conscience de soi

Réponse à S., au sujet des perceptions subtiles, de la conscience de Soi et du pouvoir.

Article soumis sous la forme vivante du mail initialement destiné à Sébastien, avec son accord pour lequel je le remercie.

 

Coucou S.,

Que répondre à ton mail??? Est-ce qu’une réponse est nécessaire? Tu me partages ton expérience alors je peux juste en réponse te partager la mienne.

Concernant les perceptions subtiles, pour moi le pouvoir personnel n’a rien à voir avec cela, c’est sur les 3 premiers chakras qu’il repose et dans le cœur qu’il s’épanouit.

En effet comme tu le dis bien, toutes les perceptions sont déformées par nos propres filtres, et un troisième œil ouvert avec un cœur fermé implique vraiment des perceptions déformées.

Si les chakras du bas ne sont pas « solides », le risque est de devenir carrément cinglé (crois moi, il y a une époque où j’ai frôlé la folie). Je précise que je qualifie de manière imagée les chakras, on est d’accord qu’un cœur fermé au premier degré, tu meurs 😉

Je ne suis pas Bouddha ni le Christ, je sais que j’ai toujours mes filtres mais plus je grandis en conscience de moi, moins les filtres sont épais.

Je ne veux pas heurter ta sensibilité, je comprends parfaitement ton point de vue car j’ai eu le même concernant le fait d’abandonner ses perceptions et de s’ouvrir au monde de l’autre.

Ce que j’ai compris c’est qu’il n’est pas possible d’abandonner ses perceptions parce que tout ce que tu vis, ressens et perçois passe par toi. Pour moi la clé c’est de le reconnaître. Ce que j’entends passera toujours par mes propres oreilles et c’est pareil pour les perceptions subtiles.

 

Chacun vit sa propre réalité, dans son propre monde et je ne peux rien savoir en dehors de ce qui rentre en contact avec mon monde. Tout ce que je peux percevoir de toi est ce qui existe aussi chez moi.

Mon monde extérieur est le reflet de mon monde intérieur, il n’y a pas de séparation.

Il y a un mouvement continuel entre l’intérieur et l’extérieur dans ce que je perçois. Parfois c’est l’extérieur qui me montre ce qu’il y a à l’intérieur (comme avec cette histoire de pouvoir que tu m’exposes) et parfois c’est l’intérieur qui me permet de reconnaître l’extérieur (je comprends ton point du vue car ça a déjà été le mien).

Comme le temps et l’espace sont relatifs, je peux voyager d’un point de vue à l’autre et c’est comme ça qu’on peut entrer en relation.

Mes perceptions passent par le cœur et cela n’est possible que lorsque je reconnais l’autre comme étant une part de moi.

 Il ne suffit pas de le comprendre en théorie, il faut le vivre et honnêtement ce n’est pas le cas 24h/24 pour moi.

Je sais que X perçoit de cette manière mais dans la forme je suis d’accord avec toi, il peut être vu comme assez violent. De mon point de vue, quand je vais chercher quelqu’un que je perçois comme violent à l’extérieur, c’est que je ne suis pas au clair avec ma propre violence intérieure.

 

Pour moi, s’il n’y a plus de séparation entre l’intérieur et l’extérieur, il n’y en a plus non plus entre matière et spiritualité. Il n’y a que la vie.

Les trois chakras du bas sont aussi divins que ceux du haut et je regrette que dans le milieu spirituel très peu de gens le reconnaissent.

L’instinct, les pulsions, l’animalité sont souvent considérés comme des choses   « sales », refoulés et niés.

Il est impossible de les transcender en refusant de les vivre, cela s’exprime alors de manière tordue. Ce qui est un frein majeur à l’expression de l’humain « réel ».

C’est sur les chakras du bas qu’on a du boulot, c’est sur ceux-là que je travaille pour moi et pour les autres (tout ce que je fais chez quelqu’un se fait pour moi aussi).

 L’amour reconnaît l’humain dans sa totalité, l’accepte tel qu’il est et ne cherche pas à le purifier. La logique bien-mal, blanc-noir, propre-sale est transcendée au niveau du cœur. Et pour ça il faut réhabiliter le bas (les chakras 1-2-3).

 

Au sujet de l’abus de pouvoir, je sais maintenant que d’un certain point de vue, il n’existe pas. Je t’explique ça parce que comme toi j’ai longtemps été préoccupée par l’idée de faire mal, de manipuler, d’influencer de « mauvaise façon »…

Si je suis tracassée par l’idée d’être manipulatrice, je vais attirer quelqu’un qui est aussi préoccupé par ce sujet mais du côté victime manipulée (les deux aspects apparemment opposés d’un même sujet se rencontrent).

Nous avons tous les deux quelque chose à expérimenter, régler ou intégrer sur ce point et on choisi de se donner la réplique. C’est ainsi que se jouent nos relations, inconsciemment la plupart du temps.

Cela n’enlève rien à ma responsabilité, bien au contraire. Plus je suis consciente de ce qui se joue, plus je suis responsable de mes pensées, paroles et actions. Je te remercie de soulever ce point !

Même si je sais qu’à un certain niveau l’abus de pouvoir n’existe pas, puisque nous en parlons, c’est bien la preuve que ça me préoccupe encore 😉

Quand les deux aspects polarisés d’une même énergie (ex : bourreau/victime) sont reconnus, acceptés et intégrés en moi, l’opposition duelle disparaît à l’intérieur et dans mon monde extérieur.

En fait je n’essaye plus de me débarrasser de ce que je qualifie comme mes « défauts ». Je les vois et c’est ok. Je ne m’amuse pas à trifouiller dans mon obscurité mais je ne la nie pas non plus et la regarde avec le même amour que ma lumière, les deux s’équilibrent et l’une ne va pas sans l’autre.

 

Voilà où j’en suis pour l’instant, tout est question de point de vue, je ne rejette plus aucun point de vue, je les reconnais tous en moi. Je peux regarder le monde à différents niveaux de conscience, plus ou moins éloignés de l’unité (sachant qu’en tant qu’humaine incarnée je ne percevrai jamais réellement l’unité, ce qui est très bien parce que je n’ai pas envie de me désintégrer, lol)

Je ne crois plus de théorie, je ne crois que ce que je vis et ce que j’expérimente moi-même sachant très bien que mes certitudes d’aujourd’hui n’existeront plus demain et c’est parfait comme ça.

 

Merci à toi d’avoir suscité cet échange.

Bonne fin de journée.

 

Emilie.

PS : Je ne détiens pas la vérité, je partage mon expérience et mon point de vue personnel, si cela résonne en vous, faites-en vos propres expériences 😉

https://www.facebook.com/osevibreaime/

https://www.lesmotspositifs.com/annuaire-professionnel/ose-vibre-aime-emilie-nollevaux/

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".

Publié par Emilie NOLLEVAUX

Depuis l'enfance, grâce à mon intuition et à mes perceptions énergétiques, j'ai toujours été passionnée par le mystère, la magie et l'invisible. J'ai toujours eu conscience du fait que l'univers ne se résume pas à notre réalité 3D. C'est tout naturellement que je me suis orientée vers le chamanisme que j'ai pratiqué plusieurs années. Communiquer avec l'animal, le végétal ou le minéral était facile tandis que j'éprouvais des difficultés avec l'humain. J'ai donc exploré les...

Visitez le site web
Suivez Emilie NOLLEVAUX sur les médias sociaux