L'érotisme et le cerveau

Citation Le fonctionnement érotique du cerveau quand tu souffles sur ma peau, une histoire sensuelle à découvrir

Le fonctionnement érotique du cerveau quand tu souffles sur ma peau, une histoire sensuelle à découvrir

Savez-vous que nous avons trois cerveaux qui agissent quand nous voulons faire l’amour ?

Le Cerveau des instincts, le cerveau des émotions, le cerveau logique sont les principaux acteurs qui vont nous faire passer à l’acte d’amour avec un partenaire.

 Il y a tout d’abord le cerveau des instincts qui va capter tout ce qui se passe autour de nous : les réactions de notre environnement, les réactions de notre corps. Une fois cette réception effectuée par le cerveau, ce dernier va alors provoquer chez nous nos comportements liés au désir sexuel.

Et là vous allez voir que c’est encore plus étonnant car cette partie du cerveau est entourée par le cerveau des émotions qui lui va créer une émotion en lien avec la situation qui a été captée par le cerveau des instincts. Ce cerveau va tout garder en mémoire pour les situations suivantes.

Continuons, pour arriver au cerveau logique qui lui va réfléchir avant d’accepter la réaction qui sera générée par les deux autres cerveaux.

Vous comprendrez donc facilement que ce sont les interactions entre ces trois cerveaux qui vont faire naitre le désir sexuel.

Tout d’abord le cerveau des instincts repère si telle personne peut devenir un partenaire sexuel, puis le cerveau des émotions répond en faisant appel aux souvenirs et le cerveau logique dit si c’est réalisable ou pas.

Si toutes les réponses sont positives alors le fonctionnement érotique du cerveau est en marche.

Et c’est là que tout va se libérer au niveau des hormones, du plaisir, des idées, des fantasmes, de l’amour.

Car c’est à ce moment culminant d’interactions entre les trois cerveaux que vous allez vous sentir désiré voire aimé.

Aussi pour entretenir cette vivacité des trois cerveaux et ne pas rentrer dans la routine et donc un affaiblissement du cerveau des émotions entres autres, il conviendrait de varier les instants d’amour pour renouveler l’excitation et la vivacité des trois cerveaux.

Il faudrait tout simplement prendre ce temps de bien ressentir toutes ces informations cérébrales.

Pour vous emmener dans ce nouveau concept sur la sexualité pleine conscience,

Voici ma nouvelle histoire courte sensuelle.

Quand tu souffles sur ma peau

Je suis allongée. J’ai les draps qui me couvrent le corps. Je t’appelle en visio.

Dans notre habitude, nous nous demandons toujours comment ça va.

Puis tu es aussi allongé. On se raconte quelques moments de la journée, parfois plusieurs sujets viendront nous faire rire ou gonfler notre émotion.

Et puis on décide de faire l’amour à distance. Le croisement de nos regards, le plaisir de partager ce moment complice où nos énergies sexuelles vont dialoguer une nouvelle fois.

On apprend de plus en plus à se connaître ainsi, à capter toutes ces informations même à distance qui vont éveiller notre sphère du désir et l’envie de nous faire l’amour de cette façon pour le moment. Et en même temps c’est tellement fort. On découvre comment pour chacun le désir monte, le corps à distance dans sa vibration émotionnelle. Quelques signaux corporels font alors leur apparition. On voit, on entend : rougeurs, souffles, respiration accélérée…

Je commence à me caresser en te regardant et pour faire monter mon désir, tu commences à décrire ce que tu me fais dans ta tête.

Tu décris parfaitement avec tes mots. Mais ce qui crée mon désir c’est bien le ton de ta voix, l’image de ce que tu me fais voir dans le bleu de tes yeux.

Je ressens ton énergie sexuelle monter comme la mienne.

Je me caresse de plus en plus.

Lorsque tu décides de me faire sentir ta chaleur sur tout mon sexe jusqu’à ce que tu décides d’entrer en moi.

Chaque étape est alors vécue intensément. Nous arrivons en même temps à sentir tout notre corps se réchauffer, frémir dans le simple effleurement de nos mains agiles qui accompagnent le désir de nos sexes réciproques.

On n’est pas dans l’acte sexuel, on est dans la vibration de nos corps réunis en un instant visuel et en cet instant précis où notre cerveau sait désormais comment capter tout ce qui va nous permettre à tous les deux de faire une nouvelle fois l’amour à distance.

Il est certain que le fonctionnement de notre cerveau érotique changera clairement de paradigme lorsque nous nous rencontrerons pour de vrai.

En attendant, notre cerveau a bien compris, reçu toutes les informations nécessaires à notre désir sexuel de l’un et de l’autre. Et notre corps réagit naturellement à notre étreinte d’amour.

L’intensité augmente comme toujours. Au bout de 45 minutes d’amour où mes petites morts orgasmiques ont apaisé mon corps et où je lâche entièrement prise sur mon désir, je remonte le drap que j’avais enlevé pour que tu me vois dans mon mouvement sexuel, pour que tu vois bien comment mon corps réagirait avec toi.

Je suis devenue rose de plaisir, rouge au cou, la main tremblante et mouillée de mon désir pour toi.

Je te vois parfois fermer les yeux pour rester dans notre désir commun.

Je me vois tout contre toi, je me vois perdue dans ta chaleur et tes mouvements qui touchent mon corps en plein cœur.

Puis à la fin, je relève le drap oui, je tremble quelque peu. J’ai chaud au fond de mon antre féminin.

Et là je te dis pour la toute première fois que j’aime sentir le souffle chaud de ta bouche  quand la petite mort finale est arrivée et que la chaleur m’envahit entièrement.

Quand tu souffles sur mon sexe, sur mes jambes, ma peau et que je me laisse aller dans le flot de ton soupir.

Le corps alors quitte l’instant des corps vibrants et chaleureux pour trouver au fond de soi l’espace d’un souffle chaud la connexion entre toi et moi.

Quand tu souffles sur ma peau, c’est alors une découverte sensorielle unique et intime qui nous fait sortir du corps à corps et nous fait cette fois-ci connecter avec les sphères du cerveau du bien-être tout simplement.

Quand tu souffles sur ma peau, je nous imagine alors partir loin tous les deux pour nous rejoindre enfin.

Je me vois sentir ce souffle, mes cheveux dans le vent et me rappeler que lorsque tu soufflais sur ma peau à distance, mes épaules ressentaient l’amour de ta bouche, la sensualité du parfum de ta bouche qui avait pris le temps de me goûter.

Je me dénude face au vent quand tu souffles sur ma peau et c’est ça qui me fait rêver aujourd’hui, d’avoir la sensation que tout est vrai et bientôt pour de vrai. Et mon cerveau l’a bien compris, bientôt nous pourrons souffler sur notre amour, souffler sur nos peaux respectives.


📌 Vous pouvez aussi lire ma première histoire sensuelle:: La petite mort dans l’érotisme : Un texte frissonnant à découvrir


Vous pouvez commenter cette histoire en me retrouvant sur une nouvelle plate-forme d’édition: short-edition.com

Nelly Delas
Auteure relation

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2523 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !