55759d22566fa9bbbf7dacf898f19dd1

Les masques

Je n’ai rien contre les masques. Que ce soit à l’occasion d’une fête, d’une mascarade ou d’un bal masqué. Ceux à l’Halloween, par contre, me font un peu plus peur, pis j’trippe pas trop avoir peur alors tu devras me payer très cher pour me faire regarder un film de Jason, un vendredi 13 lol. Mais, j’aime bien les masques de Venise ou ceux utilisés au théâtre pour jouer un rôle en se mettant dans la peau d’une autre personne. Derrière ce genre de masque, ça peut te donner une certaine liberté, une confiance et une assurance. Avoir la possibilité de posséder plusieurs visages et de jouer différents personnages, le temps d’une pièce,  ou de t’appeler Batman pis devoir sauver le monde incognito, c’est b’en correct!

Dans la vraie vie, les masques c’t’une autre affaire… on ne les porte pas de la même façon ni pour les mêmes raisons. Que ce soit par peur de vexer, par peur de dire non, par peur de l’autorité, par peur de la façon à laquelle on  sera perçu, pour se faire aimer ou pour cacher sa vraie personnalité, on se coupe souvent de soi-même pour être dans le « moule » social. Y’a des masques que l’on porte pour se protéger, pour garder certains cotés de nous à l’abri des autres. Pensons à cette p’tite barrière, qu’on installe pour éviter que l’on profite de nos faiblesses, quand certaines situations nous semblent « malsaines » parce qu’elles ne sont pas toujours en accord avec nos valeurs et nos règles de vie. Il est vital d’avoir une carapace pour ne pas se faire manipuler ou influencer par des personnes malveillantes. Porter un masque, c’est aussi pour cacher une partie de soi. C’est bien d’avoir son p’tit jardin secret à l’abri des jugements. Préserver une partie plus intime de nous-mêmes tout en gardant des relations convenables avec les autres, c’est une façon de « survivre » en société.

le-masque-social

Là où ça me pose problème, c’est ceux qui cachent la majeure partie d’eux face aux autres. Ne pas dire ses idées ou en dire des fausses pour qu’elles soient conformes à certains types de personnes, ce n’est pas très agréable. Tsé celui qui dit un truc à quelqu’un et ensuite dit le contraire à un autre… Tu vois le genre… Il manipule aussi parfaitement l’art de jouer et tu ne sais jamais trop à quoi t’attendre de ce personnage trop fake! C’est le parfait caméléon mais, après un certain temps, à porter ce genre de masque, on risque d’y perdre de vue sa propre identité. Je pense que si l’on choisit de masquer l’être véritable en nous, c’est qu’on n’a pas appris à s’apprécier ou à s’aimer à sa juste valeur et on tente de combler ce manque en projetant mille et une images en évitant la plus importante de toute…la nôtre…celle qui fait de nous des êtres uniques!

masques-3

J’ai moi-même de la difficulté à être dans le paraître face aux autres. La plupart me disent que j’suis comme un livre ouvert pis le visage que tu vois, ben c’est le seul que j’ai… J’suis égale à moi-même et incapable de « faire semblant » d’être quelqu’un que je ne suis pas. Quand j’suis triste, ben j’suis triste, quand j’suis contente, ben j’suis contente. Quand j’aime, j’aime pis quand j’aime pas ben, c’est pas ben long que tu le sais! Mon non verbal c’est le miroir de mon intérieur. Malheureusement, ça ne me sert pas toujours de façon positive puisque, dans la société, dire ce que l’on pense et être soi-même, c’est pas bien vu pis t’es pas mal plus vulnérable quand t’es authentique et ce, malgré le fait que j’ai parfois besoin de tourner ma langue plusieurs fois ou à prendre une grande respiration avant de parler . Pis, des fois, j’préfère le silence… Mais ceux qui me connaissent diront que même mon silence il est expressif lol. Parfois, j’me dis que cette façade-là, j’suis juste pas capable de la jouer!

21

Pour ma part, j’préfère avoir à dealer avec des personnes qui sont transparentes, qui ne cachent pas leur tempérament et leurs intentions. Quand tu côtoies des personnes qui ne jouent pas de games derrière un masque, t’a toujours l’heure juste! Que ce soit dans ta vie professionnelle, sociale ou affective, rester toujours conforme à ses principes fondamentaux, ses valeurs et ses croyances, c’est être vrai! Vaut mieux se situer un peu trop dans le « être » que trop dans le « paraître » qui vient à l’encontre de ce que l’on est et de qui on est. Pis, en bout de ligne, à force de faire croire ce que tu n’es pas, tu finis par te croire vraiment! D’où l’importance d’être complètement sincère envers les autres pour développer des relations plus véritables.

Alternative girl vs good woman

Bref, les masques peuvent nous permettre à l’occasion de  s’adapter à certaines situations. J’les considère pas complètement négatifs, mais au quotidien ils peuvent être nocifs. Il faut comprendre son réel besoin de se cacher derrière un masque, qui peut camoufler une vraie souffrance, résultat d’une profonde détresse!

« Sois certain qu’au sein de cet univers pourtant déjà très coloré, il y aura toujours une place pour ta propre couleur… »

Nathalie

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".