes pas simplement parce que vous êtes profondément déçu et que votre coeur à mal. Ca n’apaisera pas la peine, ça ne fera qu’entretenir ce qui n’a plus lieu d’être, vous maintenant dans ce qu’il est préférable de ranger dans un coin de votre tête. Et puis au fond est il vraiment important de détester l’autre pour aller mieux? N’est pas plus beau encore, de reconnaitre les qualités de celui ou celle qui vous a accompagné, de garder le souvenir de ce que vous a fait l’aimer si fort sans lui vouloir le moindre mal? Je sais que ce chemin n’est pas accessible à tous et qu’il faut aller chercher au plus profond de soi l’indien(ne) enfouie dans la plupart des coeurs.

Vous vous dites alors que c’est encore aimer et vous avez raison, c’est savoir regarder avec tendresse celui ou celle qui vous a fait devenir qui vous êtes aujourd’hui mais cette fois, c’est vous que vous êtes en train d’apprendre à aimer. Alors, savourez ce moment avec vous même, appréciez votre solitude pour ce qu’elle a à vous offrir, donnez vous ce que vous n’avez pas reçu. Portez votre regard sur toutes ces petites choses qui sont là, autour, tout près et surtout, ne refermez pas votre coeur. Ne le barricadez pas en vous disant que cette fois il vous faut vous protéger, non, laissez le vous guider encore, et rappelez vous que c’est grâce à lui que vous êtes en vie et que c’est par lui qu’arrive le bonheur.

Indiennement vôtre

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!