Citation 14 conseils à savoir lors de la recherche d’emploi

14 conseils à savoir lors de la recherche d’emploi

LA RECHERCHE D’EMPLOI, des conseils pour  vous faire remarquer.

La recherche d’emploi et postuler sur une offre d’emploi ce n’est pas une question de quelques minutes. Le marché est devenu tel que les chercheurs d’emplois sont de plus en plus nombreux à appliquer sur un même poste.

Le journal Les Affaires relate que l’emploi a diminué au Québec et au Canada et par contre c’est l’inverse qui se produit aux États-Unis.

Pour un même poste, il y a des dizaines voire des centaines de personnes qui postulent. Cela peut-être décourageant d’appliquer et de ne pas recevoir un courriel vous disant que vous n’êtes pas retenu et qui vous remercie gentiment d’avoir postulé. Voici donc quelques conseils pour savoir quoi faire pour postuler sur une offre d’emploi.

Voici 14 conseils qui pvuent vous aider.

1. Oser sortir du lot

Vous n’êtes malheureusement pas la seule personne qualifiée pour le poste sur lequel vous postulez. Toutes les personnes qui choisissent d’envoyer leur candidature ont lu comme vous l’offre d’emploi et appliquent parce qu’ils rencontrent les exigences en matière d’éducation, d’expérience et ils savent qu’ils peuvent relever le mandat proposé. Soyez en bien conscient.

Je vous donne un exemple, vous allez dans la section des céréales dans une épicerie. Très vite, vous vous apercevez que le choix est difficile, car ils offrent tous la même chose et répondent au même besoin. Ils sont tous croustillants, on les mange au repas au petit déjeuner ou en collation avant de dormir et le packaging des boîtes est travaillé pour attirer votre attention. Laquelle choisir ? Disons que c’est la première fois que vous allez dans ce rayon. Vous allez en premier lieu, aller dans vos souvenirs pour retrouver les céréales goûter chez Mami et Papi ou chez un ami. Vous allez choisir quelque chose que vous connaissez ou pensez connaître. Est-ce clair ?

En sachant que vous êtes juste un autre postulant pour le recruteur, vous devez vous démarquer ! Les conseils suivants vont vous aider à sortir du lot.

2. Se connaître

Pour sortir du lot, il est essentiel de se connaître. Emploi Québec a fait un guide complet et intéressant, vous pouvez aller le lire en ligne ou le télécharger.

Lorsque je dis : se connaître, c’est savoir ses forces et ses faiblesses. C’est aussi savoir ce que l’on veut dans la vie. Répondez à ces questions :

  • Où, je veux être dans 2 ans, 5 ans et 10 ans ?
  • Qui, je veux être ?
  • Quelles attentes j’ai face à un employeur ?
  • Quels sont mes besoins financiers et ceux de ma famille si c’est le cas pour être heureux ?
  • Quel style de vie je veux avoir ?
  • Ai-je des buts et objectifs clairs ?
  • Qu’est-ce que j’aime faire ?
  • Quand je suis au travail, quels sont les moments qui me remplissent de joie et où j’ai l’impression réellement de faire une différence ?

Trouvez-vous bizarre de vous poser toutes ces questions avant même de postuler ? Lorsque je suis sortie de l’université, j’avais appliqué dans plus de 500 postes sans savoir réellement pourquoi j’appliquais. Si vous ne savez pas pourquoi vous postulez et ce que vous cherchez pensez-vous réellement que le recruteur va le savoir. Lorsqu’il verra votre candidature, il sera aussi perdu que vous.

J’ai lu ce livre : De quelle couleur est mon parachute ? Je le trouve bien intéressant, car il donne une bonne vision actuelle du marché et des éléments à travailler avant l’entretien d’embauche.

3. Savoir pourquoi on fait les choses

Le WHY, le pourquoi est devenu essentiel dans ma vie. Chaque tâche que je fais, je me pose la question, pourquoi je fais cette chose-là de cette manière.  C’est devenu une habitude et je m’assure, par la même occasion, de choisir à 100% et de manière consciente ce que je fais dans ma vie et donc je suis responsable aussi à 100%.

Pour sortir du lot, il faut savoir pourquoi vous faites les choses. Je vous explique. Vous vous souvenez l’exemple des céréales ci-dessus ? La personne va aller avec ce qu’elle connaît, reconnaît ou pense connaître.

La même chose, le recruteur va rester plus longtemps sur votre candidature si vous lui parlez de lui. Oui vous avez bien entendu. En fait, vous allez parler de vous et il va se reconnaître ou non. On l’a vu, tous les CV se ressemblent, les critères sont tous plus ou moins respectés et vous devez sortir du lot. Comment on fait ? On parle du pourquoi on fait les choses. On inspire, on essaye de piquer la curiosité du recruteur afin de décrocher une entrevue. Il est donc important d’être vrai.

Pour ce faire, je vous suggère de télécharger un e-book gratuit pour vous aider à débuter la recherche du pourquoi. Lorsque vous écrirez votre lettre de présentation et votre curriculum vitae (CV), pensez à inspirer et à sortir du lot.

