Avoir confiance en soi = Avoir une bonne estime de soi

Citation Quel est le lien entre la confiance en soi et l’estime de soi ?

Quel est le lien entre la confiance en soi et l’estime de soi ?

J’échange avec beaucoup d’entre vous et au fil des discussions des évidences sont mises à jour, et souvent vous me dites, “je sais, tu as raison, je manque de confiance en moi, je le sais…”.

Vous savez que vous n’avez pas confiance en vous, mais savez-vous pourquoi vous n’avez pas confiance en vous ?

En sachant quelles sont les causes d’un manque de confiance, vous pourriez ajuster le tir pour regagner cette confiance.

Le savoir c’est déjà résoudre la moitié du problème. 

En fait, le manque de confiance en soi est directement lié à l’estime que l’on a de soi.

Plusieurs facteurs viennent détruire au fil du temps, insidieusement, votre estime pour vous.

La société, 1ère cause du manque de confiance en soi

Tout d’abord, la société est négative. Nous vivons et nous avons constamment affaire à des  individus négatifs. Tout ce que nous disons, faisons, est orienté sur l’aspect négatif des choses.

Le matin on se lève en disant jamais je n’arriverai  à faire tout ce que je dois faire dans la journée, et non pas ce qu’on aura le temps de faire!

La météo annonce les 20% de chance de pluie, et non pas les 80% de chance d’avoir du soleil.

La personne en surpoids commente en se mettant à table que tout ce qu’elle mange se transforme en graisse, la maman qui envoie son enfant à l’école “attention de ne pas te faire écraser en traversant!”, et quand on demande aux gens comment ils vont, ils répondent “ca va pas trop mal c’est vendredi!”

Quelle angoisse!!!!

L’image renvoyée par les autres détruisent l’estime de soi et la confiance en soi

Il y a en effet un décalage entre vos capacités et vos talents réels et l’image que vous avez de vous.

Les parents, les professeurs,  la famille et ceux qui ont quelques autorité sur vous ont continuellement mis en cause vos capacités et votre intelligence.

Dans bien des cas, ces blessures sont infligées sous forme d’insinuations, d’allusions (et pas toujours volontairement nuisibles) mais elles sont aussi vraies et dévastatrices que si on les énonçait clairement. Une petite remarque quelconque peut vous amener à vous percevoir de manière négative, qui peut être aggravée par des blessures imaginaires ou réelles.

Donc en fait vous vous voyez avec le regard négatif des autres.

C’est dans votre esprit que vous n’êtes pas dignes de l’amour des autres. Vous pensez que si les autres ne peuvent pas vous aimer, vous ne pouvez pas ou vous ne devez pas vous aimer vous-même.

Je vais d’ailleurs vous raconter une anecdote, triste tout de même.

Il y a de nombreuses années, avant que je découvre tout cela, j’étais mariée et j’avais un petit beau-fils de 6 ans. Son papa (mon mari) criait à qui voulait l’entendre “mon fils, c’est une bétonnière”, sous-entendant qu’ il mangeait de tout et qu’il ne fallait pas le prier. A ce moment-là le papa disait cela avec fierté, comme pour montrer que son fils n’était pas un problème comme d’autres enfants qui sont difficiles. Sauf que son fils avait fini par devenir une véritable bétonnière qui s’appliquait à manger en quantité, à finir les assiettes des autres, une “bétonnière dans laquelle on fourre tout” et il finit par grossir jusqu’ à être complexé par son poids. A ce moment- là le papa s’est insurgé contre la maman qui ne faisait certainement pas attention à ce qu’elle donnait à manger à son fils. Mais le véritable responsable c’était lui!!

Le parent sage doit axer ses compliments sur le trait ou la caractéristique qu’il veut voir se développer davantage chez son enfant. Donc prenez soin d’examiner vos paroles…

Et vous quelles sont les paroles, les allusions qui vous ont indélébilement marqués ?

Une image négative de soi, plus communément connue sous le nom de complexe d’infériorité, persiste souvent jusqu’à l’âge adulte et sera aggravée par les commentaires d’un conjoint négatif et d’une société négative.

Dans mon exemple, cet enfant se voyait tel que son père l’annonçait et s’appliquait à correspondre à cette image.

Un gros problème la perte de la confiance en soi suite à l’échec d’un projet

Ensuite, on a tendance à confondre l’échec d’un projet à l’échec d’une existence.

Combien de fois a-t-on transformé en drame une mauvaise note ?? On a l’impression de rater sa vie à chaque mauvaise note obtenue!! Les parents et enseignants ont tendance à accentuer ce phénomène.

Idem dans votre vie d’adulte! L’échec d’un projet ne signifie pas l’échec de votre vie entière ! Ce sont des idées que vous vous mettez en tête.

Et une fois qu’on est sur la pente d’une mauvaise image de soi, on a tendance à développer un complexe d’infériorité

Excuse ultime : la mauvaise mémoire

Comme si ce n’était pas suffisant, vous vous confortez dans votre infériorité en disant que vous êtes incapable de vous rappeler tout ce que vous avez entendu par exemple, incapable d’apprendre, de retenir.

C’est là encore une cause d’une mauvaise estime de soi, l’excuse ultime : avoir une mauvaise mémoire.

Mais en réalité, une bonne ou une mauvaise mémoire n’existe pas : elle est développée ou elle ne l’est pas. Alors les excuses du style je ne peux pas faire ça j’ai une très mauvaise mémoire, out!!!! Il vous appartient de la développer ou pas.

Une petite anecdote du manque de confiance

Une autre petite anecdote, je suis allée en voyage en Irlande avec ma fille il y a 3 ans. La conduite se fait à gauche. J’ai 30 ans de permis et je maitrise largement ce domaine car j’ai une société de transport privée et la conduite est aussi mon domaine. Mais en Irlande, j’étais novice. 5 millions d’irlandais  peuvent conduire à gauche et moi j’en suis quasiment incapable (au début). En revanche je sais faire quelque chose que 5 million d’irlandais ne savent pas faire, je sais conduire à droite les doigts dans le nez.

L’expérience de chaque groupe est différente !!

Mais dans tous les domaines vous avez tendance à  exagérer l’expérience des autres et diminuer la vôtre. Il faut une juste comparaison des expériences.

Ironiquement, bien des gens dont vous admirez les capacités et la réussite vous admirent pour les mêmes raisons.

Ayez conscience de cela !

Vous avez vous aussi une compétence, un talent, une aptitude ou une expérience unique. Vous devez comprendre qu’une expérience différente n’est pas un signe d’infériorité par rapport à une autre personne. Au lieu de vous sentir inférieur et de comparer vos défauts aux qualités des autres, vous devriez vous concentrer sur les choses que vous pouvez faire et que d’autres ne peuvent pas accomplir.

Admirez les capacités des autres, mais rappelez-vous que vous pouvez améliorer les vôtres en y mettant le temps et les efforts nécessaires.

La dernière cause du manque de confiance/estime de soi

Pour finir, la dernière cause est d’avoir une piètre opinion de soi parce qu’on vise des degrés de perfection irréalistes.

Si vous croyez que vous devez être le meilleur pour faire quelque chose, au final cela vous fait échouer.

Vous obtenez donc le pire et cela affecte tous les domaines de votre vie.

Si vous pensez être le pire, vous pensez ne pas pouvoir mériter une bonne situation, une relation amoureuse harmonieuse ou quoi que ce soit de valable ou de méritoire.

Vous ne devez pas être la meilleure maman du monde pour être une bonne maman !!! Vous saisissez? Si vous cherchez toujours la perfection dans ce domaine, vous ne ferez que commettre des erreurs et vous obtiendrez le pire et  penserez être une mauvaise maman.

Et tous les domaines de votre vie en seront affectés car si vous pensez être une mauvaise maman, vous vous penserez être une mauvaise épouse, une bonne à rien, une piètre employée etc…

Une prise de conscience pour regagner la confiance et l’estime de soi

En étudiant ces symptômes d’une mauvaise image de soi vous pourrez sans doute isoler quelques aspects de votre conduite que vous n’aviez pas relié jusqu’ici à une mauvaise opinion de vous-même.

Et si vous déterminez un problème et lui faites face vous le résolvez en partie, et ça c’est une bonne nouvelle.


📌 D’autres articles et un guide gratuit pour trouver sa voie ici 


Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez-le avec vos amis!

Vous étes invités à reproduire cet article en incluant le nom de l'auteur, un lien vers la source original
et la mention :" Article trouvé sur Les Mots Positifs.com".

SuiteAvis de non-responsabilité : Les propos et les conseils de cette publication, incluant les produits et services offerts, sont le point de vue de son auteur(e), de ses croyances, de son expérience de vie et/ou professionnel. Les Mots Positifs.com est un magazine collaboratif d'inspirations ouvert à tous, donc, nous nous dégageons totalement de toutes responsabilités du résultat de son application. Pour toutes problématiques de santé physique et/ou psychologique, il est conseillé de choisir avec discernement et de consulter un spécialiste (médecin, psychologue, services sociaux, etc.) afin d’arriver à mettre l’information dans le contexte de votre réalité.

par Muriel de SOulSchool

Une fois la jeunesse passée, est-ce trop tard? J’ai entamé le cheminement vers ma reconversion professionnelle à 44 ans. C’est tout un changement d’état d’esprit...

Visiter le site web
Suivez Muriel Rodriguez sur les médias sociaux

Dernières publications de Muriel Rodriguez

Toutes les publications de Muriel Rodriguez

Ajouter un commentaire

annuaire

Membres à découvrir

Fait comme 2587 personnes en rejoignant une communauté en pleine croissance de professionnels du mieux-être humain et de créateurs de contenus inspirants.
En savoir plus ici

Nous recommandons

Plus de recommandations

Top articles

Vous aimerez aussi

Ne manquez rien !

Recevez chaque semaine les dernières publications de nos membres ainsi que des invitations exclusives à nos événements en ligne.

Supportez-nous

Supportez-nous en vous abonnant à nos différents médias sociaux. Merci !