bien-communiquer-dans-le-couple

5 techniques simples pour discuter plus efficacement et calmement dans le couple

Personne ne naît bon communicant.

Personne ne naît avec les capacités de bien communiquer.

Or le couple est bien le lieu où la communication est importante et où une mauvaise communication peut faire bien des dégâts.

D’où la nécessité d’apprendre à bien communiquer et échanger avec son partenaire de vie et de surveiller sa communication. Cela semble à la fois facile et anodin. Mais la pratique révèle que ça ne l’est pas …

Nous avons tous tendance à adopter de mauvaises stratégies de communication. La plupart du temps, elles viennent de nos parents, de nos amis, des médias, ou de nos anciennes relations amoureuses.

Alors, il est facile de dire « Ne vous mettez pas en colère » ou « Ne criez pas sur votre partenaire! ».  Dans l’absolu, ce sont de bons conseils. Mais ils ne mènent pas forcément bien loin. Car sans crier et sans se mettre en colère, on peut quand même mal communiquer, ne pas se comprendre. Car il est plus difficile de changer nos habitudes émotionnelles.

Voici cinq techniques de communication simples que vous pouvez utiliser afin d’améliorer l’atmosphère dans votre couple.

Il n’est pas nécessaire d’essayer de les maîtriser toutes en même temps. Choisissez-en une à la fois et concentrez-vous dessus pendant 2 semaines. Puis passez à la suivante.

Vous verrez progressivement des améliorations notables dans les réponses de votre conjoint et vous résoudrez les conflits avec une plus grande facilité.

Exprimez vos propos en plusieurs fois

Avoir des prises de paroles courtes à tour de rôle, en prenant soin de bien assimiler ce que votre partenaire vient de dire, puis en y répondant et en y apportant votre point de vue, est ce que l’on appelle un dialogue alterné.

S’exprimer d’une seule traite ou monologuer présente plusieurs dangers. Dont celui d’aliéner votre interlocuteur et de ne pas avoir le temps de s’exprimer correctement.

Plus il devra vous écouter longtemps, moins il sera en mesure d’assimiler efficacement ce que vous avez dit.

S’exprimer brièvement, point par point, garantit que tout a été dit et aide l’interlocuteur à comprendre chacun de ces points et à y répondre.

Résumez

Une fois que votre conjoint vous a fait part d’un point important, montrez-lui que vous avez entendu, compris et apprécié ses propos.

Pour faire cela, répétez les points-clés comme vous les avez entendus, en utilisant vos propres mots et sans exprimer la moindre opinion.

Cette stratégie de communication lui donne l’occasion, si besoin, d’éclaircir certaines choses et garantit que vous êtes tous les deux sur la même longueur d’onde. Il appréciera aussi le fait que vous l’écoutez vraiment.

Optez pour “oui…et…” plutôt que “mais”

“Mais” est un petit mot qui a un impact important dans les stratégies de communication. Essentiellement, “mais” annule ou diminue ce que votre partenaire vient de dire.

Au lieu d’utiliser “mais”, que ce soit seul ou dans « oui mais … », utilisez “oui…et…” pour discuter d’un point sur lequel vous diffère de celui de votre conjoint.

“Oui” permet de reconnaître et d’affirmer que votre conjoint a une opinion valable, puis “et” y ajoute la vôtre.

En ce qui concerne la communication dans le couple, voir les prises de décisions comme quelque chose qui ajoute à la relation plutôt que quelque chose qui soustrait mènera à des solutions bien plus satisfaisantes.

Et cette stratégie du « Oui … et … » y participe grandement.

Surveillez votre vitesse de parole

Pendant n’importe quelle conversation délicate, vous pouvez commencer à remarquer que vous et/ou votre conjoint, vous vous mettez progressivement en colère.

Apprenez à identifier les signes d’impatience et d’irritation précoce qui se développent en vous.

Si vous commencez à parler plus vite, à sentir votre rythme cardiaque augmenter et à vous diriger vers d’autres stratégies de communication, calmez-vous en faisant une petite pause.

Prenez un verre d’eau ou allez faire un tour. Puis revenez à la conversation.

Faites attention à l’épuisement, à la faim et au surmenage

N’importe quelle conversation sera deux fois plus difficile à gérer si l’un de vous est fatigué, a faim, a soif ou est inquiet.

Essayez de prévoir du temps pour votre discussion à un moment où vous êtes tous les deux détendus et de relative bonne humeur.

Si ce n’est pas possible, rappelez-vous que vous pourriez tous les deux vous emporter facilement. Concentrez-vous alors encore plus sur les autres stratégies de communication positives. Et faites des pauses.

Conclusion

Ces quelques techniques n’ont rien l’air de rien. Mais elles peuvent faire la différence entre une discussion contenue, maîtrisée et constructive, et une discussion qui s’emballe et dégénère en dispute de couple.

Pensez donc à les mettre en oeuvre.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".