4. Prendre son temps pour choisir

Comme je vous disais, j’appliquais sur tout sans savoir comment me démarquer. Il ne sert à rien d’appliquer sur 500 postes. Prenez le temps de choisir le poste, lisez sur la culture, les valeurs et le mode de fonctionnement de l’entreprise. Regardez sur internet comment se porte l’entreprise puis appliquez en mettant de l’avant le pourquoi vous faites les choses et que vous pensez être la meilleure personne pour le poste.

5. Postuler en direct versus en ligne

Il y a une différence entre postuler en ligne ou envoyer son CV directement à un recruteur par courriel. En ligne, les robots font le premier tri. Il sera donc important de penser à faire ressortir les mots-clés de l’offre d’emploi et les mettre dans vos outils promotionnels que j’appelle le CV et la lettre de présentation. C’est du marketing de soi.

ATTENTION, JE LE RÉPÈTE SOYEZ VRAI.

Si vous n’êtes pas franc, à l’entrevue cela se verra tout de suite. Soyez qui vous êtes, je crois, profondément que chacun à sa place, il faut juste la trouver et il y  a un employeur qui vous cherche.

Et puisque l’on parle des vraies choses, je me permets de vous dire ceci : si vous avez besoin d’arranger la vérité ou de mentir, posez-vous les questions suivantes :

  • Pourquoi ai-je besoin de mentir ?
  • Qu’est-ce que je n’aime pas de moi et que je ne veux pas que le recruteur découvre ?
  • Puis-je trouver une solution pour pallier cet élément ?
  • Comment puis-je transformer ce que je trouve de négatif en positif ?

Ce n’est ni bien ni mal, c’est essayer de réaliser pourquoi vous avez besoin d’arranger la vérité et de régler le problème. Voyez-le comme un cadeau pour grandir.

6. L’attitude

On n’engage pas un diplôme ou une expérience. On engage un humain qui sait des choses et une attitude que l’on pense qui va fonctionner dans le département, dans le groupe et dans l’entreprise. Les qualités interpersonnelles sont importantes.

7. Travailler son profil sur LinkedIn

Pensez aussi à travailler votre profil LinkedIn. À quoi ça sert ? Le premier réflexe que l’on a tous lorsqu’on nous donne un nom, c’est aller sur Google et taper son nom, n’est-ce pas ? Devinez quoi, le recruteur fait la même chose !

Mathieu Laferrière est spécialiste dans le domaine, voici un article intéressant qu’il a écrit sur le sujet de l’identité professionnelle numérique.

8. Continuer à postuler

Il arrive souvent que les postulants arrêtent d’appliquer sur des postes, car ils ont passé quelques entrevues. Quelle erreur !

Je comprends, vous êtes certain qu’une de ces entreprises va vous engager, mais, et si jamais ce n’était pas le cas, vous venez de perdre du temps.

9. Pas assez qualifié pour le poste de vos rêves

Vous pensez ne pas être assez qualifié pour le poste de vos rêves. Pourquoi ne pas essayer quand même ? Au mieux, vous avez une entrevue et vous allez pouvoir poser des questions sur le poste, en connaître davantage même si vous n’êtes pas choisis. Au pire, vous continuez votre recherche d’emploi. Il arrive aussi parfois qu’une personne qui ne répond pas tout à fait aux critères soit appelée à passer l’entrevue s’il n’y a pas assez de candidatures, c’est peut-être votre chance de briller et votre place à prendre ! Rien n’arrive pour rien dans la vie.

10. Donnez les références sûres

Veillez à donner de bonnes références. Ce n’est pas la quantité, mais la qualité de la référence qui importe.

11. Soyez clair et concis

Préparez votre message. Il doit être clair, précis et concis. Parlez pour meubler cela se verra tout de suite que vous n’êtes pas à l’aise. Répondez à la question sans en mettre trop et garder en tête votre pourquoi, car c’est la clé dans la réponse aux questions qui va encore vous démarquer.

12. Vous avez le droit de poser des questions

Vous aussi, vous avez le droit de poser des questions, alors n’hésitez pas à le faire. Vérifier s’il y a des possibilités d’avancement, vérifier la culture de l’entreprise, ses valeurs en fonction de ce que vous connaissez. Observer lors de l’entrevue comment sont les employés. Soyez à l’écoute du recruteur lorsqu’il répond à vos questions, est-ce qu’il essaye d’esquiver la question ou il répond aisément.

Faites-le, car le recruteur le fait avec vous pour être sûr d’avoir un bon fit avec son entreprise. Vous devez vérifier aussi si l’entreprise est un bon fit pour vous !

13. Remerciement de mise après une entrevue

Envoyez toujours un courriel de remerciement de quelques lignes 5 à 8 lignes. C’est encore une manière de se démarquer tout en créant un début de relation.

14. Si vous n’êtes pas choisi

Essayer dans le cas où c’est possible de demander pourquoi, cela va vous aider à connaître les raisons du refus et va contribuer à votre amélioration.

En conclusion, quoi que vous fassiez, il n’y a pas d’échec, il n’y a que des expériences. Vous avancez et vous apprenez. Ne lâchez pas, soyez focus, mais commencez par savoir qui vous êtes, car votre réussite ne dépendra que de la capacité à vous connaître.

Posez-moi des questions si vous le souhaitez.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".

Source original : http://www.zarahissany.com/14-conseils-recherche-demploi/