Amour de soi

Citation Pourquoi je me sabote?

Pourquoi je me sabote?

Depuis 2 jours j’ai le goût de me défoncer la face.

J’ai envie de boire de l’alcool sans limite.

imageedit_257_9672911342

Manger du McDo non-stop.

Si j’en parle à mes amis, je sais lesquels vont me conseiller de le faire.

Je sais aussi quels amis vont me conseiller de résister.

Alors, je fais quoi?

En fait, le problème vient du fait qu’il y a 2 Martins.

Un qui est beau et bon, un que j’admire et qui est admiré par les autres aussi.

L’autre, je ne l’aime pas ben ben.

C’est le Martin paresseux qui a juste envie de se laisser dépérir.

Rationnellement, la solution est simple: j’ai envie d’être un seul Martin: celui que j’admire.

Mais, pourtant, l’autre existe bel et bien aussi. (Dans ma tête, en tout cas)

Alors si je nie son existence, il va devenir de plus en plus insistant pour me prouver qu’il est bien réel.

La solution est contre-intuitive pour bien des gens.

La solution, pour moi, c’est d’écouter ce Martin destructeur.

S’il est là, c’est qu’il a un message à me transmettre.
Et si je refuse de l’écouter, comme c’est le cas pour bien des gens, il ne va qu’essayer de me transmettre son message encore plus fort.

Plus je fais la sourde oreille, plus il parle fort!

Mais ça ne veut pas dire de se laisser aller au comportement destructeur.

Cette fois-ci, je ne me suis pas laissé aller dans l’alcool.

À l’occasion, je le fais.

Mais pas cette fois-ci.

Non.

Je me suis plutôt arrêté pour me demander: Depuis quand est-ce que j’ai envie de me détruire?

La réponse n’est pas venue immédiatement.

Mais, après quelques heures à avoir laissé la question mijoter à l’intérieur de moi, une réponse est venue.

Jeudi dernier, j’ai eu une journée SPECTACULAIRE!!

imageedit_259_9638631358

J’étais profondément aligné et tout était facile.

J’ai eu mes meilleures séances d’hypnose avec mes clients.

J’ai rencontré un producteur de spectacle qui m’a convaincu que c’était facile d’organiser un événement à 1000 participants.

(Il en organise à plus de 5000!)

Ce jour-là, j’étais dans un état absolument fantastique!

Mais, cet état fantastique n’était pas en alignement avec mon identité actuelle.

On a tous une image de soi à l’intérieur de nous-mêmes.

C’est la personne qu’on CROIT être.

Notre identité.

Des fois, notre état du jour est meilleur que notre identité, des fois il est moins bon.

Mais, globalement, notre état va toujours revenir vers un «milieu invisible», vers cet image qui est notre identité.

Ce qui est arrivé pour moi jeudi, c’est que je suis allé beaucoup plus haut que d’habitude.

J’ai vu et j’ai cru au merveilleux Martin que je pourrais être.

Mais, le système de régulation automatique n’a pas aimé cet écart.

Alors, il a créé l’équilibre en me ramenant dans l’autre extrême.

Dans le Martin qui s’auto-détruit.

J’ai vécu ce pattern tout plein de fois dans ma vie.
En 2016, ma business prenait beaucoup d’ampleur.

Et j’ai détruit tout ça parce que j’avais TROP de succès.

Je commençais à aller vers une image de moi (supérieure) qui ne correspondait pas à la personne que je croyais être (inférieure).

Ok.

C’est bien beau tout ça, mais comment on s’en sort?

La première étape, c’est d’être conscient de ce qui se passe.

Dans les deux derniers jours où j’ai eu envie de me saboter, je n’ai pas écarté la possibilité d’avoir recours à l’alcool.

Plus on résiste à ce qui est là, pire c’est.

Alors j’ai accepté que j’avais cette envie de me détruire.

Ensuite, je me suis aussi demandé d’où venait cette envie.
J’ai refait le chemin inverse dans ma tête et j’ai réalisé que ça venait de ce high que j’avais vécu.

Ensuite, j’ai pris la décision de réconcilier ces deux Martins.

Ça, c’est probablement l’élément le plus important du processus!

Il ne faut pas nier la partie de soi qu’on n’aime pas.

Il faut l’intégrer avec la partie qu’on aime!

imageedit_261_9046075176

Plus je suis intégré, plus je suis heureux.

Plus je suis divisé, plus je souffre.

Quand j’y repense, l’époque où j’étais en dépression était le reflet de cette division intérieure.

L’écart entre le Martin extérieur que je montrais aux autres était trop grand avec l’écart du Martin intérieur que je sentais être.

Et quand j’ai pensé au suicide, c’est que cet écart était encore plus grand.

Je sais que l’envie de me saboter des derniers jours est l’étape préliminaire qui va peut-être me mener à des pensées dépressives ou suicidaires si je laisse ça traîner pendant plusieurs mois et années.

Alors j’accepte qu’il y ait encore une partie de moi qui ait parfois envie de se saboter.

En faisant ça, je grandis.

Je réconcilie ces deux extrêmes de Martin en un seul Martin qui correspond à qui je suis véritablement. 

Automatiquement, mon envie de me saboter a disparu.

Une fois que toutes les parties de moi sont réconciliées, je travaille sur augmenter mon image de moi en respectant davantage mon rythme.

Ce Martin merveilleux qui donne des conférences devant 1000 personnes et est absolument phénoménal dans ses séances d’hypnose, il existe.

Mais je laisse le temps à cette image de moi grandir à l’intérieur de moi à son propre rythme.

Paradoxalement, c’est en ne forçant pas ma croissance qu’elle devient plus rapide.

En bonus, elle devient aussi plus facile.

J’arrête de me battre avec moi-même.

J’apaise le combat intérieur.

Je m’unifie.

Et quand ça ne marche pas aussi bien que je voudrais, je demande l’aide de mes amis.

Ma tendance quand je vis ces moments difficiles, c’est de m’isoler.

Je ne veux pas voir cette partie mal-aimée de moi, et je veux encore moins la montrer aux autres!

Par contre, je sais que la montrer va m’aider à accepter son existence.

Et accepter son existence m’aide à l’intégrer avec la partie de moi que j’aime.

Bon.

Tout ce que je viens de raconter là, c’est la théorie.

Le vrai test, il se passe dans le vrai monde.

Alors si t’as de la difficulté à intégrer tout ça dans ta vie, fais-moi signe.

J’ai un exercice absolument génial pour régler ça en hypnose!

À bientôt!
Martin

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Suivez-nous