Trouve ta mission de vie - Ikigaï

Citation 4 points à découvrir pour trouver ta Mission de Vie

4 points à découvrir pour trouver ta Mission de Vie

J’aime l’idée que chacun.e de nous est venu sur terre pour se réaliser, que nous nous sommes incarné.e.s avec nos dons afin de les découvrir et de les développer.

Cette recherche s’appelle mission de vie ! Elle est fondamentale pour que chacun.e de nous puisse se sentir complètement réaliser. Nous sommes tous.tes en quête d’un sens dans notre vie, surtout quand tout autour de nous commence à ne plus avoir de sens.

Trouver un sens à sa vie nous permet de vouloir croquer la vie à pleines dents ! Cela nous apporte de la plénitude, un sentiment d’être à notre place et au bon endroit! Cela nous amène aussi un rayon de soleil intérieur qui nous permet de sourire à la vie et de voir le soleil, au delà des nuages.

Afin de trouver sa mission de vie, il nous faut réaliser d’autres besoins primaires et fondamentaux à notre survie.

La pyramide de Maslow offre une grille d’exploration des besoins vitaux de l’humain au travers de cinq besoins fondamentaux, indiqués ci-dessous du plus bas au plus haut :

  • les besoins physiologiques (respirer, manger, dormir, boire, se reproduire, élimination),
  • les besoins de sécurité (sécurité physique, financière, professionnelle, santé, tout ce qui peut donner un environnement stable et serein),
  • les besoins d’appartenance et d’amour (être en relation avec les autres, sentir que l’on appartient à une communauté, que nous sommes aimé.e.s),
  • les besoins d’estime (estime de soi, confiance, respect de ses pairs)
  • les besoins d’accomplissement (réalisation personnelle, professionnelle, créativité, évolution).

Au plus, nous avons de besoin réalisés au plus facile il est pour nous de nous dédier à notre réalisation personnelle et professionnelle.

Notre mission de vie, une fois découverte, nous demande de l’embrasser, de l’accepter. Et à ce moment que je constate encore et encore que les changements s’opèrent ! Car nous pouvons savoir, ressentir, voir connaître clairement notre mission de vie et pour autant ne pas choisir ce chemin.

Car accueillir notre mission de vie, s’apparente au voyage initiatique du héros pour ainsi vivre sa transformation. Nous savons intrinsèquement que nous allons devoir passer par des étapes moins confortables, moins agréables. Et pas tous.tes ne sont prêt.e.s à sortir de leur zone de confort.

C’est pour cela que j’honore les courageux.ses, les audacieux.ses, les rêveurs.ses, les héros et héroïnes et tous ceux et celles qui embrassent leur mission de vie et rendent le monde plus colorée.

Il existe beaucoup de méthode différentes pour trouver sa mission de vie, une que j’apprécie est l’Ikigai. C’est une philosophie de vivre provenant du Japon.

Ikigai veut dire : la raison d’être, la raison de vivre, celle qui nous donne de la joie chaque jour. C’est un idéal de vie, un but à atteindre.

Dans cette philosophie, notre mission de vie est dynamique ! C’est à dire qu’elle évolue avec notre vécu, nos expériences, nos passions, etc. Ainsi notre Ikigai d’enfant peut être complètement différent de celui que nous avons à un autre âge ou être plus spécifique.

Aussi trouver son Ikigai ne promet pas la célébrité, ni la fortune, juste la richesse de la joie de vivre !

L’ikigai nous permet de joindre différentes points importants, de réfléchir sur chacun et de voir si ils sont compatibles et comment. Cela appelle à notre créativité, à la réflexion, à l’apprentissage et à la découverte.

Les points à découvrir sont :

1. Ce que j’aime : Ici, l’idée est de trouver ce qui nous porte, qui nous inspire, qui nous motive.

Pour cela, écris tout ce que tu aimes depuis que tu es en vie. Oui, tu peux écrire manger et dormir. La première fois que je l’ai fait, j’ai noté : nature, cercle, lire, danser, manger, sexualité. Depuis, j’ai animé des stages en nature, en cercle, nous avons danser et manger.

2. Ce pour quoi je suis doué : Trouver nos dons est une étape importante car elle permet de distinguer ce que tu aimes, de ce dans quoi tu as une excellence, une unicité, ce qui te distingue.

Pour trouver tes dons, souviens-toi à chaque fois que l’on t’a dit “Wouah”, “c’est génial”, “tu es doué.e”, “tu es unique”, etc. A chaque fois qu’une personne t’a fait comprendre que ce que tu as fait, dit, penser ou ressentit est spécial, note-le.

3. Ce dont le monde a besoin : C’est une partie plus objective qui demande à comprendre ce que tu peux offrir aux autres dont iels ont réellement besoin.

Ici, je t’invite à noter tout ce qui te passe par la tête et juste ne pas te poser de questions pour le moment.

4. Ce pour quoi je peux être payé : Une autre étape objective, qui te permet de faire du tri.
C’est à dire, tu vas pouvoir distinguer comment tu souhaites gagner de l’argent, ce que tu peux et veux faire et ce que tu ne veux pas faire.

Maintenant que tu as ces quatre points, je t’invite en les combinant ensemble, comme décrit ci-dessous, de sélectionner ceux qui sont égaux ou similaires ou ceux qui se combinent bien, selon tes critères :

  • En connectant, les deux premiers (ce que j’aime et ce pour quoi je suis doué.e), tu te connecte à tes PASSIONS.
  • Pour connaître ta VOCATION, trouve les points communs entre les deuxième et troisième points(Ce pour quoi je suis doué – Ce dont le monde a besoin).
  • Les troisième et quatrième points (Ce dont le monde a besoin – Ce pour quoi je peux être payé) te permettent de connaître ta MISSION.
  • En trouvant des points communs entre ce que j’aime et ce pour quoi je peux être payé, tu trouves ce qui peut être ta PROFESSION.

Ensuite, connecte les résultats obtenus pour les 4 composantes (passion, vocation, mission, profession) de ton Ikigai et vois ce que ça donne ! Est-ce nouveau pour toi ? Est ce que ça te plaît ? Ou au contraire, ça te surprend ? Voir ça te fait peur ?

Quoi qu’il arrive, tu as le choix ! Le choix de suivre ces résultats et de matérialiser ton Ikigai, ça s’appelle embrasser sa mission de vie ou le choix de continuer ta route sans suivre ces résultats.

Cela paraît simple et ça l’est ! Maintenant si c’est la première fois que tu te poses ces questions, ça peut te prendre plus de temps !

Ma recommandation est prends ton temps, fais chaque étape avec le plus de profondeur possible, reviens si nécessaire. Aie aussi conscience que l’Ikigai est dynamique et va naturellement évoluer, s’affiner, changer avec le temps.

Jessica

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2587 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !