Partenaires Positifs

Stresser pour être heureux

Citation Toile de vie

Toile de vie

Cela fait un bon moment que son ciel est chargé de nuages sombres, elle décide alors de recourir à sa palette de couleurs pour l’égayer.

En y jetant un coup d’œil, elle écarte le noir. Elle le déteste d’ailleurs, car il lui rappelle les ténèbres et le deuil. Idem pour le gris, à chaque fois qu’elle porte son manteau gris chiné, elle  invite la solitude et la mélancolie à pénétrer son monde, sa tête.

Elle n’a jamais été superstitieuse, pourtant elle croit fermement que les couleurs influencent le moral et agissent sur le corps.

Elle vient justement de finir un livre qu’elle a acheté . Son titre est : «  La vibration des couleurs « .

Subjuguée par le contenu, elle le dévore en une nuit. . Revoyant les notes  griffonnées sur le livre, elle s’attarde sur ces deux phrases :

  • la vie est un grand tableau.
  • les couleurs ombreuses ou fades attirent la noirceur et les couleurs  gaies et piquantes attirent la joie et la bonne humeur.

Les phrases l’inspirent à faire de sa vie un chef d’œuvre, mais elle doit d’abord choisir ses couleurs.Elle pense au rose. Qu’il soit du bonbon, du pâle, ou du fuchsia, il a toujours été son préféré pour farder ses joues et composer ses bouquets. Le rose est doux et tendre comme ses pantoufles en forme de lapin et ses draps aux fleurs de cerisiers.

Mais il peut être naïf des fois. Peux être devra-t-elle l’associer avec une autre couleur comme le bleu. Rien n’équivaut, en effet,  à cette couleur du yin pour calmer l’esprit. Et puis, quoi de plus magnifique que de contempler un ciel bleu azur ou de se baigner dans les eaux miroitantes de l’océan.

Le vert n’est pas mal non plus. Il rafraîchit toujours ses narines avec l’odeur pénétrante et balsamique de la menthe et du basilic.Un crayon vert mousse est ce qu’elle adore mettre dans ses petits yeux pour les agrandir. De tous les verts, c’est l’émeraude  qui l’envoûte le plus, car il lui rappelle le joli collier que lui a offert sa moitié.

Oui, mais, l’amour est plutôt rouge.  Les meilleures années de ta vie sont celles qui ont porté cette teinte, lui dit son cœur. Son âme veut ce chemin, mais sa tête le refuse, car pour elle un rouge déchaîné peut tout ravager.

Si le rouge lui fait peur, elle peut le remplacer par le stimulant jaune. Et si le jaune se montre grincheux, jaloux ou malade des jours, elle lui ajoutera l’orange pour le tonifier.

La palette regorge d’autres couleurs claires et vibrantes, ce qui la met dans l’embarras du choix.

Oui mais pourquoi ne pas peindre sa vie en arc en ciel! L’idée lui plaît énormément, car elle  pourra avec ça balayer la tristesse de son univers.

Elle se résout à se contenter des sept couleurs de l’arc, sans oublier le rose, sa couleur fétiche.Elle met sa musique , ferme les yeux et commence le travail. Avec son pinceau, elle peint en bleu azur son petit coin secret. Cela fait longtemps qu’elle ne s’est pas connectée à son âme. Des cours de méditation lui feront du bien.Elle introduit des petites touches de rouge pour raviver la flamme de son couple. Il suffit d’un dîner aux chandelles ou d’une escapade en amoureux pour que la magie opère. Elle ajoute un peu d’orange pour travailler ses d’amitié, du jaune pour planifier ses vacances, du vert pour plus de jardinage et un mélange de violet et d’indigo pour poursuivre ses rêves enfouis.

La touche finale est teintée de rose. Elle le met dans son cœur pour guérir la fillette qui l’habite.

Une fois achevée, elle regarde la toile avec un œil critique.

« C’est sublime », dit-elle à haute voix.

Et pourtant, les mots ne résonnent pas en elle. Le tableau semble surchargé de couleurs criardes qui se bousculent et qui la mettent mal à l’aise.S’avouant son échec, elle décide de tout supprimer et de fermer sa palette. Elle recommencera un autre jour peu être, mais pas aujourd’hui. Elle se sent trop lasse pour le faire.

Désappointée, elle efface les couleurs lentement. En disparaissant, elles laissent la place à un vide. C’est du blanc pur. Etrangement le tableau lui paraît plus grand et plus attrayant aussi. Elle s’apprête à s’en aller, soudain le blanc l’appelle.De lui, jaillit doucement une lumière. Elle est si belle, si câline cette lumière…

A sa vue, elle sourit. Son désarroi s’envole et sa fatigue aussi.

Tout compte fait, elle ne va pas refaire sa toile Elle sait à qui la confier d’ailleurs…

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2140 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants. En savoir plus ici

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Suivez-nous