conflit

La projection psychologique : l’art de rejeter la faute sur les autres

La projection psychologique est un terme largement développé par la théorie de Freud, qui nous expose une pratique familière dans laquelle nous nous retrouvons très souvent. Il se peut même que vous l’ayez fait sans vous en rendre compte.

Repensez à cette époque où vous étiez fou amoureux de quelqu’un. D’une certaine façon, et quasiment inconsciemment, vous attribuiez à cette personne des qualités et des vertus qui ne correspondaient pas tout à fait à la réalité.

Vous avez un peu exagéré sa bonté, sa préoccupation, son succès et ses attributs dans un halo de perfection que vous-même projetiez sur lui/elle.

L’amour est parfois un contexte très propice pour développer cette projection psychologique. Le véritable problème, c’est lorsque l’on met en place une projection clairement négative.

Ainsi, la personne qui se sert de cette projection souffre clairement de carences émotionnelles, en attribuant aux autres des pensées remplies de rage et d’anxiété.

Aujourd’hui, nous allons évoquer ce sentiment de culpabilité et la manière dont, au lieu d’assumer et d’affronter ses fautes, ce sentiment resurgit avec l’intention de blesser les autres, les personnes les plus proches de nous et que nous apprécions le plus.

La projection : déformer la réalité à son avantage

Commençons par un exemple. Votre moitié est une personne peu sûre d’elle et qui a peur de s’engager.

Au lieu d’assumer cette réalité, elle commence à vous punir en vous assurant que c’est vous qui ne lui facilitez pas les choses et que vous êtes toujours en train de montrer que vous n’avez pas confiance en elle.

Le problème ce n’est pas vous, c’est elle. En effet, au lieu d’affronter le fait qu’elle ait un problème d’estime de soi et de confiance en soi, elle vous punit, en soulignant des choses qui ne sont pas vraies.

Elle vous lance à la figure toute sa rage et projette des émotions négatives sur votre personne, pour obtenir plusieurs choses :

1. Ignorer le problème et rejeter la faute sur les autres.

2. Se libérer de ce poids intérieur et le faire sortir, en heurtant les personnes aux alentours.

3. Susciter la culpabilité chez les autres, pour prouver une nette position de pouvoir. «Moi je n’ai pas de problème», ce sont les autres qui en ont. C’est le monde qui doit bouger autour de moi, pas l’inverse.

4. En interprétant que ce sont les autres qui sont la véritable raison du problème, ces personnes parviennent si bien à déformer la réalité, qu’elles finissent par y croire.

Comment mettre fin à ces projections psychologiques ?

Le thème de la projection psychologique est réellement complexe, et malheureusement assez fréquent. Parfois, les personnes qui subissent des maltraitance physiques et psychologiques continuent de projeter sur leur conjoint une image positive, afin de s’auto-protéger de la réalité.

«S’il est jaloux, c’est parce qu’il m’aime». «Parfois il commet des erreurs, mais ça reste la personne qui se préoccupe le plus de moi».

Le fait de projeter ces idées, c’est tomber dans une déformation de la réalité, dans un monde inoffensif. Dans ce monde, on n’accepte pas la cruauté de la réalité, alors que tout le monde devrait faire preuve de courage et réagir pour se défendre.

Mais alors, comment mettre fin à ces projections ?

1. En se rendant compte que ce que vous projetez sur les autres est en réalité un mécanisme de défense, tel une bouée de sauvetage à laquelle vous vous accrochez pour ne pas admettre certaines choses.

2. En comprenant que le fait de projeter de la culpabilité et de la rage sur les personnes qui vous entourent ne fera que générer plus d’émotions négatives.

Vous tomberez dans un cercle vicieux dans lequel cette fausse «sensation de pouvoir» engendrera une chute sur le long terme.

3. Si vous subissez cette projection de la part d’une personne de votre entourage, montrez-lui clairement comment vous vous sentez.

Prévenez-la que ce comportement ne peut pas durer plus longtemps et que vous vous sentez mal, humilié et manipulé.

4. Sachez également qu’en mettant fin à cette projection psychologique qui cache en réalité une carence personnelle, cette sensation de contrôle disparaitra.

Vous souffrirez alors d’une sorte de chute personnelle, dans laquelle vous aurez besoin d’aide et de soutien pour vous reconstruire et pour affronter ces problèmes et ces carences.

Cependant, il n’est généralement pas facile d’accepter que nous faisons parfois ce genre de projections, car nous le faisons sans nous en rendre compte.

Nous avons tous des défauts et des carences. Le mieux serait toujours d’agir avec humilité et objectivité, car au bout du compte, nous sommes tous de magnifiques êtres imparfaits qui tentent de survivre dans un monde complexe pour être heureux. N’est-ce pas ?

Auteur : Jeanne Perreard

Plusieurs articles comme celui-ci sur Nos Pensées.fr

Source original : http://nospensees.fr/projection-psychologique-lart-de-rejeter-faute-autres/

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!