Atteindre nos objectifs

Citation Comment saisir les opportunités pour changer sa vie ?

Comment saisir les opportunités pour changer sa vie ?

Quand on veut changer sa vie, on le sait, ça remue. On est entre l’excitation de voir sa vie se transformer et la peur de ne pas y arriver. Et il arrive souvent que l’on finisse par ne rien faire, car la peur est grande et les étapes sont floues. On ne sait tout simplement pas comment enclencher le processus.

Et pourtant, on a souvent vu des articles de personnes qui ont réussi à faire le saut. C’est comme cette femme, qui gagnait 95 000$, qui est allée vendre des glaces dans les Caraïbes ?

C’est justement parce que beaucoup de personnes ne savent pas s’y prendre pour changer leur vie que je voulais faire cet article.

Je vais t’expliquer comment faire pour arriver à saisir les opportunités qui se présentent à toi sans qu’à chaque fois tu y voies une barrière qui t’arrête. Tous les jours, nous avons cette opportunité, consciente ou non, de les saisir ou pas.

Mais avant, je veux te donner une bonne raison de saisir les opportunités qui se présentent à toi.

Les regrets

Je vais te raconter une tranche de vie. Il y a plus de 6 ans, j’étais assise sur un banc à Montréal avec mon mari.

Je lui ai dit ceci : « je préfère être assis sur ce banc dans 50 ans et me dire que j’ai essayé et ça n’a pas marché  » plutôt que de dire :  » j’aurai dû essayer ».

On est d’accord qu’au final le résultat est le même matériellement et physiquement, mais au niveau intérieur, je ne veux pas vivre avec des regrets.

Les opportunités sont partout. Tu as une promotion et tu la refuses par peur de ne pas y arriver. Tu vois une superbe offre d’emploi, mais tu te censures avant même d’envoyer ton CV, car tu doutes de toi. Tu croises des amis qui t’invitent à manger, mais tu hésites, car tu as peur d’être ridicule, de ne pas savoir communiquer ou de passer tes idées. Tu as la possibilité de faire un voyage humanitaire et tu préfères rester dans le connu et tu déclines.

La vie c’est l’accumulation de choix. Ne pas saisir ces opportunités, c’est donné la possibilité aux regrets de pointer son nez. Lorsque tu as une opportunité, prend le temps de poser le pour et les contres avant de te décider. De cette manière tu assumeras plus facilement ton choix.

4 outils pour saisir les opportunités

Je te révèle 4 outils pour t’aider à saisir les opportunités. Comme je viens de parler du choix, je vais commencer par responsabilité, car ces deux sujets vont ensemble.

1er outil – La responsabilité

D’après Le grand guide de l’Être écrit par Lise Bourbeau, prendre ses responsabilités c’est agir et décider en acceptant d’assumer toutes les conséquences de ses actions.

En d’autres mots, une personne responsable sait qu’elle crée sa vie.

Je te donne un exemple. Une personne accepte un poste en sachant qu’elle aura une augmentation dans un an. Finalement, un an après, elle ne l’a pas.  Elle a le droit d’être en colère et de vivre des émotions. Par contre, choisir de rester dans ce travail en sachant qu’elle ne fait plus confiance à l’entreprise est un risque et un choix qu’elle fait. Si elle ne l’a pas la prochaine année, elle sera de nouveau mécontente. La seule différence, c’est que cette fois cela ne sera plus la faute du boss puisqu’elle a choisi de ne pas chercher un autre travail.

Alors, si tu n’es pas content de la vie que tu as, fais autre chose, change ta manière d’agir et tes activités.

2e outil – Sortir de sa zone de confort

Les opportunités sont souvent là où tu t’en attends le moins.

Tu veux créer des opportunités, prends un autre chemin pour te rendre au travail. Quand tu marches et rencontres des personnes dehors, dis-leur bonjour, entame une discussion. Soit à l’écoute de ton environnement, à l’écoute des objets, des articles, des publicités sur lesquels ton regard se pose. Teste un nouveau plat la prochaine fois que tu iras au restaurant. Essaye une nouvelle activité.

« Fais des choses que tu n’as jamais faites ! »

En décidant d’écrire des articles, il y a quelques mois, je suis sortie de ma zone de confort. J’avais peur de ne pas trouver des idées, je ne trouvais pas que j’avais une belle plume et je me comparais aux autres. Pourtant presque un an après, j’écris toujours. Je m’améliore à chaque article et je suis de plus en plus lu. De plus, j’ai gagné en courage, en confiance et j’ose plus tester de nouvelles choses.

Sortir de ta zone de confort va t’apporter courage, confiance en soi, audace, mais aussi fierté, réalisation de toi, accomplissement, force et tu vas réaliser que tu es plus fort que tu le pensais.

3e outil- Le flow

Le flow c’est suivre le sens du courant. Tu n’es pas obligé de faire comme le saumon qui doit remonter à contre-courant la rivière pour protéger sa descendance des prédateurs.

Nous sommes notre propre prédateur. Nous nous mettons, seuls, les bâtons dans les roues. Nous sommes des humains qui voulons créer notre vie et faire des expériences pour grandir. La vie est simple, c’est nous qui la compliquons.

Quand tu ne sais pas, que tu te vois bloqué, que tu trouves que la vie est dure, que tu es fatiguée, arrête de te battre, dépose les armes et lâche prise. Pendant une journée suit le courant de la vie sans vouloir contrôler.

Je me lis et je souris. Je me vois aller des fois. Je peux te dire qu’il m’arrive encore de me débattre. À la minute où j’en prends conscience, je prends une bonne respiration, je descends mes épaules (sois alerte, quand tu contrôles, tout est crispé dans le haut du corps). Ton corps te parle soit à son écoute.

 4e outil – Le moment présent

En te connectant au ICI et MAINTENANT, tu vas te rendre compte que tu n’as plus peur. La peur est dans les plans du futur, dans le mental à imaginer ce qui pourrait peut-être un jour arriver. En prenant la vie comme elle vient, dans le présent, tu verras que ce que tu crois être une montagne n’est qu’un caillou et que le prochain caillou n’est pas si gros. Une fois arrivé, tu réaliseras que finalement c’était une montagne, mais tu ne l’as jamais vu puisque tu as vécu les choses au fur et à mesure que le chemin avançait.

C’est en imaginant tous les pas que l’on se décourage.

Imagine que tu veuilles changer de travail. Tu as l’intention, mais tu réalises que tu ne sais pas ce que tu aimes. Tu ne sais pas ce que tu veux ni dans quelles industries tu aimerais travailler. Et tu sais encore moins quel poste te conviendrait. Il va donc falloir te poser et trouver des réponses à ces questions. Après cette étape, tu vas devoir remettre à jour ton CV, faire une lettre de présentation adaptée à l’offre d’emploi. Après, il faut préparer tes entrevues, négocier le salaire, etc. Une personne qui imagine le tout, va se dire, trop de travail, trop stressant, non je reste où je suis, c’est plus simple.

Une personne qui veut réellement changer de travail va commencer à lire sur le sujet, trouver ce qu’elle aime en premier lieu. Puis les étapes se suivront à son rythme.  Je te rappelle, si tu es dans ce cas, que tu peux télécharger un E-book gratuit : comment trouver le travail de tes rêves en 3 étapes ?

Arrêtes-toi pour te faire un plan pour arriver à ce que tu veux. Fais-toi un plan à court terme en fonction de ce que tu veux. Et prends le temps de prendre le temps.

Donne-moi tes commentaires, je veux te lire.

 

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!