Atteindre nos objectifs

Citation Avez-vous peur de vivre ce que vous voulez vraiment

Avez-vous peur de vivre ce que vous voulez vraiment

On a l’habitude de vivre notre vie basée sur les croyances que l’on a de nous, du monde et de nos capacités. Ce n’est pas conscient. Ces croyances naissent d’un processus mental qui ne se fonde pas nécessairement sur des faits, mais plutôt sur des hypothèses. C’est donc dire, que la majorité d’entres-nous établissons notre mode de vie sur une projection imaginée par notre cerveau. Pensez-y quelques instants… N’est-ce pas fou!

Regarder vos désirs droit dans les yeux

Le pire dans tout ça, c’est que nous savons profondément ce que nous voulons faire. On reçoit des messages de partout!

  • La petite voix intérieure qui nous parle et qui laisse présager que nous aurions pu faire tellement plus; l’anxiété qui s’exprime lorsqu’il est temps d’aller au travail;
  • Le stress que l’on ressent de savoir que l’on n’accomplit pas notre destinée;
  • l’alcool, la nourriture, le sexe dans lesquels on noie notre souffrance.

Tout ceci sont des signes d’une vie incomplète. Comment être complet et se sentir parfait lorsque tout ce que nous faisons va à l’encontre de ce que nous sommes et de ce que nous voulons.

Pour ceux qui connaissent mon travail, ces derniers auront deviné d’où provient cette incapacité à s’épanouir. Nous avons été éduqués pour suivre le groupe, nous mouler aux idéaux sociaux et plaire à la masse. « Ne parle pas si fort, écoute l’enseignant sans bouger, trouve-toi un travail qui te fera bien vivre, cesse de pleurer comme un bébé, etc. » C’est la culture, les mauvaises habitudes, la mauvaise éducation, le rêve américain, l’incapacité à comprendre d’où provient le bonheur… C’est donc dans les petits détails de la vie que c’est construit notre identité.

Aujourd’hui, il est possible que vous vous sentiez incomplet, incompris ou frustré par la vie. Il n’y a pourtant qu’une seule façon de vous retrouver et c’est en déconstruisant toutes vos pensées sur lesquelles vous avez bâti votre personnalité et votre mode de vie.

Prenez le taureau par les couilles

Lorsque vient le temps de s’accomplir, il faut changer. Et, c’est souvent à ce stade-ci que la peur nous éloigne de notre but. Alors, que faut-il faire pour que la vision de notre vie idéale se réalise? Vous n’êtes plus ce que vous étiez, mais vous n’êtes pas encore ce que vous souhaitez. Dans cet espace central, vous ressentez de la peur et vous pouvez même être déconnecté de ce qui jusque là était votre vie.

Pour vous engager sur ce nouveau chemin, il vous faut un ingrédient motivateur.

Si cette expérience était la dernière de toute, quelle qualité me faudrait-il pour la surmonter?

La réponse à cette question est la qualité particulière qu’il vous faut pour franchir la première étape. Il faut du courage, de la force, de la persévérance, de la confiance en soi, pour n’en nommer que quelques-uns. Maintenant servez-vous de cette qualité que vous aurez choisi comme moteur pour continuer à avancer vers votre but.

Ce qui survient dans ces instants est étonnant. Lorsque notre attention se porte sur la qualité au lieu de résister à l’événement perturbateur, le processus de guérison est enclenché et nous passons au travers beaucoup plus rapidement puisqu’on ne s’y accroche plus de la même façon.

Ayez une vision plus grande que la souffrance qui vous maintient dans le passé

 La souffrance, au lieu de vous donner des ailes pour vous propulser vers devant, vous maintient en place comme le fait la force G.

Pour vous découvrir et vous sortir de la noirceur que crée la souffrance, visionnez le potentiel qui vous attend. Le potentiel a une force plus grande que celle du problème. Votre potentiel est infini est beaucoup plus puissant que les situations problématiques qui causent les embûches de la vie. Quand vous avez une vision de votre vie, vous commencez par être tiré vers elle naturellement. Vous choisissez de vous dire « aujourd’hui, je marche en direction de mon rêve, je vais décider d’agir en fonction de ce que je veux être et non en fonction de ce que les autres ont fait peser sur moi. ». Ce sont les possibilités et le potentiel qui vous allument au lieu de vous permettre de tomber dans le cercle vicieux du rôle de la victime.

Les challenges feront toujours partie de votre vie. Mais, quand ils arrivent, c’est là qu’il faut choisir entre demeurer inactif ou activer la vision du potentiel.

Avec tout mon amour,

Sandra

Prochaine étape? Visitez mon site : http://sandralacombe.com

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!