VIOLENCES CONJUGALES : Il devient violent au moment du divorce !

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Sandrine Bartoli! Commentez cette vidéo sur YouTube

Annonces de Sandrine Bartoli

VIOLENCES CONJUGALES : Il devient violent au moment du divorce !

Il devient violent au moment du divorce, je fais quoi ? Mon conseil pour éviter toute violence

Besoin d’aide ? Vous pouvez être heureux à nouveau et bénéficier d’un accompagnement vous permettant de surmonter enfin votre séparation ou votre divorce !

Veuillez remplir le formulaire suivant : https://goo.gl/forms/zY2eXTGFxCC2PZS92

Il devient violent au moment du divorce, je fais quoi ?

La tension de la séparation peut parfois faire ressortir une violence dans les mots ou les gestes.

C’est un vrai débat de société.

À l’annonce de la séparation ou pendant les tractations du divorce, la colère est légitime seulement elle a ses limites.

Les disputes reviennent de plus en plus fréquemment et la pression et le stress de la séparation pousse à bout. Les mots sont hurlés, les insultes fusent parfois et il ne faut pas grand chose pour que la vaisselle vole.

Rien que ça c’est violent et ce déferlement de cris, de mots fait peur. Oui ça fait peur et parfois ça dégénère en violence physique.

Alors que faire face à cette situation?

Je ne parle pas ici de cas d’abus physique et de violence physique établie je parle d’une dispute qui va s’envenimer et qu’il faut atténuer avant d’en arriver à la violence des mots ou physique.

Mon conseil : se retirer pour apaiser.

Vous devez absolument stopper la discussion. Le fait qu’elle monte en haussement de voix signifie que ce n’est pas maintenant que vous arriverez à trouver un accord.

Vous gaspillez votre énergie pour rien.

Alors s’il n’est pas possible de discuter, calmez de suite le jeu et préférez la fuite plutôt que l’affrontement. Il faut parfois ravaler son égo et abandonner quitte à revenir sur le sujet à un moment propice où vous êtes tous les deux ouverts à la discussion et prêts à trouver un accord.

Si la dispute a tout de suite été violente et que vous avez peur, que vous n’arrivez pas à apaiser la situation, quittez la pièce ou le domicile.

N’acceptez aucune violence physique. Il n’y a aucune bonne raison à cela. Vous êtes des adultes responsables, vous devez être en capacité de vous contrôler.

N’hésitez pas à déposer une main courante au commissariat ou à la gendarmerie s’il y a eu violence physique. Une gifle ou gifler est une violence conjugale. Aujourd’hui c’est une gifle mais demain ce sera quoi ?

Take care !