Développement personnel

Citation 8 règles  pour apprendre à dire « non »

8 règles pour apprendre à dire « non »

Dire non, ça s’apprend. Parce que votre handicap n’est pas insurmontable, voici huit conseils pour vous aider à vous affirmer progressivement.

1- Écoutez-vous

Votre ami qui ne rend jamais ce qu’on lui prête vient encore vous demander s’il peut vous emprunter un DVD. Vous sentez alors monter en vous l’angoisse et la contrariété, car vous savez que si vous acceptez, vous ne récupérerez pas votre bien. Soyez donc attentive à ces sentiments qui vous envahissent, ils vous permettront de prendre la bonne décision. Si vous avez l’impression de vous sacrifier, d’aller contre votre volonté, vous devez refuser. De même, sachez quelles sont vos priorités et vos limites, et tenez-en compte avant d’accepter de rendre un service qui vous coûte.

2- Prenez votre temps

Ne vous précipitez pas pour répondre à votre interlocuteur. N’hésitez pas à prendre le temps de la réflexion. C’est un bon moyen de lui signifier que ce n’est pas gagné d’avance, que sa requête vous pose problème. Vous ne répondrez pas sous la pression et vous pourrez ainsi réfléchir calmement à votre réponse, au lieu d’accepter sur le champ parce que vous ne savez pas comment lui dire non.

3- Cessez de vous justifier

« Non, désolée, je ne peux pas venir dîner chez toi samedi, je crois que je couve une mauvaise grippe » : qui n’a jamais inventé une telle excuse pour éviter une soirée à laquelle on n’a pas envie d’aller ? Au risque de se mettre dans une situation délicate. Par peur de blesser l’autre, vous avez souvent tendance à vouloir justifier votre refus, comme si vous n’étiez pas convaincu de sa légitimité. C’est en quelque sorte une façon de plaider coupable, alors que vous êtes tout à fait en droit de dire non. Au lieu de mentir, ou de vous lancer dans des longs discours et de sombres explications, contentez-vous d’un simple « Non, je ne peux pas ».

4- Prenez du recul

Ne culpabilisez pas ! Ce n’est pas parce que vous déclinez une invitation que votre ami sera blessé. Peut-être un peu déçu à la rigueur. Tâchez donc de comprendre et d’analyser ce qui est réellement en jeu dans votre relation, au lieu de dramatiser et d’imaginer le pire. Prenez conscience que votre entourage ne va pas vous rejeter et vous critiquer parce que vous n’êtes pas à leur service. Sachez d’ailleurs que les personnes qui ne savent pas dire non ne sont pas mieux perçues que les autres, bien au contraire.

5- Usez de tact

Dire non, c’est bien, à condition de trouver le ton et la forme adaptée. Un non sec, brutal, énoncé avec agressivité sera forcément mal pris par votre interlocuteur. Exprimez-vous avec diplomatie et empathie : « je désolée, mais je n’ai pas le choix ». Votre refus s’en trouvera ainsi adouci.

6- Tenez bon

Suite à votre refus, votre interlocuteur risque d’insister, de trouver mille et une bonnes raisons pour vous d’accepter. Ne vous laissez pas déstabiliser et influencer par ses contre-arguments. Soyez claire et ferme. Répétez votre refus aussi longtemps que nécessaire, sans chercher de nouvelles justifications. Il s’agit là de montrer que vous savez ce que vous voulez, et que vous êtes vous même convaincue de votre non.

7- Proposez une alternative

Si vous ne pouvez vous résoudre à dire non, cherchez une solution de substitution. Cela vous coûte d’emmener votre voisine chez le coiffeur mardi, alors que vous pourriez le faire sans problème mercredi ? Proposez-lui de décaler son rendez-vous au lendemain. Vous ne voulez pas passer votre samedi soir chez vos parents ? Invitez-les plutôt à déjeuner le dimanche midi. Vous faites ainsi preuve de bonne volonté, cela vous épargnera les cas de conscience et autres scrupules.

8- N’abusez pas du non

Trop de non tue le non ! N’opposez pas systématiquement un refus sous prétexte que vous devez affirmer votre personnalité. Distinguez les situations où vous êtes en droit de dire non, et celles où refuser serait malvenu : par exemple lorsque votre collègue en instance de divorce vous demande de terminer son dossier en cours. Vous risqueriez de passer pour un individu égoïste et peu sympathique.

SOURCE : 8 règles  pour apprendre à dire « non » par Claire Sassonia sur www.lespasseurs.com

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Top articles du mois

Le coeur qui n'arrive plus à aimer
par Nelly Delas - Auteure et coach en écriture thérapeutique

Quand notre coeur n’arrive plus à aimer

Quand notre cœur n’arrive plus à aimer, nous sentons alors que seul le chagrin prend la place des ...
Avoir une relation de couple solide
par Simplement Francis

Une relation solide et saine nécessite plus que de l’amour

Imaginez ce scénario : vous avez rencontré la personne de vos rêves. Tout est parfait. Les papillons dans ...

Vous aimerez aussi

Attirance pour les relations toxiques
par Agnès de Reulle - Coach Experte PNL Libération Emprise et Violence

Pourquoi sommes-nous attirés par des partenaires toxiques ?

Vous avez l’impression d’être un aimant à relations toxiques ? Malgré vos efforts pour trouver le partenaire idéal, ...
10 signes qu'il est temps de changer de vie
par Simplement Francis

10 signes indiquant qu’il est temps de changer votre vie

Imaginez un moment charnière, un de ces moments qui se gravent dans le marbre de votre existence. Peut-être ...
7 leçons de vie à se souvenir
par Simplement Francis

7 leçons que l’on apprend trop tard dans la vie

Chaque seconde qui passe est une opportunité, une chance de pivoter, d’apprendre, de grandir. Et pourtant, nous sommes ...
Réagir avec sagesse et compassion
par Simplement Francis

Je te souhaite tout le bien que tu penses de moi

Imaginons un monde un peu dingue où chaque remarque sarcastique, chaque critique balancée sous le radar, et même ...
Choisir les personnes qui nous entourent
par Simplement Francis

Ne t’assieds pas à une table où l’on parle des autres

Dans la grande arène de la vie, nous sommes tous des gladiateurs en quête de sens, armés de ...

SuiteAvis de non-responsabilité : Les propos et les conseils de cette publication, incluant les produits et services offerts, sont le point de vue de son auteur(e), de ses croyances, de son expérience de vie et/ou professionnel. Les Mots Positifs.com est un magazine collaboratif d'inspirations ouvert à tous, donc, nous nous dégageons totalement de toutes responsabilités du résultat de son application. Pour toutes problématiques de santé physique et/ou psychologique, il est conseillé de choisir avec discernement et de consulter un spécialiste (médecin, psychologue, services sociaux, etc.) afin d’arriver à mettre l’information dans le contexte de votre réalité.

Ajouter un commentaire

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Formation recommandée

Plus de recommandations

Membres à découvrir

Fait comme 2837 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici